En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Bac 2017

Et si je me trompe de voie ? Changer en janvier prochain... c'est possible

Dès vos premiers pas dans la filière choisie, vous regrettez votre choix. Pas de panique ! Beaucoup d’établissements prévoient des rentrées décalées.

Beaucoup d’établissements prévoient des rentrées décalées pour vous offrir une seconde chance. Voici quelques pistes.

Dès vos premiers pas dans la filière choisie, vous regrettez votre choix. Pas de panique ! Beaucoup d’établissements prévoient des rentrées décalées pour vous offrir une seconde chance. Voici quelques pistes.

Chaque année, près d’un tiers des bacheliers se rendent compte, au bout de quelques semaines, que la formation qu’ils ont choisie ne leur convient pas. Face à ce constat, les écoles sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses à proposer des “secondes rentrées” pour que les étudiants se réorientent, sans perdre leur année. C’est aussi un bon moyen de recruter de bons profils plus diversifiés.

Dispositif renforcé pour rattraper le retard


« Ces jeunes sont beaucoup plus motivés car ils sont conscients de l’opportunité qui leur est offerte », constate Caroline Wary, directrice du programme bachelor Développeur commercial et marketing de l’Institut supérieur des sciences techniques et économie commerciales (Istec). La business school a accueilli, en février, une douzaine de jeunes dans son programme Grande École (PGE) et son bachelor. Grâce à un dispositif pédagogique renforcé d’un mois, ils ont bénéficié du même contenu d’enseignement que leurs camarades entrés en septembre. En mars, ils étaient au niveau pour suivre, comme eux, la formation en alternance.

À l’instar de l’Istec, un certain nombre d’écoles de commerce ont des rentrées décalées, en janvier ou février pour quelques-uns de leurs programmes. C’est le cas de l’Idrac, de l’Ipag, de Neoma ou de Skema Business School. Citons également les écoles du groupe IGS (Institut de gestion sociale), des écoles du réseau EGC (écoles de gestion et commerce), telles que Sup de Vente, ou le réseau des grandes écoles spécialisées (GES), telles que Pôle Paris Alternance (PPA) ou l’École supérieure de génie informatique (ESGI).

Le Pôle universitaire Léonard de Vinci propose également une rentrée décalée aux étudiants qui souhaitent se réorienter vers l’une de ses écoles post-bac de management (EMLV), d’ingénieurs (ESILV) ou de web-multimédia (IIM). C’est le cas d’un certain nombre d’élèves qui se sont inscrits en 1re année de L1 Santé (Paces) mais aussi de prépa notamment. Le programme de cours intensifs ReStart leur permettent même d’envisager un double cursus. « Transformer l’échec en succès c’est possible ! Depuis la création de notre programme ReStart, les étudiants qui franchissent les portes de nos prépas en février, réussissent à 90 % à passer en 2e année. Motivés et travailleurs, ils parviennent à réaliser le programme de l’année en un semestre et comptent souvent parmi les meilleurs éléments les années suivantes », reconnaît Nelly Rouyrès, DGA du Groupe Léonard de Vinci.

Ingénieurs et techniciens


Les écoles d’ingénieurs ne sont pas en reste et offrent des places en cours d’année universitaire. C’est le cas du groupe Ionis avec son école pour l’informatique et les techniques avancées (Epita), son Institut polytechnique des sciences avancées (IPSA) et aussi ESME Sudria. C’est la même ouverture dans les sept établissements qui recrutent via le concours Avenir+, dont fait d’ailleurs partie l’ESLIV.
Côté IUT, une vingtaine d’entre eux organise une seconde rentrée en janvier ou février pour certaines de leurs formations : le DUT informatique de Lyon 1, le DUT Génie biologique, option analyses biologiques et biochimiques, recommandé aux étudiants qui abandonnent leur première année d’études de santé (Paces) ainsi que le DUT Gestion des entreprises et des administrations d’Aix-Marseille. Ce dernier propose aux candidats souhaitant se reconvertir une formation intensive sur cinq mois, de janvier à juin, pour les hisser au niveau des autres étudiants en deuxième année de licence. Pour les BTS, sachez que de nombreux lycées recrutent encore au-delà de la rentrée de septembre. Il est donc conseillé de s’informer directement auprès des établissements.

30 à 40 places dans chacun des 3 établissements du Pôle universitaire Léonard de Vinci sont accessibles via le programme intensif ReStart.
Ce sont : l’EMLV (l’école de management), l’ESILV (l’école d’ingénieur) et l’IMM (l’Institut Multi-Médias).


=> Réorientation. Témoignage d'Antony après un semestre en médecine

« Demain tout sera digital ! »


Interview de Stéphane Bitton directeur de Supdeweb

Supdeweb, l’école des métiers du digital, propose une seconde rentrée en mars. À quels étudiants s’adresse-t-elle ?
Ce sont souvent des jeunes qui se sont égarés sur les bancs de la fac et se rendent compte qu’ils se sont trompés de voie.
Ils trouvent leur bonheur dans le digital car c’est un moyen d’allier leur passion avec un métier et des débouchés. Leur employabilité est assurée : nos anciens étudiants ont tous trouvé un emploi dans leur domaine avec des rémunérations intéressantes, compte tenu de leur âge. D’après une étude de Syntec Numérique, le secteur recrute, avec pas moins de 35 000 offres d’emploi chaque année, dont 93,6 % de CDI. Demain tout sera digital !
Le numérique touche déjà tous les secteurs : le tourisme, le luxe, la santé, le commerce, la com’,
la presse… C’est pourquoi les jeunes qui s’intéressent aux métiers du Web prennent un coup d’avance sur les autres.

Quels sont les profils recherchés ?
L’école est ouverte à tous les profils : bac L, ES, S, STG et bac pro. Pour se lancer dans les métiers du Web et du digital, il faut d’abord être passionné, curieux et créatif. Ceux qui souhaitent devenir développeurs et coder doivent, surtout, être rigoureux et logiques.

Quels sont les métiers du Web auxquels prépare Supdeweb ?
L’école forme à tous les métiers du Web : des développeurs, des community manager pour ceux qui se dirigent vers la création de contenus, des spécialistes du e-commerce et du e-marketing et des webdesigners. L’école propose des bachelors (bac +3) et des masters (bac +5) préparant à ces différents domaines.


Que faire après le Bac ? Notre guide spécial orientation, argent, job...


S'inscrire en juillet, c’est encore possible ! De nombreux établissements accueillent encore les candidats tout l'été.
Alternance : comment trouver un contrat pour la rentrée ?
Partir à l'étranger après le bac : plusieurs voies sont possibles
Sans le bac mais passionné d'informatique... plusieurs écoles offrent d'excellent débouchés.
S’engager dans une mission citoyenne ou humanitaire pour mieux se connaître
Étudiant et créateur d’entreprise : créer sa start-up près le Bac
Un job étudiant pour financer ses études. Aujourd'hui, les entreprises proposent des contrats sur-mesure
Gagner des sous en passant le Bac. Banques, mairies ou écoles récompensent les meilleurs bacheliers, ceux qui ont une mention !
Réorientation. Et si je me trompe de voie ? Changer en cours d'année c'est possible...


Réagir sur le Forum Bac

LE PARISIEN
04.07.2017

Retour au dossier Bac 2017
Bac 2017 : Et si je me trompe de voie ? Changer en janvier prochain... c'est possible
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Bac 2017 : consultez aussi...

orientation
Orientation. Dans quelles écoles s'inscrire après le bac ?

Orientation. Dans quelles écoles s'inscrire après le bac ?

Vos voeux APB n’ont pas été satisfaits ou vous êtes encore hésitant sur vos choix d’orientation pour la rentrée prochaine ? Pas de panique, il n’est pas trop tard : de nombreux établissements accueillent encore les candidats en juillet et au-delà.

Perles du Bac 2017 : le best-of de l'épreuve de philo

Perles du Bac 2017 : le best-of de l'épreuve de philo

« La culture permet à l'homme de sortir de l'animalerie. » Les perles du Bac Philo 2017 : les meilleures formules trouvées au sein des copies corrigées cette année... il vaut mieux en rire !

Résultats du Bac 2017 : un taux de réussite en baisse après le rattrapage

Résultats du Bac 2017 : un taux de réussite en baisse après le rattrapage

Après le rattrapage, les premières stats officielles des résultats du Bac 2017 sont tombés : le taux de réussite global est en légère baisse de 0,6 points, après 2 années de hausse et un record l'an dernier.

Résultats du Bac 2017

Résultats du Bac 2017

Résultats du Bac officiels et gratuits - Admis, recalé, avec mention... consultez les résultats du BAC ou créez une alerte pour les résultats du Bac. préparer le rattrapage ? Mais aussi quelques stats sur les résultats de l'an dernier.

Résultats du Bac Français et de sciences : les dates et heures de publication des académies

Résultats du Bac Français et de sciences : les dates et heures de publication des académies

Les élèves de premières qui ont passé leurs épreuves anticipées du Bac Français et Sciences, attendent eux aussi leurs résultats du Bac. Ces résultats seront disponibles début juillet, jour et heure selon les académies.

Résultats du Bac : une mention peut vous rapporter gros !

Résultats du Bac : une mention peut vous rapporter gros !

En plus de remplir votre CV, votre Bac remplit votre porte-monnaie. Les banques vous courtisent en vous faisant ouvrir un compte mais aussi les collectivités (mairie et conseils régionaux) qui veulent pousser à l'exemplarité ! Profitez en !

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Audencia Business School
Audencia Business School : Innovative leaders for a responsible...
ESMAE - Ecole des professionnels du recrutement et de l’intérim
Devenez acteurs des métiers du recrutement et de l’intérim. Les fonctions...
Ecole EGO
« La grande illusion du monde des affaires est de croire que l’on peut...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.