Orientationécoles

Coronavirus. Comment les écoles pensent relancer les échanges internationaux

Quelle mobilité demain ? La crise a donné un coup d’arrêt brutal aux échanges d’étudiants. Quand et comment faire repartir les étudiants ?

Coronavirus. Comment les écoles pensent relancer les échanges internationaux -

Cérémonie de graduation des étudiants de l'école INSEEC qui ont passé l'été à Toronto

Une Business School sans dimension internationale n’en est pas vraiment une. Toutefois, les écoles ont passé plus de temps, ces dernières semaines, à rapatrier leurs étudiants qu’à prévoir les prochains échanges.

« Pour nous, cela a commencé tôt, dès le mois de janvier pour notre campus chinois, relate Patrice Houdayer, vice-doyen de Skema BS, qui compte sept implantations à travers le monde. Puis c’est le tour des autres : France, États-Unis, Brésil… « Chaque fois, poursuit-il, il a fallu trouver des solutions pour accompagner nos étudiants en toute sécurité, en nous adaptant aux législations locales ». Il a été fier « et surtout soulagé » que les milliers d’étudiants de Skema soient bien rentrés chez eux.

Reprise en douceur


Il faut pourtant déjà prévoir l’après, sans réelle visibilité sur la situation à l’automne. La circulation du virus sera-t-elle stoppée ? Les frontières ouvertes ? Les prix des billets d’avion ne se seront-ils pas envolés ? « Nous travaillons sur tous les scénarios, confirme Stéphanie Lavigne, directrice générale de Toulouse Business School. Le plus probable est que les échanges seront extrêmement réduits au premier semestre. » L’école adapte donc ses programmes pour concentrer le maximum de cours entre septembre et décembre, « afin de laisser la seconde partie de l’année la plus dégagée possible pour permettre aux étudiants de partir », explique-t-elle.

Chez Skema BS, on mise dans un premier temps sur des échanges régionaux. « Notre campus français pourra accueillir les étudiants européens, celui du Brésil les étudiants sud-américains », et ainsi sur tous les continents où Skema est présente. C’est aussi le cas de l’Essec BS, avec ses campus au Maroc et à Singapour. « Les étudiants internationaux pourraient commencer leur année sur l’un de nos sites et nous rejoindre en France dès que cela deviendra possible », illustre Vincenzo Vinzi, directeur général de l’Essec BS. Ils peuvent aussi, d’abord, suivre les cours à distance, comme ils en ont pris l’habitude.

Des échanges à forte plus-value


Quid des années qui viennent ? Seront-elles moins mobiles ? Vincenzo Vinzi ne le voit pas ainsi. « Vivre des expériences internationales est une dimension indispensable de notre formation », estime-t-il. Son école compte 40 % d'étudiants étrangers, dont l’appétence pour l’international ne devrait pas se tarir. « Cela ne nous empêche pas de tirer des leçons de la crise », selon lui. Multiplier les nationalités, pour être moins impacté en cas de problème dans un pays, utiliser l’enseignement digital, etc.
Thomas Flichy de La Neuville, titulaire de la chaire Géopolitique à Rennes School of Business, partage ce point de vue : « L’épidémie aura peut-être un aspect positif, celui de ramener les écoles vers un international en profondeur et non de simple agrément », explique-t-il. Elles pourront se recentrer sur les séjours à forte plus-value. » À savoir, des échanges nourris par une profonde collaboration entre les établissements et professeurs partenaires. Une proximité qui se construit au fil du temps et sans laquelle « l’international devient un leurre », estime Thomas Flichy de La Neuville.N.C.

« J’ai découvert la ville comme personne ne l’a jamais fait  »


Cécilia Criséo Étudiante à l’IMT(Institut Mines Télécom) Business School, en échange à Séoul, Corée du Sud

Certes, on pourrait dire qu’elle est coincée, seule dans un pays lointain, sans possibilité de revenir chez elle, en France, le tout en pleine pandémie. « Je suis surtout extrêmement contente d’être ici, dans une telle période ! », se réjouit Cécilia Criséo. Elle qui a hésité longtemps avant de choisir Séoul comme destination, se rappellera toujours de son arrivée… irréelle : « J’ai découvert la ville comme personne ne l’a jamais fait, presque déserte, en pleine saison des cerisiers. C’était merveilleux. »
Ici, pas de confinement, mais « une organisation bien huilée et des gens extrêmement respectueux des règles communes. » Les transports en commun fonctionnent « désinfectés à chaque terminus », les bars et restaurants restent ouverts pour s’y rencontrer « et votre téléphone sonne pour vous donner des informations liées à l’épidémie selon le quartier où vous vous trouvez… » Bien sûr, le virus n’a pas disparu ; il a déjà plusieurs fois resurgi.
Mais l’organisation coréenne procure à cette jeune Française le sentiment de se trouver en parfaite sécurité.
« Il manque quand même le principal : l’université », sourit la jeune expatriée qui attend l’ouverture des portes dans les jours qui viennent. En attendant, « tous les cours sont en ligne et je peux travailler où bon me semble », glisse-t-elle, profitant de cette situation pour voyager et partir à la découverte de « ce pays magnifique où mer, montagne et campagne se mélangent sans cesse… » Bien sûr, elle pense souvent à ses proches, en France. Mais à rentrer, jamais.



Palmarès des Grandes Ecoles de Commerce - Le Parisien Etudiant


Tendances 2020
Classement 2020 des Ecoles de Commerce de Grade Master : Notre classement annuel pour s'y retrouver.
→ Classements thématiques : Top 10 des écoles pour l'international, Top 10 Sigem/choix des prépas, Top 10 Puissance financière, Top 10 : relations entreprises.
Humanités et techno : le défi des écoles de commerce
Grandes écoles. Les associations sont devenues incontournables
Ecoles de Commerce : l'actualité des campus avant la crise

L'impact du Coronavirus
Comment les business schools ont fait face à la crise
Pédagogie. L’avènement des cours à distance - grand gagnant du confinement
→ Aides financières. Les grandes écoles et étudiants unis face à la crise
Et la rentrée 2020, comment se fera-t-elle ?
Comment les écoles pensent relancer les échanges internationaux
Témoignages d'apprentis pendant la crise sanitaire du Coronavirus
Le budget des étudiants à rude épreuve, comment payer son année ?
Réussir à trouver un job malgré le choc économique du coronavirus

En direct des campus
Une génération Covid émerge-t-elle parmi les étudiants ? Témoignage de Valérie Claude-Gaudillat, directrice de l’innovation pédagogique à Audencia.
Le jour d'après... comment surmonter une crise exceptionnelle ? Tribune de Bruno Neil - Directeur Général Excelia Group
« Vivre l'EM Normandie Way of life c'est d'abord s'ouvrir au monde »
Connaissez-vous le peer to peer learning ? Rencontre avec Isabelle Chevalier, directrice du département Talents et Carrières de Neoma Business School.

Retour au dossier écoles
écoles : Coronavirus. Comment les écoles pensent relancer les échanges internationaux
Imprimer

Commentaires / Réactions

écoles : consultez aussi...

Etudier à l'étranger. Quel international cette année ?

Etudier à l'étranger. Quel international cette année ?

Les séjours à l’étranger restent en tête des priorités pour les étudiants. Covid oblige, les écoles trouvent d’autres moyens de mondialiser leurs cursus.

Déconfinement et formation. Nos réponses à vos questions suite aux annonces

Déconfinement et formation. Nos réponses à vos questions suite aux annonces

Au lendemain du discours du président sur l’allègement des mesures de confinement, nous répondons à vos questions suite aux nombreuses informations délivrées pour ce déconfinement en 3 étapes.

Covid-19. Les universités restent fermées jusqu'à fin janvier : les 3 étapes du déconfinement

Covid-19. Les universités restent fermées jusqu'à fin janvier : les 3 étapes du déconfinement

Mardi 24 novembre 2020. Voici les annonces d'Emmanuel Macron concernant l'allégement du reconfinement suite à la 2e vague de l'épidémie de Covid-19.

Entretien de motivation : ce que vous pouvez apprendre de Cyrano de Bergerac et Figaro

Entretien de motivation : ce que vous pouvez apprendre de Cyrano de Bergerac et Figaro

Esprit critique, défauts... réussir ses entretiens de motivation grâce aux héros de la littérature - épisode 2 - avec Cyrano de Bergerac et Figaro

HEC, ESSEC, ESCP : pourquoi leurs frais de scolarité ont explosé

HEC, ESSEC, ESCP : pourquoi leurs frais de scolarité ont explosé

Les écoles de commerce de la CCI Paris figurent parmi les meilleures en France et les plus convoitées… et les plus chères.

Meilleures associations étudiantes de France : les lauréats 2020 !

Meilleures associations étudiantes de France : les lauréats 2020 !

Quelles sont les associations étudiantes qui se bougent le plus en France : notoriété, impact, responsabilité... 9e édition du Palmarès Le Classement - Le Parisien Etudiant partenaire média.


Ecoles à la Une

L'Ecole Multimedia
Les métiers du multimédia / digital sont au cœur des formations de L'École...
CY Tech
CY SUP assure l’articulation des premiers cycles du territoire avec les...
EMC - Ecole supérieure des Métiers de l'Image, du son et de la création 2D.3D
• L'EMC est spécialisée dans les formations artistiques en alternance et...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation



Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.