En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Universités

L'université forme aussi des entrepreneurs

Exemple à l'Université de Technologie de Compiègne, qui place l'entrepreneuriat au cœur de sa nouvelle formation.

orientation universites L'université forme aussi des entrepreneurs Exemple à l'Université de Technologie de Compiègne, qui place l'entrepreneuriat au cœur de sa nouvelle formation. entrepreneur, étudiant entrepreneur, entrepreneuriat, fac, entrepreneuriat fac, Université de technologie de Compiègne, UTC, Guillaume Rolland, SensorWake,

Guillaume Rolland a eu les honneurs de la télévision américaine. L’étudiant de l’UTC profite d’une année de césure pour développer outre-Atlantique son réveil olfactif. (voir ci-dessous)

Consultez aussi :

Les écoles accompagnent depuis longtemps les athlètes en devenir, au travers de sections sport-études. Voilà que les ingénieurs y ont droit à leur tour.

L’Université de technologie de Compiègne (UTC) se veut pionnière en la matière. L’établissement a donc officialisé, depuis la rentrée, son « parcours entrepreneurial » dont bénéficient déjà une dizaine d’étudiants. « On le faisait depuis quelque temps mais de manière plus artisanale, explique Véronique Misseri, enseignante-chercheuse et coach entrepreneur. L’objectif était de le rendre plus accessible, plus lisible. »

Le programme s’adresse à tout étudiant qui souhaite faire mûrir un projet pouvant déboucher sur la création d’une société ou la fabrication d’un objet novateur. « Il nous faut les détecter, poursuit Véronique Misseri. Nous avons donc mis en place un concours. Nous regardons si l’idée est innovante, quels moyens sont nécessaires pour la développer, les besoins d’accompagnement inhérents, etc. »

Un statut spécial et des avantages...


S’il a la chance d’être retenu, l’étudiant bénéficie alors d’avantages multiples : aménagement des cours, année de césure, coaching personnalisé… Il peut aussi disposer d’un accès au centre d’innovation de l’UTC, et de ses machines. « L’objectif poursuivi est double, insiste Véronique Misseri. Permettre à nos étudiants d’aller au bout de leur rêve, tout en terminant leurs études. On ne néglige ni l’un, ni l’autre. » Le tout pendant un an, en moyenne, même si des projets peuvent nécessiter un accompagnement bien plus long, et même continuer après la sortie de l’école.

Si l’UTC a pris conscience de l’importance de ce parcours avec l’émergence de Guillaume Rolland ( lire ci-dessous), ils étaient donc déjà plusieurs à en profiter avant lui. Anthony Rouhban est de ceux-là. Lui et son acolyte Nicolas Latorre planchent depuis le printemps 2014 sur un outil de suivi et d’aide à la rééducation quant à la surveillance de la posture. Un projet sur lequel tous deux préfèrent encore garder le secret.

Les autres étudiants participent aux projets d'entreprises


« Avec ce parcours entrepreneurial, on travaille sur notre projet lors des cours en laboratoire plutôt que sur celui d’un professeur, dévoile Anthony Rouhban. Nous avons pu constituer une équipe d’étudiants autour. Dans le cadre de leur formation, ils ont travaillé avec nous. Parfois à une trentaine. C’est un gain de temps de plusieurs mois, et donc d’argent. » Impossible, aussi, d’oublier les « coachs ». Des professeurs de l’UTC qui dispensent leur savoir, que ce soit en sciences ou même en marketing.

Guillaume Rolland en profite pour conquérir l’Amérique


Celui qui illustre le mieux l’importance d’un tel parcours pour des apprentis ingénieurs n’est autre que Guillaume Rolland. L’inventeur du réveil olfactif SensorWake réside aujourd’hui à San Francisco, sur la côte ouest des Etats-Unis. « Je bénéficie d’une année de césure, explique-t-il de passage pour trois jours en France. Une possibilité offerte par l’UTC dans le cadre de ce parcours. L’an dernier, mes cours étaient déjà allégés pour pouvoir développer mon réveil. Je n’ai pas suivi quelques matières que je rattraperai plus tard. »

Désigné ambassadeur par Google pour une année, le Nantais d’origine couvre d’éloges l’initiative de l’établissement compiégnois. « C’est un élément indispensable et nécessaire. Les Américains le font depuis longtemps. C’est bien que la France s’y mette aussi. »

De l’autre côté de l’Atlantique, Guillaume Rolland a pu donner une nouvelle dimension au SensorWake. « Je suis dans la Silicon Valley, où l’on trouve tout pour réussir vite à grande échelle. Des investisseurs financiers notamment. »

Son produit, dont 5 000 à 10 000 pièces sont en cours de production et qui dispose désormais d’un nouveau design, n’a pas manqué de susciter la curiosité chez les Américains, un marché que compte bien conquérir Guillaume Rolland. « Je serai au CES de Las Vegas, le plus grand salon au monde des nouvelles technologies, début janvier 2016. J’ai eu très bonne presse là-bas, en étant médiatisé par CNN, CNBC… Je garde toutefois les pieds sur terre. Le SensorWake est une expérience extraordinaire, mais je compte bien revenir à l’UTC pour acquérir le bagage théorique nécessaire. »


Compiègne. L’établissement a officialisé cette année un parcours « entrepreneuriat » destiné à ses apprentis ingénieurs.Il leur permet de mener un projet pouvant déboucher sur la commercialisation d’une idée innovante.

Florent Hélaine

Vous aimez ? Vous en voulez encore ?


Etudiants, devenez entrepreneurs !
Plus de 400 étudiants bénéficient aujourd’hui du nouveau statut créé en 2014 pour les aider à monter leur projet tout en poursuivant leurs études.
Statut étudiant entrepreneur : 6 avantages pour créer son entreprise
Tout savoir sur le nouveau statut étudiant-entrepreneur : jeunes dip et étudiants de moins de 28 ans pourront être aidés, accompagnés... via les Pépites (Pôles Étudiants pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat)
Étudiants entrepreneur - 5 bonnes raisons de faire un business plan
De nombreuses personnes expliquent que le Business Plan n’est pas obligatoire et qu’il ne correspond pas à une étape primordiale de la création d’entreprise, mais ont-ils vraiment compris l’importance de cet outil ?


Réagir sur le Forum Universités

LE PARISIEN
09.11.2015

Retour au dossier Universités
Universités : L'université forme aussi des entrepreneurs
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Universités : consultez aussi...

orientation
Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Pour mettre fin au tirage au sort à l'entrée de l’université... les prérequis sont ils la bonne solution ?

Débat. Faut-il instaurer une sélection à la fac ?

Débat. Faut-il instaurer une sélection à la fac ?

Voix Express du Parisien : à votre avis, faut-il instaurer une sélection à l'entrée à l'université ? 5 avis / témoignage... propos recueillis par Margaux Dussaud.

Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Les couacs à répétition ne concernent pas que le bac. Près de 9 000 étudiants en 6 e année de médecine ont été contraints de repasser, hier, deux épreuves d’internat initialement programmées lundi et mercredi.

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a accordé sa première interview au Parisien. L’ancienne présidente de l’université de Nice compte mettre fin dès 2018 à la procédure très décriée de tirage au sort.

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Les jeunes bacheliers qui arrivent à trouver une place à l'université sont confrontés aux aléas de la fac : amphithéâtres bondés, matériel vétuste, manque d'encadrement. Une expérience qui peut vite décourager.

Pourquoi les facs françaises sont saturées

Pourquoi les facs françaises sont saturées

C'est la hantise de ceux qui passent l'épreuve de philosophie du baccalauréat ce jeudi : tous n'auront pas de place dans la fac de leur choix.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Créapole
CREAPOLE est une école de Design et de Création avec : - Un campus au coeur...
Euridis Business School - Paris Lyon Toulouse
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.