En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > étranger

Etudiants des grandes écoles, toujours plus tentés par l'étranger, mais pas trop...

Presque tous les étudiants sont attirés par une expérience à l'étranger, mais ils ne sont pas aventuriers !

Sur un marché français bouché et dans un contexte économique difficile, les étudiants des grandes écoles de commerce et d’ingénieurs ont de plus en plus tendance à regarder vers l’étranger.

Poussés pendant leurs études à l’expatriation avec des cursus d’échanges et des stages à l’étranger, ils sont aujourd’hui toujours plus nombreux à envisager une carrière à l’international. Pourtant, nous sommes encore loin de l’exode massif. Et le goût pour l’aventure des jeunes diplômés reste encore limité. C’est ce que démontre le 13e Observatoire des grandes écoles publié par Gallileo (Etudes et Conseil en Marketing Stratégique et Performance Commerciale ), qui a étudié les aspirations de plus de 1300 étudiants du TOP 10 des meilleurs écoles de commerce et d’ingénieur en France.

Selon cette étude, l’attrait nouveau pour l’étranger est une tendance forte et durable. La part des étudiants faisant de l’étranger une priorité pour leur 1er emploi a bondi de 17% à 23% entre 2014 et 2015. Et plus de 60% des étudiants ne seraient pas contre trouver un emploi à l’étranger, sans en faire une priorité. Ils sont donc moins de 20% à ne pas souhaiter travailler à l’international ou à ne pas y avoir réfléchi. Un chiffre qui baisse d’année en année. Autre détail révélé par cette étude, les filles seraient plus nombreuses que les garçons à vouloir tenter une expatriation, et les commerciaux plus nombreux que les ingénieurs.



Partir, mais pas trop longtemps


Malgré ces chiffres, les étudiants français ne sont pas des aventuriers au long cours. Rare sont ceux qui envisagent de rester longtemps à l’étranger. 74% d’entre eux prévoient un retour en France avant 5 ans d’expatriation. En effet, plus de la moitié des candidats à l’expatriation partent plus pour vivre une expérience que pour accélérer leur carrière. Les étudiants des grandes écoles de commerce et d’ingénieurs ne sont également pas de grands globetrotteurs. Les destinations privilégiées par près de 2 étudiants sur 3 sont les Etats-Unis, destination qui fait toujours rêver les jeunes et la ville de Londres, où l’on compte une communauté de plus de 300 000 Français. Seul 1% d’entre eux serait prêt à s’aventurer hors des sentiers battus, et à s’expatrier en Afrique ou au Moyen-Orient.

Pas de surprise donc du côté des entreprises qui attirent le plus les jeunes diplômés des grandes écoles. On retrouve surtout de grandes compagnies américaines utilisant les nouvelles technologies. Facebook, AirBnB et Uber sont les plus courtisés par les jeunes pour leurs premiers emplois.

Adèle




Le Parisien Etudiant et son partenaire Voyage-Langue vous proposent une sélection des meilleurs séjours linguistiques à prix réduits : bénéficiez d'un code promo exclusif pour vos séjours.


Réagir sur le Forum Orientation

Adèle
22.06.2015

Retour au dossier étranger
étranger : Etudiants des grandes écoles, toujours plus tentés par l'étranger, mais pas trop...
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

étranger : consultez aussi...

orientation
Aux États-Unis, il rappe sa thèse à Harvard

Aux États-Unis, il rappe sa thèse à Harvard

Le flow a remplacé la présentation figée. Obasi Shaw, étudiant de la prestigieuse université américaine Harvard, a en effet rendu sa thèse de fin d’études sous la forme d’un album de rap

Erasmus. Etudier en alternance à l'étranger... c'est possible !

Erasmus. Etudier en alternance à l'étranger... c'est possible !

Erasmus est encore trop réservé aux étudiants et pas assez aux apprentis. La ministre du Travail Muriel Pénicaud souhaite que davantage d’apprentis fassent des séjours à l'étranger.

Comment une gap year peut changer votre avenir

Comment une gap year peut changer votre avenir

Non, une année sabbatique n’est pas une année de vacances. Non, elle n’est pas réservée aux aventuriers qui veulent faire le tour du monde, ni aux actifs au bord du burnout. Comment réussir son année de césure : les conseils de Kaplan International.

Partir à l'étranger après le bac : une année sabbatique pour mieux s'orienter

Partir à l'étranger après le bac : une année sabbatique pour mieux s'orienter

Apprendre une langue, aller à la rencontre d’un pays, développer une culture internationale, valoriser son CV… Tous ceux qui ont étudié à l’étranger le disent : c’est une expérience enrichissante. Plusieurs voies sont possibles.

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Les jeunes bacheliers qui arrivent à trouver une place à l'université sont confrontés aux aléas de la fac : amphithéâtres bondés, matériel vétuste, manque d'encadrement. Une expérience qui peut vite décourager.

Ryanair va proposer des vols moins chers aux étudiants Erasmus

Ryanair va proposer des vols moins chers aux étudiants Erasmus

Ryanair a annoncé un partenariat exclusif avec Erasmus Student Network. Dès le mois de septembre, celui-ci permettra aux étudiants Erasmus de bénéficier notamment d'une réduction de 15% sur le prix de leur billet.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Audencia Business School
Audencia Business School : Innovative leaders for a responsible...
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM, École Supérieure des SYstèmes de Management, est une école de la...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.