OrientationFormationétranger

Étudier à l'étranger après un bac + 2

Les formations en deux ans propres au système universitaire français ne sont généralement pas reconnues à l’étranger. Solutions pour partir...

Les formations en deux ans propres au système universitaire français ne sont généralement pas reconnues à l’étranger. Cependant des solutions existent pour poursuivre ses études ou réaliser un séjour à l’étranger après un BTS ou un DUT. De quoi découvrir le système anglo-saxon et valoriser son CV

Obtenir un Bachelor en un an


Les formations professionnelles en 2 ans du type BTS ou DUT sont propres au système universitaire français. Ils sont rarement reconnus à l’étranger. Depuis quelques années, le système de crédits européens transférables (ECTS) permet toujours plus de mobilité pour les étudiants. Certaines universités acceptent ainsi les étudiants détenteurs d’un BTS ou d’un DUT en troisième année de Bachelor. Pour cela, il faut faire traduire ses diplômes et demander une équivalence pour les deux premières années de Bachelor. Cependant les universités étrangères restent au bout du compte les seules décisionnaires de leur acceptation et peuvent tout à fait choisir de ne pas reconnaître un diplôme français.

Pour faciliter les démarches et optimiser grandement ses chances d’acceptation, certains organismes proposent aux étudiants français leur aide pour s’inscrire à l’étranger. Worldiploma, organisme français partenaire de plus de 150 universités et écoles à travers le monde est notamment spécialisé dans le placement en Bachelor des étudiants détenant un bac +2. Fort de ses partenariats, Worldiploma fait sauter aux étudiants une étape de sélection fastidieuse, grâce aux accords de reconnaissance de certains diplômes conclus avec ses établissements partenaires. Irlande, Royaume-Uni, Australie… Les destinations et les formations accessibles aux diplômés français sont variées, tout autant que les domaines : commerce, gestion, comptabilité, communication des entreprises…

Une année en Business School coûte près de 4 000 € en Irlande, environ 11 000€ en Angleterre. Le Bachelor en un an s’avère être une formation intéressante pour internationaliser son parcours. Équivalant de la licence en France, le Bachelor est reconnu internationalement par toutes les universités et permet une poursuite d’études en Master. Un niveau d’anglais suffisant est toutefois requis. Un minimum de 6,0 au test de l’IELTS ou de 81 au TOEFL est souvent réclamé. Cependant certaines écoles permettent aux étudiants de suivre une formation en langue au sein même de l’université. Une formation non diplômante peut être envisagée pour les budgets plus modestes. Les universités délivrent généralement des certificats, qui s’ils n’ont pas la valeur d’un Bachelor, restent un atout pour la suite d’une carrière en France.


Le DUETI ou Diplôme d'Université d'Etudes Technologiques Internationales


Comme en BTS, le stage professionnel validant le DUT peut se faire à l’étranger dans de nombreux cas, il est même obligatoire dans certaines filières. Mais une 3ème année entièrement dédiée à un séjour à l’étranger peut s’avérer un atout important pour internationaliser son parcours et valoriser son CV. C’est ce que propose le DUETI, parfois appelé DUETE (Diplôme d'Université d'Etudes Technologiques à l'Etranger).

Offert par une vingtaine d’IUT, le DUETI est un diplôme validant un an d’études à l’étranger après validation du DUT dans le cadre d’échanges internationaux et correspond à l’obtention de 60 crédits ECTS. Sanctionné par la rédaction et la soutenance orale d’un mémoire dans la langue du pays d’accueil au retour en France, il ne requiert qu’une inscription régulière en IUT en France. Les frais d’inscriptions à l’établissement d’accueil varient en fonction de la destination, mais des bourses européennes, régionales ou encore du CROUS peuvent être demandées par les étudiants. Le nombre de places est limité et la sélection se fait sur critère de notes et de motivation. Pour garantir la réussite, un certain niveau de langue est également souvent exigé (niveau B1).

Le DUETI est un diplôme d’université et non d’Etat, il n’est ainsi reconnu comme un Bac +3 que par certaines universités. Cependant certains partenariats offrent à l’étudiant la possibilité d’obtenir le diplôme - bien souvent un Bachelor - de l’université partenaire. Des conditions à étudier au cas par cas dans chaque établissement. L’université Lyon 1 propose quant à elle un DUSTI ou Diplôme universitaire de stage technologique international et permet de réaliser entre 5 et 9 mois de stage à l’étranger.

Un stage à l’étranger pendant l’année post-DUT


La Fondation Pierre Ledoux - Jeunesse Internationale, conçue en 1997 sous l’égide de la Fondation de France, prend en charge grâce à des bourses une partie des séjours des jeunes à l’étranger. L’une d’entre elles est adressée aux titulaires d’un Diplôme Universitaire Technologique inscrit en formation post-DUT. La bourse, variant de 500 à 2 000 €, est versée aux étudiants de moins de 35 ans, effectuant un stage de 3 à 6 mois en dehors de l’Union européenne (Europe des 15). Près de 200 étudiants ont pu profiter de cette bourse de stage en Licence professionnelle ou année post-DUT depuis sa création.

Adèle




Le Parisien Etudiant et son partenaire Voyage-Langue vous proposent une sélection des meilleurs séjours linguistiques à prix réduits : bénéficiez d'un code promo exclusif pour vos séjours.

Adèle
15.09.2014

Retour au dossier étranger
étranger : Étudier à l'étranger après un bac + 2

étranger : consultez aussi...

Les séjours linguistiques à Dubaï boostés par la téléréalité

Les séjours linguistiques à Dubaï boostés par la téléréalité

Pour apprendre l'anglais en immersion à l'étranger... les étudiants suivent les Marseillais et Youtubers à Dubaï !

6 façons d'augmenter ses chances d'obtenir un stage à l'étranger

6 façons d'augmenter ses chances d'obtenir un stage à l'étranger

La recherche de stage à l'étranger peut s'avérer complexe - 6 conseils proposés par le site Preply, spécialiste de l'apprentissage de langue en ligne.

Etudier à l'étranger. « L’international est à l’aube de belles aventures »

Etudier à l'étranger. « L’international est à l’aube de belles aventures »

3 questions à Frédérique Boutin Responsable des relations internationales d’ICN Business school

Brexit & Erasmus : 4 questions sur le départ du Royaume-Uni du programme

Brexit & Erasmus : 4 questions sur le départ du Royaume-Uni du programme

Après l’année scolaire 2021-2022, les étudiants britanniques et les étudiants européens souhaitant étudier au Royaume-Uni ne bénéficieront plus du programme Erasmus.

Partis étudier à l'étranger malgré le Covid-19, ils ne regrettent rien

Partis étudier à l'étranger malgré le Covid-19, ils ne regrettent rien

«Quand même une super expérience» : partis étudier à l’étranger malgré l'pidémie de Coronavirus, ils ne regrettent rien : 3 témoignages d'étudiants.

Etudier à l'étranger. Quel international cette année ?

Etudier à l'étranger. Quel international cette année ?

Les séjours à l’étranger restent en tête des priorités pour les étudiants. Covid oblige, les écoles trouvent d’autres moyens de mondialiser leurs cursus.


Ecoles à la Une

EDC Paris Business School
EDC Paris Business School est une grande école de commerce et management...
Devenir Auditeur Indépendant
Portail d'informations. Savais-tu qu’un commissaire aux comptes s’appelait...
Les Roches Management Hôtelier
DES OPPORTUNITÉS DE CARRIÈRE À L’INTERNATIONAL Nos liens privilégiés...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation



Dernières Offres publiées

Les dernières offres de stages et alternance

offre Alternance Site Reliability Engineering H/F

Site Reliability Engineering H/F

Alternance
Entreprise : Jobmania (Lille - 59)
offre Alternance Gestionnaire Paie et SIRH H/F

Gestionnaire Paie et SIRH H/F

Alternance
Entreprise : SARP SIEGE (Nanterre - 92)

Toutes les offres : stages, alternance, cdd, cdi...

ZAPPING FLYERS

+ d'événements