En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > étranger

Etudier en Angleterre : comment s'inscrire dans une école au Royaume Uni ?

Voici les différentes options pour s'inscrire dans une école au Royaume Uni l'an prochain.

Malgré la fermeture des inscriptions sur le site officiel UCAS, il est encore possible de s’inscrire dans une école de commerce au Royaume-Uni pour la rentrée 2014.

Il n’est jamais trop tard pour partir en Angleterre. Même après les dates limites. Le 15 janvier dernier, l’organisation centralisant les inscriptions dans l’éducation supérieure au Royaume-Uni a clos les demandes d’enregistrements pour la rentrée 2014. L’UCAS (Universities and Colleges Admissions Service) ne garantit plus l’inscription à tous les cours après cette date. Pourtant l’Angleterre attire toujours plus les Français. Ils sont plus de 13 000 à vouloir chaque année partir étudier dans les prestigieuses écoles d’Oxford, Cambridge ou encore de Londres. Mais pour l’inscription régulière à la plupart des cours en Université, il est désormais trop tard et les nouvelles demandes seront traitées après les demandes des étudiants britanniques.

Cependant certains organismes spécialistes en préparation de diplômes à l’étranger et en séjours linguistiques permettent aux retardataires de pouvoir encore s’inscrire en écoles de commerce dans la limite des places disponibles. Un organisme français a construit sa notoriété sur le placement en Bachelor en Angleterre des étudiants français détenant un Bac +2 (IUT, BTS…). Worldiploma, partenaire de plus de 150 universités et écoles à travers le monde propose encore des inscriptions en Business School au Royaume-uni notamment, pour la rentrée prochaine.

Le système universitaire britannique se découpe en deux cursus.

L’undergraduate ou premier cycle délivre un diplôme de Bachelor en 3 ou 4 ans. Le second cycle, appelé postgraduate, permet quant à lui, l’accès au Master puis au doctorat. Directement accessible après le baccalauréat ou jusqu’au niveau Bac +2, l’accès aux études undergraduates des Business schools anglaises est un atout pour les étudiants français qui auront la possibilité d’intégrer les plus grands masters internationaux après l’obtention d’un Bachelor anglais.

Pour les retardataires qui ne seraient pas intéressés par les écoles de commerce, il est toujours possible de s’inscrire sur listes d’attente sur le site d’UCAS. Une seconde session est prévue pour le 30 juin. En dernier recours, de juillet à septembre, lorsque les étudiants britanniques réalisent leur choix définitif, les vœux non choisis dégagent des places dans certains cursus. Il est alors nécessaire de contacter directement les universités pour obtenir un clearing number dans la filière choisie. Ce système de Clearing offre ainsi une ultime possibilité d’inscription en Angleterre, une fois les voies traditionnelles épuisées.

Adèle




Le Parisien Etudiant et son partenaire Voyage-Langue vous proposent une sélection des meilleurs séjours linguistiques à prix réduits : bénéficiez d'un code promo exclusif pour vos séjours.


Réagir sur le Forum Orientation

Adèle
28.03.2014

Retour au dossier étranger
étranger : Etudier en Angleterre : comment s'inscrire dans une école au Royaume Uni ? : Imprimer
Derniers articles "étranger"

Commentaires / Réactions

 

étranger : consultez aussi...

orientation
Welcome Refugees. A Sciences-po, les réfugiés ont une deuxième chance

Welcome Refugees. A Sciences-po, les réfugiés ont une deuxième chance

Agés de 20 à 40 ans, une vingtaine de Syriens, Afghans, Bangladais, Kenyans et Irakiens ont rejoint le programme « Welcome Refugees » proposé par la prestigieuse école.

Études à l'étranger : faites le bon choix !

Études à l'étranger : faites le bon choix !

Partir dans un autre pays pour décrocher un diplôme : cette perspective séduit plusieurs milliers de jeunes chaque année. Encore faut-il préparer minutieusement l'aventure pour éviter les mauvaises surprises.

Brexit & Erasmus : pas de conséquence à court terme pour les échanges étudiants (universités françaises)

Brexit & Erasmus : pas de conséquence à court terme pour les échanges étudiants (universités françaises)

A la suite du vote historique des anglais en faveur de la sortie de l'UE de leur pays : la question se pose sur l'avenir des échanges universitaires avec l'Angleterre.

Etranger. Des profs de plus en plus armés aux Etats-Unis

Etranger. Des profs de plus en plus armés aux Etats-Unis

Fusillades. C’est un phénomène qui s’étend : de plus en plus d’enseignants américains sont autorisés à porter une arme en classe, afin de réagir en cas de tueries.

Triche aux examens : une méthode digne de 'Mission Impossible' révélée en Thaïlande

Triche aux examens : une méthode digne de 'Mission Impossible' révélée en Thaïlande

Examen de Médecine en Thaïlande : 3 étudiants élaborent un scénario de tricherie très high tech via des lunettes et montres connectées. Un équipement estimé à plus de 20 000 euros !

Après l'anglais, le français est la seconde langue étrangère la plus apprise dans le monde

Après l'anglais, le français est la seconde langue étrangère la plus apprise dans le monde

Quels pays étudient quelles langues... et quels enseignements en tirer : les résultats d'une étude étonnante sur l’apprentissage des langues étrangères réalisée par Duolingo méthode en ligne destinée à l'apprentissage gratuit des langues.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.