En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > Masters

Étudier en France où à l'étranger ?

Si le choix de formation est déjà très large en France, il est quasi-illimité quand on envisage de suivre un programme hors de nos frontières. De nombreux candidats à un master ou un MBA s'interrogent : pour se donner les meilleures chances de réussir une carrière professionnelle, où l'international occupe une grande place, autant aller étudier un ou deux ans dans un autre pays. Pour les programmes MBA, l'offre est pléthorique : 900 MBA américains, 350 européens, 80 asiatiques, sans compter les programmes sud-américains et australiens. Plusieurs destinations européennes sont devenues très attractives, comme la Grande-Bretagne, l'Espagne, l'Allemagne, la Suisse et l'Italie. Elles ont l'avantage de proposer des programmes d'un an, alors que lesMBA américains durent généralement le double.Mais avant de vérifier la validité de votre passeport et de boucler vos valises, il est utile de réfléchir aux motivations et aux aspirations, et surtout aux avantages et inconvénients de cette démarche. INTÉGRER LE MARCHÉ LOCAL Atout principal, un diplôme étranger peut ouvrir à de belles opportunités de carrière sur lemarché du travail local : facilités pour obtenir un visa de travail, reconnaissance du diplôme par les recruteurs, lien direct avec les entreprises. « De la même façon que des étudiants chinois viennent suivre un MBA spécialisé dans le luxe en France, des étudiants français sont tentés de suivre un MBA en Chine, explique Annabel Bismuth, directrice des MBA de l'ESG. C'est un bon moyen d'intégrer le marché chinois, très demandeur en managers européens. » Pour autant, le fait de suivre un master ou un MBA à l'étranger ne signifie pas qu'on sera immergé dans un contexte international. « Les MBA américains, qui restent la référence mondiale, sont avant tout américains, précise ValérieGauthier, directrice déléguée du MBA HEC. Ils ne sont pas tournés vers la diversité et la valorisation de l'origine multiculturelle des étudiants. » Il faut également avoir en tête que le dépôt de candidature peut être complexe, avec des critères d'admission exigeants, et le surcoût d'un programme suivi dans un autre pays doit être chiffré. Autre question à se poser : le diplôme obtenu dans une université étrangère a-t-il une vraie valeur aux yeux des recruteurs français ?

UN PIED EN FRANCE, L'AUTRE À L'ÉTRANGER

Une alternative intéressante est proposée par des écoles françaises : la possibilité d'obtenir un double diplôme grâce aux partenariats noués avec des établissements étrangers. Par exemple, l'IPAG offre plusieurs programmes de ce type, dont un MSc marketing du tourisme avec l'Université de Napier ou un Master of International Business avec l'Université EAE de Madrid. Chaque année, l'ISC propose à ses 15 meilleurs étudiants un MBA dans une de ses cinq universités américaines partenaires. « Les doubles diplômes apportent une véritable plus-value, estime Guillaume Bigot, directeur de l'IPAG. Les étudiants font ainsi la preuve de leurs capacités d'adaptation et de leur volonté d'une carrière internationale, et ils s'ouvrent à deux bassins d'emploi. »

Même si un double diplôme n'est pas à la clé, de très nombreuses écoles françaises encouragent leurs étudiants à effectuer une partie du cursus à l'étranger. Cette solution est intéressante pour étudier dans un autre pays sans prendre le risque de rater son année à cause de difficultés d'adaptation. De nombreuses écoles proposent de tels cursus, comme le Mastère Spécialisé ?Stratégie et Ingénierie des Affaires Internationales? de l'ESSEC qui prévoit quelques mois aux États-Unis ou en Asie. Quels sont les avantages d'une expérience d'études internationales tout en restant étudiant d'une école française ? Le plus évident concerne les démarches de candidature, simplifiées, et des frais de scolarité et de logement bien moins élevés. Autre point fort, une formation française à vocation internationale est très appréciée par les recruteurs français. Pour les étudiants souhaitant privilégier une carrière en France, sans négliger les opportunités internationales, cette solution doit être envisagée. Bref, les écoles françaises fonctionnent comme un filtre, qui permet de s'assurer de la qualité de la formation avec des tarifs moins élevés qu'à l'étranger.

IMMERGÉ DANS UN CONTEXTE INTERNATIONAL? EN FRANCE

La globalisation a gagné le domaine éducatif : il est aujourd'hui moins utile de suivre un master ou un MBA à l'étranger que de suivre une formation tournée vers l'international, quel que soit le pays où elle est suivie. Pour Olivier Aptel, directeur de l'ESC Rennes, « l'option la plus intéressante est de suivre un Mastère Spécialisé ou un MBA en France mais dans un environnement international. » Certains programmes sont suivis par des promotions majoritairement étrangères, jusqu'à 80 ou 90%. C'est une tendance forte depuis quelques années, qui s'explique par le souhait d'étudiants européens, asiatiques ou africains de suivre une formation de haut niveau.Une diversité culturelle qui profite aux étudiants français !

Le MBA d'HEC a ainsi 55 nationalités à son tableau de chasse. « Cela correspond à notre politique tournée vers le management global, explique Valérie Gauthier. Travailler en petits groupes avec des étudiants sud-américains ou indiens prépare à lamobilité internationale et au management interculturel ». Un avis partagé par Valérie Claude-Gaudillat, directrice du programme MBA d'Audencia : « Les étudiants qui choisissent l'étranger peuvent être déçus car l'environnement n'est pas nécessairement international. Il est indispensable de regarder, quel que soit le pays, la dimension internationale du programme et la diversité des profils. Ce qui fait la différence reste la philosophie de chaque master et MBA. »

G.M.

Article paru dans le Parisien Eco du Lundi 7 Décembre 2009


Réagir sur le Forum Orientation

Contact
11.06.2010

Retour au dossier Masters
Masters : Étudier en France où à l'étranger ? : Imprimer
Derniers articles "Masters"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Masters : consultez aussi...

orientation
MBA, Mastères spécialisés, Masters of science : la formation française au top !

MBA, Mastères spécialisés, Masters of science : la formation française au top !

Mardi 6 décembre : retrouvez en kiosque et sur notre site le cahier spécial Le Parisien Etudiant "Masters / MBA" - Tout savoir sur ces programmes

Sélection en Master : ce qui va changer à l'université

Sélection en Master : ce qui va changer à l'université

La réforme de la sélection ou recrutement à l'entrée du Master rentrera en vigueur pour la rentrée 2017 : voici ce qui va changer.

Une philosophie : « Be You ! »

Une philosophie : « Be You ! »

Kedge lance une réforme d’ampleur de ses parcours en structurant une nouvelle offre entre Bordeaux et Marseille. En voici les points clés avec Nathalie Hector, Directrice du programme école.

Réussir votre entretien d'admission à une Ecole, un Master, un BTS...

Réussir votre entretien d'admission à une Ecole, un Master, un BTS...

Vous avez été admis... à passer les oraux ! Comment préparer et réussir cette nouvelle étape, la préparation de cet oral sur le fond et sur la forme est primordiale. Vous devez vous montrer sous votre meilleur jour : motivé et déterminé !

Université - La sélection en Master sera bientôt légale

Université - La sélection en Master sera bientôt légale

Le tabou de la sélection à l'université va enfin être levé : le décret autorisant la sélection des étudiants à l'entrée d'un Master 2 sera effectif d'ici cet été.

Le Parisien Etudiant spécial Masters (MBA, MS...) : les secrets des diplômes anti-crise

Le Parisien Etudiant spécial Masters (MBA, MS...) : les secrets des diplômes anti-crise

Masters, mastères spécialisés, encore MBA... notre supplément spécial Le Parisien Etudiant, à retrouver ce lundi 7 décembre en kiosque et sur notre site internet, propose un panorama complet et les secrets des diplômes anti-crise.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
Euridis Paris
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.