En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Jobs / Stages > Emploi : plus jeunes et en solo, les expatriés...

Jobs/Stages

Emploi : plus jeunes et en solo, les expatriés français changent

3 millions de Français vivent à l'étranger, près de 3 fois + qu'il y a 25 ans. Les jeunes n'hésitent plus à partir en contrats locaux.

Le projet de loi Travail a mis la jeunesse dans la rue. Mais la France et sa courbe du chômage qui rechigne à s'inverser les poussent en dehors des frontières. De plus en plus de jeunes actifs s'expatrient pour aller dénicher un emploi sous d'autres cieux.

En 2015, selon les derniers chiffres du ministère des Affaires étrangères (MAE), 1,7 million de Français étaient officiellement enregistrés à l'étranger, soit une progression de 1,8 % par rapport à 2014.
Si l'on ajoute les Français non répertoriés, le total tourne plutôt autour de 3 millions.

Génération Erasmus


La pyramide des âges détaillée de cette diaspora n'existe pas, mais « de plus en plus de jeunes passés par Erasmus partent à la recherche d'un premier job à l'étranger », constatent les experts du secteur, tant au Quai d'Orsay qu'à la Caisse des Français de l'étranger (CFE), la « Sécu » des expatriés. Beaucoup de trentenaires leur emboîtent le pas. En clair, sur son portrait-robot, le Français qui part travailler hors des frontières nationales fait une cure de jouvence.

LE FAIT DU JOUR. Tous les chiffres sur le phénomène de société
QUESTION DU JOUR. Seriez-vous prêt à vous expatrier pour travailler ?
ANALYSE. «Les destinations suivent le chemin de la croissance »

Témoignage de Fiona, expatriée au Japon : «J'ai la sensation d'avancer dans la vie»


Fiona, 23 ans, est serveuse au Japon.

Ni stupeur, ni tremblements.
Contrairement à l'héroïne du best-seller d'Amélie Nothomb, dont l'expatriation au Japon tourne au douloureux exil, Fiona, 23 ans, est tombée amoureuse de l'archipel nippon. La jeune femme a posé ses valises il y a quatre mois à Niseko, une station de ski d'Hokkaido, la plus au nord des quatre îles principales du pays.

Fiona, qui a signé un contrat local, est aujourd'hui serveuse chez Ezo Sea Food, un restaurant de fruits de mer à deux pas des onsen, les sources chaudes, à l'ombre du mont Yotei et de ses pentes enneigées « où la poudreuse est super ».

Un départ pour l'autre bout du globe longuement mûri, minutieusement préparé ? « Je n'avais pas du tout anticipé ! élude-t-elle en riant. Je me suis décidée en un mois, le temps de faire le visa et de souscrire une assurance privée. » L'expatriation, Fiona connaissait déjà, elle a passé trois ans à Londres de 2013 à 2015, où elle s'est cassé le dos dans un magasin de chaussures. Au Japon, le choc culturel est néanmoins sans commune mesure avec celui qu'on peut éprouver chez nos cousins d'outre-Manche. Fiona s'adapte, s'enrichit. Elle commence à se débrouiller en japonais et n'hésite pas à s'appuyer sur le traducteur automatique de son smartphone.

La saison chez Ezo Sea Food s'arrête le 31 mars. Après ? Un van puis trois mois de vadrouille jusqu'à Okinawa, un archipel du Sud perdu au milieu du Pacifique. Dans ces îles où l'espérance de vie est la plus grande au monde (86 ans pour les femmes et 78 ans pour les hommes) et où se concentrent le plus grand nombre de centenaires sur terre, la jeune Française n'entend pas prendre racine et veut « faire seulement la saison d'été ». Elle dresse un bilan dithyrambique de l'expatriation, qui lui a permis d'échapper « à une existence où tu t'éclates pas ». Au Japon, « j'ai la sensation d'avancer dans la vie, s'enthousiasme-t-elle. D'œuvrer pour mon avenir ». Un bac communication-marketing en poche, elle envisage de reprendre ses études d'ici quelque temps, puis de valoriser ses expériences à l'étranger pour dénicher un métier dans le commerce international.

Dans quels pays les français partent ?




Consultez aussi :

LE FAIT DU JOUR. Tous les chiffres sur le phénomène de société
QUESTION DU JOUR. Seriez-vous prêt à vous expatrier pour travailler ?
ANALYSE. «Les destinations suivent le chemin de la croissance »


Réagir sur le Forum Job étudiant / stage / emploi

LE PARISIEN
22.03.2016

Retour au dossier Stages/jobs
Stages/jobs : Emploi : plus jeunes et en solo, les expatriés français changent
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Stages/jobs : consultez aussi...

orientation
Job d'été : travailler dans la caravane publicitaire du Tour de France

Job d'été : travailler dans la caravane publicitaire du Tour de France

Chaque année ils veulent recommencer ! Un job étudiant de rêve qui permet de voir du pays tout en convivialité... le témoignages de 3 jeunes étudiants dans la Caravane. Leurs témoignages et conseils pour postuler.

10 bons réflexes pour réussir son stage (et en tirer parti ? !)

10 bons réflexes pour réussir son stage (et en tirer parti ? !)

Voici tous les bons tuyaux pour que votre stage soit plus qu'une ligne sur un CV ou comment passer quelques mois en entreprise.

Recherche d'emploi : bien préparer sa rentrée

Recherche d'emploi : bien préparer sa rentrée

Jeunes diplômés, demandeurs d’emploi ou professionnels souhaitant changer de poste… Pour tous, l’heure est aux grandes manœuvres. Conseils pratiques pour réussir la rentrée.

Étudiant et créateur d'entreprise : après le bac, créez votre start-up dans une école

Étudiant et créateur d'entreprise : après le bac, créez votre start-up dans une école

Créer sa start-up, sans passer par un cursus entrepreneurial classique tout en poursuivant des études, c’est possible. Certains dispositifs vous accompagnent dans l’aventure.

Après le bac : un job étudiant pour financer ses études

Après le bac : un job étudiant pour financer ses études

Après les résultats du Bac. Job d’appoint ou temps partiel, de plus en plus d’étudiants cumulent les études avec un emploi. Aujourd'hui, les entreprises leur proposent des contrats sur mesure.

Lettre de motivation pour être dans la même classe qu'un ami

Lettre de motivation pour être dans la même classe qu'un ami

Nos conseils de rédaction et exemple de lettre de motivation pour être dans la même classequ'un de ses amis. Une lettre / demande pour être dans la même classe : conseils et arguments à mettre en avant.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Sup de Vente, l'école supérieure de vente de la CCI Paris Ile-de-France
Forte d’une expérience de plus de 25 ans, Sup de Vente est aujourd’hui...
Audencia Business School
Audencia Business School : Innovative leaders for a responsible...
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L’EISTI est une école d’Ingénieurs en Informatique et en Mathématiques...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.