En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > étranger

Faire un LL.M. aux Etats Unis

Introduction Générale : les études de droit aux Etats Unis. Comme Mickaël vous l'a indiqué sur la page des études aux Etats-unis, les étudiants américains effectuent 4 ans d' « undegraduate » après le lycée. A l'issue de cette période, la plupart trouve un travail, d'autres continuent leurs études (avec ou sans interruptions) en faisant des « Graduate Studies ». C'est le cas des MBA ou des Law School (universités de droit) mais aussi des études de médecine, d'architectures, ? Les étudiants de droit effectuent un J.D. (Juris Doctor) après leur undegraduate pour devenir Avocat. Le J.D. dure 3 ans et n'est ouvert qu'aux étudiants ayant effectués un undegraduate aux Etats-Unis ou l'équivalent à l'étranger. Les étudiants américains passent alors le Bar Exam (l'examen du barreau pour devenir avocat) à l'issue de ces 7 années d'études (4 ans d'undegraduate et 3 ans de J.D.). Pour les étudiants étrangers, et notamment français, il est possible d'intégrer les Law School après une Maîtrise, un Master 2 ou l'école d'avocats. Ces programmes destinés particulièrement aux étrangers se nomment « LL.M. » (Legum Magister). Il s'agit d'un Master, qui dure un an (de août à mai), et qui permet de passer le barreau de l'Etat de New York ou de Californie (quelque soit l'université de droit accréditée dans laquelle l'étudiant effectue son LL.M. aux Etats Unis). Les étudiants de LL.M. choisissent alors la plupart de leur cours parmi les cours qui sont proposés aux élèves américains en J.D. Les étudiants (américains et étrangers) travaillent alors de fin mai à fin juillet pour passer le New York Bar (qui a lieu la dernière semaine de juillet). Quand présenter un LL.M. ? La rentrée s'effectue au mois d'août, il faut rendre son dossier entre le 1er décembre de l'année précédente et le mois de mars de l'année en cours. Une des premières choses à vérifier sur les sites internet des différentes Law School est la date limite de dépôt des dossiers (« application ») ainsi que le contenu du dossier. Cela prends plusieurs semaines voire plusieurs mois à constituer, je pense qu'il faut s'y prendre au plus tard le 1er octobre de l'année précédent l'entrée à l'université. Il faut au moins avoir une Maîtrise (M1) de droit français, cependant, la plupart des Law School demandent un Master (M2) et parfois d'être diplômé du CAPA (diplôme d'avocat). Pourquoi présenter un LL.M ? Une année aux Etats-Unis permet de perfectionner son anglais et de pouvoir ensuite travailler en anglais, dans des cabinets d'avocats en France ou ailleurs. Cela permet surtout de faire la différece parmis les candidats auprès des recruteurs. Le LL.M. permet également à certains étudiants de pouvoir travailler aux Etats-Unis (pendant un an en général) dans un cabinet d'avocats. Cette expérience est très intéressante et valorisante pour des étudiants français tant d'un point de vue personnel que professionnel. Dans les cabinets anglo-saxons, à Paris ou ailleurs, la concurrence entre candidat est très vive et le LL.M. permet souvent de faire la différence. C'est aussi l'occasion de passer un an à l'étranger, de découvrir un système juridique différent, de se spécialiser dans un domaine particulier et de bénéficier des services que fournit une université américaine : choix des matières, contact avec les professeurs, découverte d'un état d'esprit différent (tant de la part des étudiants américains que des professeurs). Dans tous les cas, les LL.M. sont davantage (mais pas exclusivement) destinés aux étudiants qui veulent faire du droit des affaires : droit des sociétés (Corporate), droit bancaire, droit de la propriété intellectuelle, droit international, ? Le dossier de candidature ? Il est composé (en anglais) le plus souvent de : - Une lettre de motivation de 2 pages (« Personnal Statement »), - La traduction certifiée conforme de tous vos diplômes et relevés de notes de l'université, - Deux lettres de recommandation de vos professeurs (de M2 le plus souvent), ou de personne avec qui vous avez travaillé en stage, - Le TOEFL, dont les résultats doivent être envoyés directement par l'organisme qui fait passer le TOEFL (http://www.ets.org ), - Un formulaire à remplir, - Votre CV et - Certaines universités demandent également que le dossier comprenne un « writing sample », c'est-à-dire un travail que vous avez rédigé sur un sujet juridique en anglais. Ce peut être un travail universitaire ou effectué dans le cadre d'un stage. Le LL.M. est un programme académique c'est pourquoi les notes obtenues dans l'université de droit en France sont importantes dans un dossier. Cependant, des stages en cabinet d'avocats, le CAPA, d'autres études (de gestion notamment et particulièrement une école de commerce), une expérience à l'étranger peuvent faire la différence dans un dossier où les notes de droit ne seront pas excellentes. Quel coût ? Ce programme coûte cher, environ 35 000 dollars de « tuitions fees » (frais de scolarité payés à l'université) et au moins 15 000 dollars pour vivre sur place pendant un an. Des bourses sont disponibles, le plus souvent sur dossier par des cabinets d'avocats ou des organismes publics ou privés. Cependant, certaines villes sont plus chères que d'autres. Une année à New York City sera plus onéreuse qu'une année sur un campus « à la campagne » (Cornell par exemple). Ces sommes peuvent être remboursées en quelques années (5 ans) en général en intégrant ensuite un cabinet d'avocats aux Etats Unis ou en France. Dans quelle université faire son LL.M. ? Les grandes universités américaines (Harvard, Stanford, PennLaw, Yale, Columbia, ?) sont bien sûre extrêmement cotées et permettront plus facilement de trouver un travail (notamment aux Etats Unis) dans un cabinet d'avocats. Cependant, l'expérience du LL.M. sert aussi à perfectionner sa maîtrise de la langue anglaise et à comprendre la mentalité américaine ce qui peut être utile pour un avocat dont les clients seront des entreprises américaines. C'est pourquoi il peut être également être intéressant d'être dans d'autres universités moins connues internationalement. Si vous n'avez pas de mentions à l'université de droit et un solide dossier par ailleurs, il est peu probable que vous soyez admis dans une université du top ten (Stanford, Berkeley, Columbia, NYU, Cornell, PennLaw, Harvard, Chicago), mais il y a beaucoup d'autres bonnes universités (Fordham à New York) qui vous apporteront une expérience internationale et vous permettront de décrocher un boulot aux US.

En savoir plus : http://www.llm-guide.com/

Réagir sur le Forum Orientation

Paul
11.06.2010

Retour au dossier étranger
étranger : Faire un LL.M. aux Etats Unis
Imprimer

étranger : consultez aussi...

orientation
Comment bien réussir son TOEFL ?

Comment bien réussir son TOEFL ?

Le TOEFL est un grand indispensable pour intégrer des universités à l’étranger, un master d’une école de commerce, pour obtenir des stages internationaux et même pour être recruté dans de grandes entreprises.

Inégalités face aux études à l'étranger : 2 étudiants sur 3 ne bénéficient d'aucune expérience hors de France

Inégalités face aux études à l'étranger : 2 étudiants sur 3 ne bénéficient d'aucune expérience hors de France

Si le nombre d’étudiants bénéficiant d’un séjour à l’étranger est en progression, de fortes disparités apparaissent d’après les enquêtes. En cause : le milieu social et les cursus choisis.

Bien choisir son séjour linguistique

Bien choisir son séjour linguistique

C’est le moment de chercher, pour un départ l'été prochain. Mais quelle formule pour quel âge, et à quel prix ?

Dans quelle ville auriez-vous rêvé d'étudier ?

Dans quelle ville auriez-vous rêvé d'étudier ?

Paris, Londres, Bruxelles, Shanghai, Berlin... Des villes où beaucoup de monde souhaiterai étudier, mais surpassées par Montréal qui arrive en tête du palmarès mondial des villes étudiantes. Et vous dans quelle ville auriez-vous rêvé d'étudier ?

Ces jeunes qui veulent changer le monde

Ces jeunes qui veulent changer le monde

Ils ont entre 13 et 21 ans et marquent déjà leur époque. Dans son « Manifeste de la jeunesse », Johny Pitts, journaliste à la télévision anglaise, écrivain et photographe, fait le portrait de dix adolescents qui ont fait sensation ces derniers mois

Hult : un nouveau mode d’apprentissage basé sur la pratique

Hult : un nouveau mode d’apprentissage basé sur la pratique

L’école américaine, Hult International Business School, propose une méthodologie axée sur la pratique. Reportage dans son campus londonien "A new kind of business school"

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.