OrientationMétiers

Fiche Métier : Chef de projet informatique, un métier touche-à-tout

Le chef de projet informatique coordonne les équipes pour réaliser les développements logiciels en respectant délais et budgets.

A la fois technicien, commercial, manageur et communicant, le chef de projet informatique
coordonne les équipes pour réaliser les développements logiciels en respectant délais et budgets. Chef de projet informatique est un métier pour lequel il existe très peu de formations initiales.


Il travaille pour des éditeurs de logiciels, des sociétés de services informatiques (SSII) ou dans les entreprises qui ont leur propre système informatique.
La fonction consiste à diriger une équipe, à gérer un budget et un planning afin que le projet commandé, tel qu'un logiciel destiné à une machine à laver le linge, un programme informatique de comptabilité de l’Etat… soit prêt à temps et réponde aux attentes du client.

Différents cursus existent mais l'école d'ingénieur reste la filière principale

Pour exercer cette profession, la principale filière est l’école d’ingénieur en cinq ans (deux ans de classe préparatoire et trois ans d’école).
Aux grandes écoles que sont Polytechnique, Centrale, INSA, etc., s’ajoutent de nombreux établissements privés sous contrat avec l’Etat qui délivrent un diplôme d’ingénieur informaticien, là encore après cinq ans d’études.
Le diplôme universitaire de technologie (DUT), sur deux ans complétés éventuellement par une troisième année, peut lui aussi conduire au métier de chef de projet.
Mais dans ce cas, le titulaire d’un DUT devra posséder une expérience professionnelle plus longue que le jeune ingénieur diplômé.

Néanmoins, le métier n’est pas réservé aux seuls informaticiens. «Aujourd’hui, en informatique, la connaissance de l’entreprise, un talent commercial, la capacité à diriger une équipe et des qualités humaines sont plus importants que la technique pour un bon chef de projet»,affirme Philippe Tavernier, président de la commission social emploi formation de Syntec numérique, la chambre professionnelle du secteur Logiciels et Services.
De fait, les diplômés d’écoles de commerce ou d’universités en sciences humaines (droit, économie, histoire…) intéressent également les entreprises, notamment les SSII.
S’ils possèdent les qualités personnelles pour devenir chef de projet, ces « non-ingénieurs » bénéficieront de formations pour maîtriser les technologies qui seront mises en oeuvre par des informaticiens.

Quelle que soit la formation initiale, «Il faut au moins deux ans d’expérience dans le développement pour devenir chef de projet, car le jeune diplômé doit d’abord acquérir les bons réflexes de travail en équipe et en entreprise», ajoute Sylvie Verstraeten, directrice des ressources humaines de Steria France, une SSII qui a embauché plus de 100 chefs de projet en 2011.

Le salaire brut annuel d’un chef de projet junior est compris entre 35 000 et 45 000 € brut par an. Les seniors; quinze ans d’expérience environ perçoivent 60 000 € et plus. La carrière peut se poursuivre avec la direction de projet ou de programme, c’est-à-dire la coordination de nombreux projets.

Et l’emploi ne manquera pas. Pour Fabrice Bardèche, vice-président de Ionis Education Group, qui compte des écoles spécialisées comme Epita ou Epitech, «ce secteur d’activité est l’un des plus protégés pour les prochaines années en matière d’emploi».
Pour preuve, les jeunes diplômés d’Epita ou d’Epitech trouvent tous un poste au plus tard un mois après avoir obtenu leur diplôme !

Témoignage

Hélène BOCQUEL, 52 ans, directeur de projet chez Steria, société de services informatiques (SSII)


Hélène Bocquel ne savait pas trop quoi faire après le baccalauréat. Elle aimait les mathématiques. Un de ses professeurs lui a dit : «Ou tu deviens professeur ou tu fais informatique!»
«L’enseignement ne me tentait pas du tout, reconnaît-elle, j’aimais les maths et la logique, j’ai donc choisi l’informatique, car c’était des mathématiques appliquées».

Son choix se porte sur l’ESIEA (Ecole supérieure d’informatique, électronique, automatique), une grande école d’ingénieurs reconnue par l’Etat et spécialisée dans les nouvelles technologies et les sciences du numérique.
Après son diplôme d’ingénieur, elle enchaîne les postes pendant cinq ans dans des petites sociétés de services informatiques (SSII) comme ingénieur d’études.

«Le développement informatique me passionnait», s’enthousiasme-telle. Mais très vite, elle est tentée par le management, «l’encadrement et pas seulement la technique», précise-t-elle.

C’est à ce moment-là qu’elle rejoint le groupe Steria comme chef de projet où elle fait ce qu’elle apprécie : «encadrer et motiver les équipes, leur faire partager les objectifs du groupe, faire progresser les plus jeunes, gérer la relation avec les clients...».
Pendant plus de cinq ans, elle travaille sur des projets de plus en plus importants (sociétés d’autoroutes, ministère des Finances), qui lui font passer la majorité de son temps chez les clients. Hélène Bocquel est maintenant directeur de projet. Elle gère et coordonne une douzaine de chefs de projet. Sa rémunération annuelle dépasse les 80 000 € brut par an.


Dossier réalisé par Sophy CAULIER
Article paru dans Le Parisien Économie du lundi 23 janvier 2012

En savoir plus
A consulter
Une description complète du métier de chef de projet avec la liste des formations proposées : www.kelformation.com
A lire
-«Concevoir, animer et réussir un projet», de T.Bouzdine Chameeva, E.Carré, A. Labruffe, Afnor Editions, 2011,296 p.,30€.
- «Le Kit du chef de projet», de H.Marchat, Editions d’Organisation Eyrolles, juillet 2010,710p.,28€.

Métiers liés : Développeur informatique, Technicien en informatique de gestion, Chef de projet informatique,

Retour au dossier Métiers
Métiers : Fiche Métier : Chef de projet informatique, un métier touche-à-tout
Imprimer

Commentaires / Réactions

Métiers : consultez aussi...

1 Job 1 Passion : une appli pour découvrir votre futur métier en 40 secondes

1 Job 1 Passion : une appli pour découvrir votre futur métier en 40 secondes

Choisissez un domaine qui vous plaît journalisme, art, artisanat…et des professionnels passionnés vous parlent de leur métier en 40’’.

Orientation. Les métiers de la communication en podcasts

Orientation. Les métiers de la communication en podcasts

3 questions à Julien Casiro, Président de Braaxe, agence de communication, et fondateur de Beyond Talent, une série de podcasts pour découvrir en détails les métiers de la publicité et de la création

Les métiers du management doivent s'adapter et intégrer les intelligences artificielles

Les métiers du management doivent s'adapter et intégrer les intelligences artificielles

Rencontre avec Charles Perez, responsable du MSc Data Management à PSB (Paris School of Business)

Formations, métiers... passez en mode numérique

Formations, métiers... passez en mode numérique

Dossier spécial du Parisien Etudiant, à retrouver ce mardi 15 octobre au sein du Parisien / Aujourd'hui en France et sur notre site.

Digital : 3 métiers en pleine expansion

Digital : 3 métiers en pleine expansion

Développeur, Spécialistes de la Data, UX/UI. Nouvelles ou non, certaines spécialités prennent de l’ampleur. Le point sur les compétences phares du moment.

Digital : des candidats très convoités par les entreprises

Digital : des candidats très convoités par les entreprises

Pour prendre le virage du numérique, les entreprises ont un défi majeur à relever : attirer des profils que tous les secteurs convoitent.

Ecoles à la Une

Audencia Business School
Audencia Business School : Innovative leaders for a responsible...
Le Village De l'Emploi
Avec une méthode éprouvée depuis 1998 et déjà plus de 5400 carrières...
Les Roches Management Hôtelier
DES OPPORTUNITÉS DE CARRIÈRE À L’INTERNATIONAL Nos liens privilégiés...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.