En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers

Fiche métier : conseiller vente en agence de voyage

Les conseillers en agence de tourisme sont de plus en plus recherchés, en tant que commerciaux

Autrefois spécialistes de la billetterie et de la réservation, les vendeurs en agence sont désormais des commerciaux à part entière.C’est un poste commercial sédentaire que chacun connaît : celui de conseiller vente en agence de voyages. Un métier en pleine révolution : depuis une dizaine d’années, Internet l’a profondément modifié. Le conseiller se trouve désormais face à un client très informé et exigeant qui ne vient plus seulement réserver un voyage.

« On est passé de l’agent de comptoir, expert en billetterie, à un véritable vendeur de produits de voyage », résume Béatrice Duverneuil, responsable formation, qualité et recrutement du réseau AS Voyages, qui regroupe les 13000 agences Sélectour et Afat Voyages.

Les compétences prioritairement demandées sont donc commerciales afin, selon Béatrice Duverneuil, « de se démarquer et coller au plus près des aspirations du client ». Guider, faire émerger les souhaits pour vendre le produit le mieux adapté : des étapes essentielles qui n’existaient pas auparavant. « Aujourd’hui, la notion de vente est à part égale avec celle de conseil », explique Bernadette Gyslinck, directrice vente loisirs du réseau Sélectour préférences (14 agences dans l’ouest de la France). D’où une évolution des profils recherchés. Si les BTS tourisme demeurent majoritaires, les BTS management des unités commerciales (Muc) sont également appréciés.

Il est cependant difficile aux débutants d’intégrer directement une agence, un minimum d’expérience étant souvent obligatoire. Au sein de Selectour préférences, « nous recrutons deux CDD cette année pour des remplacements de congés maternité », indique Bernadette Gyslinck. Elle reconnaît que l’évolution professionnelle est difficile, dans des réseaux constitués, selon les cas, de deux à une cinquantaine d’agences. Mais le métier attire toujours. « Ceux qui arrivent aujourd’hui sont très motivés, ils ne sont pas là par hasard dans un contexte chahuté et compliqué », note-t-elle.

Une motivation forte malgré un salaire qui oscille, au départ, entre 1700 et 2000 € brut mensuels.




Témoignage de Leila :
Leila AGAOUA, 30 ans, commerciale agence chez Look Voyages, Bezon (Val-d’Oise)


Elle a d’abord entrepris des études de décoration. Puis changement de cap pour Leila Agaoua : elle entre en alternance chez Look Voyages. Un an plus tard, elle est embauchée. C’était il y a dix ans. D’abord à la réservation en agence, puis comme commerciale auprès des particuliers et des comités d’entreprise, la jeune femme s’essaie au service « avant départ » pour finalement devenir commerciale agences.

Elle a aujourd’hui la responsabilité de la région Normandie, du Val-d’Oise et d’une partie de Paris : « Je fais la promotion des produits de Look Voyages. J’aide les agences à vendre notre marque », résume-t-elle.

Cela lui demande une grande présence sur le terrain, renforcée par l’animation de formations pour les agents de voyages. « Par exemple, j’ai actuellement deux nouveautés à Corfou et en Turquie. Je leur détaille le produit, décortique le prix et indique les offres charters qui vont avec. »

Le plus agréable ? Les voyages avec des agents triés sur le volet : l’ouverture de deux centres de vacances va prochainement l’emmener quatre jours en Crète.

Le plus motivant ? Le défi commercial, quasi- quotidien. « S’il me reste vingt places dans un vol charter qui doit partir dans les deux semaines, c’est un challenge de le remplir », s’enthousiasme Leila.

Afin d’atteindre ses objectifs, elle organise aussi des soirées avec plusieurs agents de voyages de sa zone « pour pousser les produits en manque de remplissage et pour les aiguiller sur les destinations qui obtiennent les meilleurs taux de satisfaction de nos clients ». La mécanique est bien rodée.

Malgré des horaires parfois décalés, elle dit aimer son métier, fait de sens de l’écoute et de proximité avec ses clients. « Je dois avoir une approche très individuelle », explique-t-elle. « Je sais toujours qui vend et quoi. »

Une rigueur professionnelle qui lui permet de gérer aujourd’hui un portefeuille de 400 points de vente.


Consultez aussi :
Tourisme : Transformer sa passion en métier
Fiche métier : revenue manager ou yield manager
Fiche Formation : BTS Tourisme - Ventes et Productions Touristiques (VPT)
Fiche Formation : BTS Tourisme : Animation et Gestion Touristiques Locales (AGTL)
Annuaire Formation : Ecoles du Tourisme / Hôtellerie / Restauration

Métiers liés : Agent de comptoir, Conseiller commercial,


Réagir sur le Forum Orientation

Contact
06.04.2011

Retour au dossier Métiers
Métiers : Fiche métier : conseiller vente en agence de voyage : Imprimer
Derniers articles "Métiers"

Commentaires / Réactions

 

Métiers : consultez aussi...

orientation
Que faire sans le bac ? Essayer une autre voie, apprendre un métier...

Que faire sans le bac ? Essayer une autre voie, apprendre un métier...

Chaque année, environ un candidat sur huit échoue à l’examen du bac. Si le redoublement reste la solution évidente, des alternatives existent pour obtenir un diplôme et apprendre un métier. Tour d’horizon des possibilités qui s’offrent aux non-bacheliers.

Formations aux métiers du Luxe : gare aux illusions !

Formations aux métiers du Luxe : gare aux illusions !

La tribune, coup de gueule, d'Alain Dominique PERRIN Président de l'école EDC Paris Business School et Président de la Fondation Cartier, qui s'insurge contre l'intensification des formations aux métiers du luxe

Dans cette école, la boucherie, c'est tout un art !

Dans cette école, la boucherie, c'est tout un art !

Dans un secteur qui ne connaît pas la crise, l'école professionnelle de la boucherie forme la crème de la profession. Rien d’étonnant donc à ce que certains élèves aient été choisis pour participer au Salon de l’agriculture.

Se former en alternance grâce à La Poste : 18 métiers sont concernés

Se former en alternance grâce à La Poste : 18 métiers sont concernés

Depuis 2008, les jeunes d’Île-de-France peuvent bénéficier d’une formation au sein de Formaposte, le CFA (Centre de formation d’apprentis) du Groupe La Poste. Et pas uniquement pour devenir postier, même si la moitié des effectifs est concernée.

Energies renouvelables : des formations prisées à tous les niveaux

Energies renouvelables : des formations prisées à tous les niveaux

Malgré la part belle aux ingénieurs, des profils moins diplômés sont très sollicités dans le secteur des énergies renouvelables. Les formations et métiers concernés.

L'immobilier recrute : les bac+ 5 ont la faveur des promoteurs

L'immobilier recrute : les bac+ 5 ont la faveur des promoteurs

Le secteur de l'immobilier reste un formidable ascenseur social, à condition d'avoir envie d'apprendre et d'être doté de qualités d'écoute et d'empathie.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Euridis Paris
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.