OrientationMétiers

Fiche métier : géomètre, un métier de terrain et de précision

Vous aimez la précision, les mathématiques et n'êtes pas attirés par le travail de bureau ? Découvrez le métier de géographe !

orientation metiers Fiche métier : géomètre, un métier de terrain et de précision  Vous aimez la précision, les mathématiques et n'êtes pas attirés par le travail de bureau ? Découvrez le métier de géographe !  géomètre urbanisme métier architecture

Laurent Progéas est géomètre expert depuis 2002. Il gère avec son associé le cabinet Eguimos, qui possède trois sites en Ille et Vilaine.

Consultez aussi :

« Pour quelqu’un qui n’aime pas la routine, géomètre est la profession idéale », explique Dominique Trouillot, président de la chambre syndicale des géomètres-topographes. Et pour cause : le travail du géomètre est à la base de tout projet d’aménagement urbain, de travaux de voirie, ou d’aménagement de bâtiments existants. « Tous les professionnels qui interviendront sur un projet doivent avoir des mesures précises et connaître les spécificités d’un terrain ou d’un bâtiment en amont : c’est à nous de leur fournir ces données », explique Séverine Vernet, présidente de la commission formation de l’ordre des géomètres-experts.

Le géomètre peut aussi réaliser des diagnostics immobiliers (plomb, amiante…), exercer une activité de syndic et préparer des mises en copropriété, c’est-à-dire calculer les données nécessaires à un propriétaire souhaitant vendre son immeuble à plusieurs acheteurs. Il manie des instruments de mesure électroniques très précis et travaille avec les collectivités, les architectes, les bureaux d’études, les particuliers ou encore les entreprises de bâtiment-travaux publics (BTP). « Parmi celles-ci, les grosses structures ont souvent leur propre géomètre intégré », note Dominique Trouillot.

Il faut cependant différencier le géomètre-topographe du géomètre-expert. Ce dernier est en effet le seul professionnel habilité par l’Etat à fixer les limites entre propriétés privées. « Le foncier est notre cœur de métier. Nous procédons à un bornage en nous basant sur les titres de propriétés et nos documents d’archives », explique Séverine Vernet.

On peut devenir géomètre-topographe avec le bac pro, le brevet de technicien supérieur (BTS) ou la licence professionnelle. Pour les personnes désirant être inscrites à l’ordre des géomètres-experts, trois écoles délivrent le diplôme d’ingénieur-géomètre : l’Ecole supérieure des géomètres et topographes (ESGT) du Mans (Sarthe), l’Institut national des sciences appliquées (Insa) de Toulouse (Haute-Garonne) et l’Ecole spéciale des travaux publics (ESTP) de Cachan (Val-de-Marne).Autre option, passer un diplôme de géomètre-expert DPLG (diplômé par le gouvernement). Le titre DPLG est aussi accessible aux ingénieurs généralistes souhaitant se réorienter, aux titulaires d’un master en urbanisme et aux géomètres justifiant d’une expérience professionnelle.

Du côté des revenus, « un technicien gagne en moyenne 2060 € brut, et un technicien cadre 3400 € brut mensuels », indique Séverine Vernet. Pour les géomètres-experts, jusqu’ici obligatoirement associés dans un cabinet, « il est plus difficile de donner des chiffres car ils sont rémunérés selon les chiffres de leur entreprise ». Un baromètre de l’ARAPL (Associations régionales agréées des professions libérales) donnait en 2010 un bénéfice net moyen de 90600 € par an.

Depuis mars 2012, il est possible d’être à la fois géomètre-expert et salarié. Jusqu’ici, la qualité de membre de l’ordre n’était pas compatible avec ce statut, sauf si le salarié était également associé dans sa société.

« Ce changement va permettre à la profession d’évoluer, car cette incompatibilité pouvait rebuter », admet Séverine Vernet. « A l’obtention du diplôme, on est encore jeune et il n’est pas forcément facile d’investir dans un cabinet. » Désormais, en termes d’actes professionnels, un géomètre-expert salarié aura les mêmes possibilités que celui qui gère son propre cabinet.

TEMOIGNAGE

Laurent PROGEAS,
40 ans, géomètre expert associé à Bain de Bretagne (Ille et Vilaine)

Exercer à la fois une activité extérieure et de bureau : c’est ce qui a attiré Laurent Progréas vers le métier de géomètre. « Il y a aussi un important côté relationnel avec de nombreux contacts riches et variés : dans la même journée, on peut travailler avec un particulier, une entreprise et des collectivités », expliquet-il. Ce géomètre-expert est à la tête d’un cabinet à Bain-de-Bretagne avec un associé et une quinzaine d’employés. Après un BTS de géomètre- topographe au début des années 1990, il a commencé à travailler dans un cabinet : « Je ne voulais pas continuer vers l’école d’ingénieurs.» Puis un décret autorise l’accès au titre
DPLG (diplômé par le gouvernement) aux professionnels justifiant de six années d’expérience. « J’ai alors pris des cours par correspondance. Je pouvais évoluer vers un poste à responsabilités avec mon BTS, mais j’ai eu envie d’aller au-delà. » Laurent Progéas est diplômé par le gouvernement en 2002, et s’associe en 2004 à un cabinet qui possède désormais deux succursales en Ille-et- Vilaine. Son revenu se situe entre 3 000 et 4 500 € net mensuels. « Ce n’est qu’une fourchette, d’autres la situent autour de 7 000 € », préciset- il. « Elle dépend de l’activité, mais aussi des priorités que l’on se donne en tant que chef d’entreprise, et visà- vis de ses employés. » Pour lui, « l’évolution de la réglementation nécessite que chaque associé se spécialise, pour approfondir certains sujets. Il faut aussi savoir écouter et conseiller » : car lors d’un bornage sur lequel deux voisins sont en désaccord, il est un véritable médiateur



EN SAVOIR PLUS

À CONSULTER
Le site de l’ordre des géomètres-experts :www.geometre-expert.fr.
Le site de la Fédération nationale des travaux publics dédié à ses différents métiers :www.metier-tp.com.
Une fiche descriptive du métier de géomètre-topographe, avec vidéo :www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/geometre-topographe.

À LIRE
« Topographie opérationnelle », de Michel Brabant avec la contribution de Béatrice Patizel, Armelle Piègle, Hélène Müller. Editions Eyrolles, 2011, 396 pages. 38,50 €.
« Profession : géomètre-expert », de Denis Bodard. Ed. Onisep/Ordre des géomètres-experts, 2010.
Bande dessinée ludique pour découvrir les activités du géomètre-expert. A télécharger ou lire en ligne : www2.geometre-expert.fr/images/ stories/pdf/bd_2010_2.pdf.

Métiers liés : Géomètre-topographe, Conducteur de travaux,

Retour au dossier Métiers
Métiers : Fiche métier : géomètre, un métier de terrain et de précision
Imprimer

Commentaires / Réactions

Métiers : consultez aussi...

1 Job 1 Passion : une appli pour découvrir votre futur métier en 40 secondes

1 Job 1 Passion : une appli pour découvrir votre futur métier en 40 secondes

Choisissez un domaine qui vous plaît journalisme, art, artisanat…et des professionnels passionnés vous parlent de leur métier en 40’’.

Orientation. Les métiers de la communication en podcasts

Orientation. Les métiers de la communication en podcasts

3 questions à Julien Casiro, Président de Braaxe, agence de communication, et fondateur de Beyond Talent, une série de podcasts pour découvrir en détails les métiers de la publicité et de la création

Les métiers du management doivent s'adapter et intégrer les intelligences artificielles

Les métiers du management doivent s'adapter et intégrer les intelligences artificielles

Rencontre avec Charles Perez, responsable du MSc Data Management à PSB (Paris School of Business)

Formations, métiers... passez en mode numérique

Formations, métiers... passez en mode numérique

Dossier spécial du Parisien Etudiant, à retrouver ce mardi 15 octobre au sein du Parisien / Aujourd'hui en France et sur notre site.

Digital : 3 métiers en pleine expansion

Digital : 3 métiers en pleine expansion

Développeur, Spécialistes de la Data, UX/UI. Nouvelles ou non, certaines spécialités prennent de l’ampleur. Le point sur les compétences phares du moment.

Digital : des candidats très convoités par les entreprises

Digital : des candidats très convoités par les entreprises

Pour prendre le virage du numérique, les entreprises ont un défi majeur à relever : attirer des profils que tous les secteurs convoitent.

Ecoles à la Une

EM Normandie
Créée en 1871 au Havre, l’EM Normandie est l'une des plus anciennes écoles...
Les Roches Management Hôtelier
DES OPPORTUNITÉS DE CARRIÈRE À L’INTERNATIONAL Nos liens privilégiés...
IN'TECH – Ecole supérieure d’ingénierie en informatique
Fondée en 2002, IN'TECH est une école supérieure d'Ingénierie en...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.