OrientationMétiers

Fiche Métier : chef de publicité online

Internet connecte les commerciaux - Les besoins en commerciaux dans le secteur multimédia sont importants.

700 000 emplois directs auraient été créés par le secteur multimédia depuis 1995. Les besoins en commerciaux, plus particulièrement, restent importants.

Pas facile de définir les contours du secteur multimédia sur le marché de l’emploi. Aujourd’hui, les professionnels parlent davantage du monde de l’Internet, du Web dans sa globalité. Font ainsi partie de ce secteur les agences Web, les sociétés de services en informatique (SSII) spécialisées dans la création de sites, les régies publicitaires online, les éditeurs de logiciels, les référenceurs et, bien sûr, les fournisseurs d’accès Internet (FAI), les moteurs de recherche, les pure-players (entreprises dont l’activité est exercée exclusivement sur Internet) et les sites de e-commerce. « Groupon, Google, Spartoo viennent recruter chez nous », assure Susan Nallet, responsable espace carrières de l’Ecole supérieure de commerce de Grenoble.

Dans ces métiers, l’emploi est difficilement chiffrable. Néanmoins, le ministère de l’Economie et des Finances estime à 1,6 million le nombre de postes dans le secteur « technologiquement innovant ». Selon une étude du cabinet de conseil McKinsey sur l’impact d’Internet sur l’économie française, dévoilée en mars dernier, 700000 emplois directs auraient été créés par la filière Internet depuis 1995. La plupart concernent des postes de développement technique (développeur, « traffic manager », « community manager », etc.) et la demande sur ces profils reste extrêmement forte. Consultez notre article sur les métiers du web et de l'ecommerce

« Les SSII et éditeurs commercialisent leurs propres produits »

Mais pour Frédéric Magnen, consultant chez Selescope, cabinet de recrutement spécialisé dans l’emploi des cadres, les commerciaux se révèlent de plus en plus importants dans le secteur. « Les SSII et éditeurs, avec l’avènement du Cloud, commencent à commercialiser eux-mêmes leurs propres produits et recherchent des professionnels pour cela. En début d’année, l’entreprise de Cloud Computing Salesforce recherchait 250 commerciaux. » Même vision au sein du cabinet Hays : « Dans le large secteur du multimédia, les besoins en commerciaux sont non pas conséquents mais constants, explique Yann Bell, responsable de la sous-division dédiée aux métiers du Web et du e-commerce. Le top 5 des market place, CDiscount, Pixmania, Amazon, eBay et Rueducommerce, développent constamment leur e-store. Ils recherchent donc des chefs de publicité BtoB, des responsables de marché, des directeurs de business unit, avec des profils de manageurs. Les agences de publicité Web recrutent des responsables de clientèle chargés de l’achat d’espaces mais aussi du marketing. Chez les pure-players, les commerciaux vont assurer le bon référencement des clients. Dans ce secteur, il existe différents profils de commerciaux. » Sans oublier les télécoms (FAI, opérateurs, etc.), grands recruteurs de forces de vente.

Malgré la bonne forme du secteur et son attractivité, le multimédia n’échappe pas à la règle : « La pénurie de commerciaux touche toute la France, dans tous les secteurs, rappelle Gaël Boudergue, vice-président du Club 1er des dirigeants commerciaux de France (DCF). Et c’est bien dommage car les débouchés comme les évolutions sont assurés dans des problématiques de plus en plus passionnantes. » Des places sont donc à prendre. Et elles peuvent être séduisantes dans un univers en constante évolution comme le multimédia.

Consultez aussi : Bouygues Telecom, Priceminister, Autoies.com, Cometik... quatre entreprises qui recrutent des Commerciaux

3 questions à...
Pierre CANNET,
Dirigeant du cabinet spécialisé dans le multimédia BlueSearch, délégué général du Club des DRH (directeurs des ressources humaines) du Net


"Les recruteurs cherchent des bacs + 2 à bacs + 5"

Comment se porte le marché du travail pour les commerciaux multimédia ?
Actuellement, les entreprises du monde Internet ont toutes pour objectif de maximiser leurs revenus. Et pour cela, elles ont besoin de commerciaux. Selon moi, cette population représente 20 à 22% des effectifs totaux du secteur Internet. En 2011, ces effectifs globaux ont augmenté de 11 à 12% et les commerciaux ont suivi la même progression, voire plus. 2012 s’annonce un peu plus difficile mais pour le recrutement des commerciaux, je suis plutôt optimiste. Lorsque l’activité baisse, les entreprises font appel à eux pour la relancer. Les gros recruteurs sont les agences de communication Web, les régies et les éditeurs de solutions Web. Les nouveaux médias embauchent également. Pour les recrutements qu’ils nous confient, un sur deux concerne un poste de commercial.

Quels sont les profils recherchés ?
Il existe dans le secteur de l’Internet plusieurs types de commerciaux. Nous avons tout d’abord les postes classiques qui font de la vente d’espaces ou de produits online et travaillent par exemple dans des régies publicitaires. Ce sont les chefs de publicité online, les directeurs de clientèle online et les directeurs de publicité online. Ensuite, il y a les profils plus techniques qui vendent des solutions Internet aux entreprises et travaillent chez les éditeurs de ces solutions. Enfin, il existe des postes de « country manager » ou de « business développer » en charge du développement des entreprises à l’international. Ils sont en particulier employés par les grands sites de commerce électronique et les portails. Les recruteurs demandent souvent un niveau bac + 2 à bac + 5, de formation commerciale ou parfois ingénieur, avec deux à huit ans d’expérience. Cependant, ce sont des postes relativement accessibles pour les juniors. Quelqu’un qui sait vendre et qui aime Internet trouvera un poste facilement. La personnalité et la motivation peuvent encore remplacer les diplômes et l’expérience.

Quels salaires peut-on attendre ?
Les salaires tournent autour de 30 000 € annuels brut pour un chef de publicité online, avec un variable qui peut aller de 7 000 à 10 000 €. Un directeur de clientèle se situera dans les 35 000 € brut avec un variable de 15 000 €. Le directeur de publicité atteindra les 50 000 € annuels brut et 20 000 € de variable.


EN SAVOIR PLUS
A lire
- "Les Métiers du multimédia et de l’Internet", 8e édition, d’Alix Thomas, Editions Studyrama, 256 pages. 11,95 €.
- "Les Métiers d’Internet Le guide 20112012", de Jean-Michel Oullion, Editions L’Etudiant,
285 pages. 12,90 €.

A consulter
- "Impact d’Internet sur l’économie française, comment Internet transforme notre pays", cabinet de conseil McKinsey pour le ministère de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie
numérique, 44 pages sur lesrapports.ladocumentationfrancaise.fr
- Site de l’Ecole multimédia : www.ecolemultimedia.com
- Site de l’Ecole supérieure de commerce de Grenoble : www.grenobleem.com
- Site des dirigeants commerciaux de France : www.reseaudcf.fr
- Site du cabinet de recrutement Sélescope : www.selescope.com
- Site du cabinet Hays :www.hays.fr
- Site du cabinet BlueSearch : bluesearch.artegos.com.

Article paru dans Le Parisien Économie du lundi 5 décembre 2011

Métiers liés : Responsable e-commerce, Webmarketer, Chef de publicité, Chef de produit marketing,

Retour au dossier Métiers
Métiers : Fiche Métier : chef de publicité online

Métiers : consultez aussi...

Numérique : les 3 nouveaux métiers liés aux applications mobiles

Numérique : les 3 nouveaux métiers liés aux applications mobiles

Conception, développement, design... découvrez les 3 métiers essentiels qui se cachent derrière une application mobile.

Orientation. « Faire de l'influence son métier »

Orientation. « Faire de l'influence son métier »

3 questions à Frédéric Abecassis directeur de ffollozz, Groupe IGS, Paris qui propose d'accompagner les étudiants vers les nouveaux métiers : influenceurs, agents, manageur réseaux sociaux...

Numérique : 3 nouveaux métiers nés avec le cloud

Numérique : 3 nouveaux métiers nés avec le cloud

Focus sur 3 nouveaux métiers du numérique qui sont apparus avec l’essor du Cloud pour les entreprises.

Métiers. Comment le secteur de la communication se transforme ?

Métiers. Comment le secteur de la communication se transforme ?

Trois questions à Sylvie GILLIBERT, directrice des programmes de l’ISCOM, qui revient sur les nouveaux enjeux de la com’.

Comment devenir Data Scientist en 2021 ?

Comment devenir Data Scientist en 2021 ?

Big data, intelligence artificielle, données... les métiers de la data recrutent. Les compétences et formations pour s'orienter vers ceq métiers.

1 Job 1 Passion : une appli pour découvrir votre futur métier en 40 secondes

1 Job 1 Passion : une appli pour découvrir votre futur métier en 40 secondes

Choisissez un domaine qui vous plaît journalisme, art, artisanat…et des professionnels passionnés vous parlent de leur métier en 40’’.


Ecoles à la Une

CFA ACE
Le CFA ACE accueille chaque année 1000 jeunes pour les préparer efficacement...
Essym
Essym, le sens du management ! Essym est depuis 30 ans, une école de la CCI...
aivancity School for Technology Business & Society
aivancity school for technology, business & society Paris-Cachan est une...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation



Dernières Offres publiées

Les dernières offres de stages et alternance

offre Stage Assistant de Gestion de Projet Financier H/F

Assistant de Gestion de Projet Financier H/F

Stage
Entreprise : GROUPE REALITES (Saint-Herblain - 44)
offre Alternance Alternant Chargé de Clientèle H/F

Alternant Chargé de Clientèle H/F

Alternance
Entreprise : Job 4 You (Charleville-Mézières - 08)

Toutes les offres : stages, alternance, cdd, cdi...

ZAPPING FLYERS

+ d'événements