En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers

Fiche métier - Transport / logistique : 7 métiers à la loupe

A l'occasion des fêtes de Noël et de la progression de l'activité, zoom sur 7 métiers dans le domaine des transports.

Les transporteurs de colis légers se préparent au rush de Noël... Le marché du colis léger, qui représente le tiers des activités postales, a progressé de 5% en 2010. Avant les diplômes, les recruteurs du secteur cherchent des candidats motivés et énergiques.

Le domaine du transport connaît une forte progression chaque année à l'occasion des fêtes de fin d'année. Zoom sur sept métiers : Entreposage, expédition, livraison, dédouanement… La palette des activités de transport et logistique est large et les fonctions vont du manutentionnaire au cadre.

CHAUFFEUR-LIVREUR

Formation : CAP de livreur ou de conducteur routier-marchandises (des sociétés recrutent cependant sans diplôme).
Mission : le chauffeur-livreur conduit un véhicule utilitaire léger — moins de 3,5 tonnes, accessible avec le permis B — pour la livraison de colis aux clients de l’entreprise. Il effectue lui-même le chargement et organise ensuite sa tournée, souvent assisté par un GPS. Il décharge également la marchandise et fait signer les bordereaux de livraison.
Salaire : de 1070 € (smic) à 1600 € net.

AGENT D’EXPLOITATION

Formation : CAP d’entreposage ou bac pro exploitation des transports (un diplôme de niveau bac + 2 type DUT ou BTS est préférable pour accéder à des responsabilités).
Mission : il travaille dans une agence de transport et veille à l’acheminement des marchandises chez le client, ce qu’on appelle la partie « fret ». Il coordonne le planning des différents chauffeurs et peut être amené à contacter le client en cas de besoin (pertes, réclamations, etc.). L’agent d’exploitation a la possibilité d’évoluer et de passer « Rex », ou responsable d’exploitation.
Salaire : 1070 € (smic) à 1700 € net (jusqu’à 2200 € pour un chef d’agence).

CHEF D’AGENCE

Formation : BTS transport ou licence pro logistique.
Mission : il dirige une agence locale — ou régionale — et doit mener de front les fonctions de commercial, de gestionnaire administratif et de personnel. Il anime une équipe de chauffeurs de poids lourds ou de véhicules légers et prévoit leur emploi du temps (de 30 à 300 personnes). Selon les besoins, il peut se rendre sur le terrain pour superviser des opérations. Une demande d’un client? Il établit un devis puis vérifie la qualité du service rendu. Garant aussi de l’équilibre financier de son agence, il doit rendre des comptes à sa direction.
Salaire : 1800 € à 3200 € net (à partir de 3500 € pour un directeur d’agence).


Un quartier entier d’une ville qui grouille déjà en permanence. Voilà à quoi ressemble la plate-forme aéroportuaire — le « hub » — de FedEx à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d’Oise). Près de 2000 personnes travaillent dans le centre de tri de ce géant du transport express, particulièrement actif entre 23 heures et 4 heures du matin. Le jour, lui, est réservé au ramassage et à l’acheminement des colis. Le département des douanes de la filiale du géant américain emploie à lui seul 130 personnes. « Nous ne recrutons pas sur diplôme, explique Stéphanie Guernalec, responsable des ressources humaines de FedEx Express, mais à l’énergie et à la motivation. » Cette année, le groupe aura embauché près de 300 personnes en France, principalement des manutentionnaires pour son centre de tri.


DÉCLARANT EN DOUANE

Formation : bac professionnel exploitation des transports ou bac pro tertiaire (et une formation complémentaire d’initiative locale d’aide déclarant en douane, ou FCIL).
Mission : intermédiaire entre le client et la douane, il assure le passage des marchandises aux frontières pour le compte d’une entreprise. Le déclarant, qui intervient dans les entreprises de colis légers faisant de l’international, est un spécialiste de la réglementation import/export. C’est lui qui fournit aux douaniers les documents nécessaires au transport entre les différents pays. Enfin, la rigueur est de mise dans ce métier : en cas d’erreur dans les déclarations, les douanes, parfois pointilleuses, peuvent infliger des pénalités coûteuses… Evolution possible vers un poste de chef de service transit.
Salaire : 1500 € à 2300 € net.

MANUTENTIONNAIRE

Formation : CAP d’agent d’entreposage et de messagerie.
Mission : le magasinier démarre souvent vers 5 heures du matin. Il prend en charge la réception des marchandises, leur stockage puis leur expédition en fonction des commandes. Il doit également tenir à jour l’état de son stock et son réapprovisionnement. Il travaille principalement en centre de tri mais aussi pour des grossistes ou des grandes surfaces. Le certificat d’aptitude à la conduite des engins de sécurité (Caces) est obligatoire pour utiliser un chariot élévateur. Le métier est difficile. Pour durer, le magasinier doit évoluer ensuite vers un poste de chef de quai.
Salaire : 1070 € (smic) à 1600 € net.

COMMERCIAL

Formation : BTS ou DUT action commerciale.
Mission : pas de contrat sans ce professionnel de la vente appelé aussi conseiller commercial transport. Il prospecte les clients dans le but de leur proposer une prestation adaptée en termes de qualité et de rapidité. Aujourd’hui, plus de 85% du transport de colis légers s’effectue dans le cadre de contrats passés entre des entreprises et des prestataires. Selon les employeurs, le commercial peut être spécialisé ou non sur une destination, un secteur économique, voire un mode de transport (routier, aérien…).
Salaire : de 1 400 € net à 2 800 € et plus dans les grosses sociétés (hors primes et avantages en nature).

PRÉPARATEUR

Formation : CAP agent d’entreposage et de messagerie.
Mission : le préparateur de commandes réceptionne et gère les bons de commande. Il va ensuite chercher les produits dans les stocks et définit la meilleure disposition possible pour constituer une palette (les produits lourds en dessous par exemple). C’est lui aussi qui procède à leur emballage en fonction des normes (étiquetage, date de conservation et de fabrication) et il remplit tous les documents administratifs avant l’expédition. Des primes sont attribuées sur certains postes (travail de nuit par exemple). Peut évoluer ensuite vers un poste de chef d’équipe.
Salaire : de 1070 € (smic) à 1300 € net.

Les fourchettes de salaire net sont donnés à titre indicatif
1/ salaire à l'entrée
2/ et évolution possible selon l'ancienneté, l'expérience...
Les salaires dépendent beaucoup du contexte d'embauche, évolution, il est impossible de prédire combien de temps il faut pour obtenir le salaire plus élevé.

EN SAVOIR PLUS
A consulter
- L'association pour le développement de la formation dans le transport et la logistique (AFT-Iftim) propose sur son site une animation flash plutôt réussie présentant les différents métiers de la logistique et des transports :
www.aft-iftim.com
A lire
- "Les Métiers du transport et de la logistique", collectif. Editions Onisep, 2010. 112 pages, 12€.
- "La Logistique", d'Hervé Mathe et Daniel Tixier. Editions PUF (Que sais-je), 2010. 128 pages, 9€.

Dossier réalisé par Robin Carcan - Article paru dans Le Parisien Économie du lundi 21 novembre 2011

Métiers liés : Manutentionnaire, Logisticien / responsable logistique, Responsable d'exploitation, Chauffeur routier, Commercial, Directeur de la logistique, Responsable des transports, Déclarant en douane, Econome,


Réagir sur le Forum Orientation

LE PARISIEN
22.11.2011

Retour au dossier Métiers
Métiers : Fiche métier - Transport / logistique : 7 métiers à la loupe
Imprimer

Métiers : consultez aussi...

orientation
Le Top 10 des meilleurs métiers en 2017... et les pires à éviter !

Le Top 10 des meilleurs métiers en 2017... et les pires à éviter !

Niveau de salaire, stress, recrutement, carrière... quels sont les métiers les plus en vogue et ceux à éviter ? Le site américain CareerCast.com publie chaque année une étude sur 200 métiers aux états-unis en voici le Palmarès 2017.

Les spécialités préférées des étudiants en médecine en 2016

Les spécialités préférées des étudiants en médecine en 2016

L'ophtalmologie est la spécialité la plus prisée des étudiants, alors que la médecine du travail, elle, peine à recruter, selon une étude de la Drees publiée jeudi.

Premier emploi : plus des 2/3 des jeunes estiment que l'école prépare mal à l'insertion pro

Premier emploi : plus des 2/3 des jeunes estiment que l'école prépare mal à l'insertion pro

Selon une étude, les jeunes Français jugent l’accès à la vie professionnelle difficile et considèrent que l’école les prépare mal.

Ecoles du numérique : préparer les nouveaux métiers du Marketing et de la Communication

Ecoles du numérique : préparer les nouveaux métiers du Marketing et de la Communication

Former en trois ans des professionnels opérationnels, agiles sur les réseaux sociaux et capables de répondre aux enjeux sans cesse renouvelés du numérique, c’est ce que proposent les écoles spécialisées.

Secteur qui recrute : la distribution recherche toujours de nouveaux talents

Secteur qui recrute : la distribution recherche toujours de nouveaux talents

Avec plus de 3 millions de collaborateurs et près de 100 000 recrutements prévus cette année, le secteur de la distribution gagne à être connu. Avec ou sans diplôme.

Le métier de technicien ou agent technique, qu'est-ce que c'est ?

Le métier de technicien ou agent technique, qu'est-ce que c'est ?

Techniciens : des postes de plus en plus valorisés - Rencontre avec Oualid Hathroubi directeur régional chez Hays, cabinet de recrutement, qui nous précise la définition et la recherche autour de ces postes.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Euridis Business School - Paris Lyon Toulouse
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...
Créapole
CREAPOLE est une école de Design et de Création avec : - Un campus au coeur...
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.