En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Métiers

FICHE METIERS : Travailler dans la musique

Zoom sur 10 métiers de la musique : passion, technicité, et patience sont des qualités requises !

Souvent considéré comme des métiers de technicité, spécifiques et recherchés, les métiers de la musique demandent des profils créatifs et rigoureux. On dit souvent qu'ils s'apprennent "sur le tas" néanmoins, ils sont souvent accessibles après des stages, ou des expériences sur le terrain. Des écoles de musique, ou des formations techniques sont également ouvertes pour s'insérer dans le milieu professionnel. Mais pour percer, il faut surtout de la passion ! Pratiquer au quotidien une activité musicale, même en amateur est souvent indispensable. Tour d'horizon de 10 métiers de la musique.

Ingénieur du son

L'ingénieur du son est « l'oreille des plateaux » de cinéma ou des studios d'enregistrement.
Vous travaillerez en tant que technicien sur un plateau de tournage, ou dans un studio. Votre objectif est de mettre à contribution votre connaissance technique et votre sens musical pour des productions de films, l'enregistrement de concerts, des salles ou des studios, et la retransmission de manifestations sportives et artistiques. Votre mission sera d'obtenir un son adapté à la production. Vous aurez néanmoins des horaires irréguliers, des alternances de périodes d'activités et de chômages sont fréquents. Le statut d'intermittent est souvent le cas pour les ingénieurs du son. Si vous jouez un instrument de musique, vous serez avantagé dans votre profession.

Parcours : Vous pouvez préparer un BTS des métiers de l'audiovisuel, ou suivre une école de cinéma pendant quatre ou cinq ans comme la Fémis, Louis Lumière, ou de spectacle (Conservatoire National de Paris, École Nationale supérieur de Paris, École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre), voire à l'université avec une licence de musicologie.

DJ

Le DJ donne le ton aux pistes de danses et des discothèques, imposant son style et improvisant en fonction de la salle.
Si vous voulez vous lancer dans une carrière de Disc-Jockey, il faut être conscient des heures qui vous serons imposées : cinq jours sur sept, huit heures par jour. Vous serez chargé aussi de l'achat des nouveautés et des déplacements. Souvent la profession est ouverte plutôt aux jeunes, mais des reconversions existent comme technicien du son, mixeur du son, directeur de discothèque ou encore chargé de production.
Le parcours : Aucun diplôme n'est exigé. Le mixage des disques s'apprend sur le tas, mais exercer un instrument de musique ou avoir fait de la radio aide à percer dans la profession.

Musicien

Soliste, le rêve de tout jeune musicien passionné. Mais pour le devenir il faut être très talentueux !
Pour devenir musicien, il vous faut beaucoup de motivation notamment pour affronter les concours et le public. Vous avez la possibilité en intégrant le conservatoire de votre région, de rejoindre par la suite, un orchestre. Mais attention les concours sont difficiles et les candidats nombreux. En tant que musicien d'orchestre, vous serez amener à allier de la technique, tout en vous adaptant à un ensemble musical, à travers l'orchestre. Les musiciens ont très souvent le statut d'intermittent du spectacle. Vous pouvez entrevoir par la suite une profession de chef d'orchestre, ainsi que de professeur de musique.

Parcours : La musique s'apprend dans un conservatoire ou une école de musique dès l'âge de 6 ans. Vous pouvez par la suite intégrer un conservatoire supérieur, des académies ou master classes. Ces derniers offrent la possibilité de suivre des stages de musique de chambre ou d'orchestre, afin d'y suivre des cours de composition.

Arrangeur / Compositeur

L'arrangeur est un musicien très complet, c'est lui qui crée les arrangements sur une musique.
Vous aurez pour objectif "d'arranger" la musique pour un chanteur, une composition. Vous serez en charge d'adapter des ensembles musicaux, afin d'harmoniser la mélodie. De même, vous assisterez le compositeur dans son travail. et vous devez veiller à ce que les voix s'accordent en tout point. Une bonne connaissance de l'instrumentalisation est requise. Enfin, un compositeur peut être son propre arrangeur.
Parcours : Un BTS audiovisuel, ou un BTS de musique est préconisé pour devenir arrangeur, la formation d'un instrument est aussi un plus.

Professeur de musique

Le professeur de musique doit initier les élèves à son art, en développant leur sens esthétique et leur créativité.
Vous pouvez exercer plusieurs domaines d'enseignement, comme le solfège, le chant, ou celui d'un instrument de musique. Vous pouvez travailler dans un établissement scolaire, conservatoire, ou à domicile. L'objectif est de mettre en place des exercices qui vous permettent de favoriser la créativité et l'apprentissage des musiciens. Dans un établissement scolaire, l'objectif sera plus particulièrement d'éveiller les élèves à la musique, les initier au chant et à un instrument de musique.

Parcours : Pour obtenir le diplôme universitaire de musicien intervenant, le DUMI, il faut avoir suivi quatre ans d'études musicales. Ce diplôme vous permet d'enseigner la musique en primaire. Puis, un master vous offre la possibilité, après l'obtention du CAPES d'enseigner en collège, lycée. Enfin, un diplôme d'État de musique peut vous permettre d'enseigner dans les écoles de musique et conservatoire.

Mixeur de son

Le mixeur son mélange et dose les différents sons qui accompagnent et habillent les séquences du film.
Vous aurez pour rôle de mélanger plusieurs pistes de musique et de les rassembler sur une seule et même bande-son. L'objectif est d'adapter l'image du film au son, en incorporant les voix, les musiques, l'ambiance ou encore les bruitages. Par ailleurs, vous serez directement en contact avec le réalisateur, vous jouez donc un grand rôle dans l'esthétique du film, puisque le son doit s'adapter parfaitement à l'image, et à l'ambiance générale du film

Parcours : Un BTS audiovisuel ou six à cinq ans dans une école de cinéma est indispensable pour parvenir à ce métier. Une formation musicale est très valorisée à l'embauche.

Producteur

Le producteur est l'homme orchestre d'un spectacle, d'un disque, d'un film dont il supervise l'ensemble de la production.
Vous serez le coordinateur d'un évènement musical. C'est à vous que revient la tâche de passer les contrats avec les artistes, de contacter les partenaires, de dénicher le lieu de l'évènement et d'organiser la promotion. C'est également vous qui contrôlez les différents corps du métier sur le projet, et vous veillerez à la bonne conduite de la préparation. Vous devez avoir un bon sens de l'organisation, des finances, de la gestion et du droit.

Parcours : Pour exercer en tant que producteur vous pouvez suivre une filière universitaire, comme un master pro, ou un cursus de 3 à 5 ans dans une école de musique.

Luthier

Le luthier fabrique, restaure, ou répare des violons, altos, et violoncelles et des contrebasses.
Le rôle d'un luthier est de redonner vie à un instrument, vous exercerez généralement dans un atelier pour les réparations ou la mise au point de la sonorité de l'instrument. Vous devrez faire preuve d'un goût prononcé pour la musique, et d'esthétique. Par ailleurs, il est indispensable que vous pratiquiez un instrument à corde pour vous exercer. Enfin, vous devez acquérir un bonne connaissance des types de bois. Environ dix ans d'exercice vous permettront de maîtriser ce métier de patience.

Parcours : Après la 3ème vous pouvez préparer un CAP assistant technique en instrument de musique, qui peut être complété par le BMA technicien en facture instrumentale, après le bac, pendant deux ans.

Monteur de son

Le monteur son assemble les éléments qui constituent la trame sonore du film.
Vous travaillerez avec le mixeur son, l'objectif étant de collecter les sons d'un même tournage, et de les assembler sur une même bande. Vous devrez intégrer les dialogues mais aussi les effets sonores, et d'ambiance. Le tout doit être synchronisé avec les images.

Parcours : Deux ans sont nécessaires après le bac pour préparer un BTS audiovisuel, ou cinq à six ans en école de cinéma.

Régisseur de son

Le régisseur son dirige la sonorisation d'une salle de spectacle, d'un plateau, en tenant en compte des caractéristiques du lieu.
Votre objectif est d'harmoniser le son d'une salle. Vous installerez les micros, les enceintes. Vous devez également veiller à la bonne acoustique de la salle à travers le réglage des appareils de prise de son. De même, vous serez amené à réaliser des bruitages. Vous suivrez toute la réalisation du spectacle ou du tournage afin de régler l'intensité du son pour l'adapter au lieu.

Parcours : Après le bac, deux ans sont requis pour préparer le DMA régie du spectacle, ou au sein d'une école nationale supérieure des arts et techniques.

Pour plus de conseils, consultez l'article d'Olivier, compositeur et arrangeur

Métiers liés : Réalisateur, Auteur-compositeur interprète, Ingénieur du son, Musicien, Administrateur de spectacle, DJ, Régisseur, Mixeur,


Réagir sur le Forum Orientation

Melanie
25.03.2011

Retour au dossier Métiers
Métiers : FICHE METIERS : Travailler dans la musique : Imprimer
Derniers articles "Métiers"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Métiers : consultez aussi...

orientation
Cybersécurité : étudiants et talents recherchés !

Cybersécurité : étudiants et talents recherchés !

Informatique et Cybersécurité : la France veut booster la filière pour sensibiliser les entreprises et développer les talents. De nombreuses formations d'excellence existent en France.

Emploi : 8 métiers qui recrutent et qui paient plus de 3000 euros par mois

Emploi : 8 métiers qui recrutent et qui paient plus de 3000 euros par mois

Pour concilier recherche d'emploi et salaire, voici les résultats d'une étude réalisée par le site Glassdoor, permettant ed dégager les métiers recherchés par les recruteurs et des salaires élevés.

Que faire sans le bac ? Essayer une autre voie, apprendre un métier...

Que faire sans le bac ? Essayer une autre voie, apprendre un métier...

Chaque année, environ un candidat sur huit échoue à l’examen du bac. Si le redoublement reste la solution évidente, des alternatives existent pour obtenir un diplôme et apprendre un métier. Tour d’horizon des possibilités qui s’offrent aux non-bacheliers.

Formations aux métiers du Luxe : gare aux illusions !

Formations aux métiers du Luxe : gare aux illusions !

La tribune, coup de gueule, d'Alain Dominique PERRIN Président de l'école EDC Paris Business School et Président de la Fondation Cartier, qui s'insurge contre l'intensification des formations aux métiers du luxe

Dans cette école, la boucherie, c'est tout un art !

Dans cette école, la boucherie, c'est tout un art !

Dans un secteur qui ne connaît pas la crise, l'école professionnelle de la boucherie forme la crème de la profession. Rien d’étonnant donc à ce que certains élèves aient été choisis pour participer au Salon de l’agriculture.

Se former en alternance grâce à La Poste : 18 métiers sont concernés

Se former en alternance grâce à La Poste : 18 métiers sont concernés

Depuis 2008, les jeunes d’Île-de-France peuvent bénéficier d’une formation au sein de Formaposte, le CFA (Centre de formation d’apprentis) du Groupe La Poste. Et pas uniquement pour devenir postier, même si la moitié des effectifs est concernée.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Créapole
CREAPOLE est une école de Design et de Création avec : - Un campus au coeur...
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
ESMAE - Ecole formation ressources humaines, métiers de l'emploi
Devenez acteurs des métiers de l’intérim et du recrutement. Les fonctions...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.