En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > Alternance

Filières, diplômes : l'alternance s’impose partout

Les différents visages de l'alternance : les stats de l'alternance selon le niveau d'étude

formation alternance Filières, diplômes : l'alternance s’impose partout Les différents visages de l'alternance : les stats de l'alternance selon le niveau d'étude stats alternance, stats apprentissage

Campagne publicitaire dédiée à l’apprentissage par le conseil régional d’Île-de-France.

Consultez aussi :

Longtemps associées aux métiers techniques, les formations accessibles en apprentissage ou en contrat de professionnalisation se sont ouvertes à tous les domaines de l’emploi. Du bac+2 au bac+5, la palette est large, permettant des parcours 100% alternance !

Début mars, les Franciliens ont découvert une campagne d’affichage dédiée à l’apprentissage, et impulsée par le conseil régional d’Île-de-France.
Son slogan ? « Faites la rencontre de votre vie professionnelle », décliné en trois visuels dans lesquels on peut voir un jeune face à un professionnel – un soudeur, une cuisinière et un jeune cadre d’entreprise.
Si les deux premières images correspondent à l’image “classique” de l’apprentissage, associé à des formations techniques, ce format pédagogique s’est largement répandu dans l’enseignement supérieur. BTS, DUT, licence/bachelor, master, titre reconnu au RNCP (répertoire national des certifications professionnelles) : l’alternance irrigue désormais l’ensemble de ces diplômes.

Des profils recherchés par les entreprises


Toutes les filières peuvent-elles être concernées ? « Toutes doivent être concernées, corrige Florence Poivey, présidente de la commission Éducation, formation et insertion du Medef. L’alternance est une voie d’excellence à tous les niveaux, qui permet de rapprocher plus rapidement – et efficacement – l’étudiant de l’entreprise. En Suisse, 70 % des jeunes ont été formés de cette façon. » En France, le changement culturel est amorcé, comme l’indique la diversité de programmes proposés par les établissements d’enseignement supérieur.

Au Cesi Alternance, 17 certifications professionnelles enregistrées au RNCP sont ainsi proposées dans quatre filières : informatique et numérique, Ressources humaines, BTP, industrie et services. De son côté, le CIEFA du groupe IGS forme chaque année plus de 3 000 alternants sur des formations de niveau bac à bac+5. En parallèle, 2 500 offres de contrats de professionnalisation sont spontanément proposées à ces étudiants. « Les entreprises sont toujours plus demandeuses d’alternants pour répondre à leurs besoins », confirme Catherine Lapouge, citant l’exemple de quatre grandes entreprises de différents secteurs (téléphonie, textile, etc.) proposant 90 postes de conseillers de vente dans le cadre dun BTS Management des unités commerciales en réponse à l’extension du réseau de points de vente.

Répartition des contrats d'apprentissage en fonction du niveau de formation


les stats de l'apprentissage : répartition des contrats d'apprentissage en fonction du niveau de formation

Des formations adaptées aux besoins du marché


« L’alternance est adaptée à toutes les filières de formation qui relèvent d’un domaine de l’entreprise, poursuit la directrice du CIEFA. Mais il est important que la pédagogie soit ajustée pour faciliter le lien entre l’enseignement et les missions professionnelles. » En l’occurrence, les cours sont basés sur les pratiques professionnelles qui sont ensuite éclairées par les apports académiques, et ils sont souvent animés par des intervenants venant de l’entreprise.
« Ces dix dernières années, l’alternance s’est peu à peu imposée comme une évidence, à la fois pour l’école, l’étudiant et l’entreprise, estime Siham Ben Salem, directrice d’ISEFAC (groupe IONIS). Le changement est notable : avant, on distinguait les formations d’excellence et les formations en alternance. Désormais, excellence et alternance vont de pair. » Pour preuve, les candidatures d’étudiants sont toujours plus nombreuses – « 35 à 40 % de plus en dix ans, surtout sur les formations bac+3 et plus » – et les entreprises proposent de plus en plus d’offres de contrats.
« Certaines formations, comme celle de manager stratégique web, intéressent beaucoup les recruteurs car elles correspondent à de vrais besoins », précise Siham Ben Salem.


Visuel issu de la campagne publicitaire "Faites la rencontre de votre vie professionnelle" réalisée par le conseil régional d’Île-de-France.

L’essor des spécialisations


Si les formations en alternance séduisent les entreprises, les établissements d’enseignement supérieur se doivent de rester très réactifs et adaptables pour répondre à l’évolution des attentes. Et les demandes actuelles vont vers une plus grande spécialisation. Le CNCP, école supérieure de commerce du sport, propose ainsi plusieurs programmes accessibles en alternance, comme le bachelor Management du commerce du sport et différents diplômes bac+2. De leur côté, les entreprises partenaires de l’École Multimédia recrutent en contrat de professionnalisation des développeurs, des graphistes multimédia ou encore des directeurs artistiques multimédia, inscrits dans l’un des mastères professionnels de l’école.
« Les attentes des entreprises évoluent, confirme Catherine Lapouge. Elles souhaitent des formations aux contenus plus pointus, en lien direct avec leurs métiers, ce qui explique le développement des spécialisations. » La rentrée 2015 du CIEFA sera d’ailleurs placée sous le signe de nouvelles formations, à l’image d’un BTS Assistant de manager qui proposera trois parcours optionnels : gestion internationale de l’entreprise, ressources humaines et management de l’événementiel.

Pour aller plus loin : www.iledefrance.fr/cfacile, le site dédié à l’apprentissage du conseil régional d’Île-de-France.

Gilles Marchand

Interview

« De très nombreux diplômés restent dans l’entreprise d’accueil »


Laurent Batréau
Coordinateur du pôle des formations en alternance de TECOMAH (l'école de l'environnement et du cadre de vie, une école de la Chambre de commerce et d'industrie de région Paris - Île-de-France)


Quels sont les besoins des entreprises qui font appel aux alternants de TECOMAH, l’école de l’environnement et du cadre de vie ?


Elles recherchent essentiellement une double compétence : une base technique et une dimension commerciale. Cela correspond aux attentes du secteur, composé en grande partie de petites structures. Il y a quatre ans, il nous a été demandé de monter une formation de responsable commercial. Une vingtaine de jeunes techniciens ont pu être formés à la négociation commerciale, au chiffrage de projet, etc.

Vous proposez de nombreuses formations de niveau bac+3 à bac+5 en alternance. Pourquoi ?


C’est avant tout une demande des jeunes eux-mêmes, qui souhaitent une véritable immersion professionnelle. Le rythme proposé – trois à cinq semaines à l’école / quatre à six semaines en entreprise – est adapté à la réalisation de véritables missions. D’ailleurs, de très nombreux diplômés restent dans l’entreprise d’accueil : 80 % d’entre eux ont une proposition en ce sens, preuve qu’ils ont réussi à s’intégrer et à réaliser les objectifs qui leur ont été fixés.

Quels sont les nouveaux programmes que TECOMAH va proposer ?


À la rentrée 2015, nous ouvrons un BTS en BTP, destiné aux jeunes qui souhaitent devenir chef de chantier. Nous avons d’ailleurs commencé le recrutement de cette promotion composée d’une vingtaine d’apprentis, et cinq ont déjà été séléctionnés. Un autre axe de développement est issu d’un diagnostic : de plus en plus de jeunes poursuivent leurs études après le bac+2, en licence puis en master. Ils ont pris goût à l’alternance et souhaitent continuer à progresser dans leurs compétences professionnelles. Nous souhaitons donc développer des formations qui s’inscrivent dans la continuité de celles que nous proposons, afin de leur proposer une offre complète et complémentaire.



DOSSIER SPECIAL ALTERNANCE : "Les atouts de l'Alternance"


Vis ma vie d’apprenti(e) : 3 témoignages d'étudiants apprentis.
Pratique : comment trouver une formation, calendrier, contrat, rémunération...
Alternance : les conditions de la réussite - Interview de François-Xavier Théry : directeur du développement et des entreprises à Montpellier Business School
Alternant-recruteur : le duo gagnant ! Décryptage de l'engouement des entreprises pour l'alternance
L'alternance nouvelle formule : les enjeux de la réforme de la taxe d'apprentissage
L'alternance séduit les recruteurs : une vraie plus-value pour l’insertion
Filières, diplômes : l’alternance s’impose partout. Les stats de l'apprentissage.
Grandes écoles et universités : des formations en alternance au top


Réagir sur le Forum Alternance

LE PARISIEN
13.04.2015

Retour au dossier Alternance
Alternance : Filières, diplômes : l'alternance s’impose partout
Imprimer

Alternance : consultez aussi...

orientation
Erasmus. Etudier en alternance à l'étranger... c'est possible !

Erasmus. Etudier en alternance à l'étranger... c'est possible !

Erasmus est encore trop réservé aux étudiants et pas assez aux apprentis. La ministre du Travail Muriel Pénicaud souhaite que davantage d’apprentis fassent des séjours à l'étranger.

Alternance : comment trouver un contrat pour la rentrée ?

Alternance : comment trouver un contrat pour la rentrée ?

Pour suivre une formation en alternance, il faut une école et une entreprise qui vous accueille en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Sinon vous risquez de devoir abandonner votre projet.

Écoles. Les business schools misent sur l'alternance

Écoles. Les business schools misent sur l'alternance

La formule a trouvé sa place dans les écoles de commerce. Pour les étudiants, c’est avoir un pied dans l’entreprise et pouvoir mettre en application les apprentissages théoriques.

Alternance. Une mauvaise image auprès des familles

Alternance. Une mauvaise image auprès des familles

François Hollande avait fixé l’objectif de 500 000 apprentis. Mais en 2016, seuls 405 000 élèves ont signé un contrat leur permettant de suivre une formation tout en travaillant dans leur domaine.

Alternance. La recherche d'un contrat : ce n'est pas si simple

Alternance. La recherche d'un contrat : ce n'est pas si simple

Nous avons suivi hier Arnaud et Antoine, des jumeaux en recherche d’un contrat de professionnalisation, au forum de l'alternance.

Alternance. Témoignages d'apprentis : ils l'ont fait et ne regrettent rien

Alternance. Témoignages d'apprentis : ils l'ont fait et ne regrettent rien

Anthony, Yasmine et Emma ont fait le choix de l'alternance pour donner un sens à leur apprentissage théorique en gérant des projets concrets

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Kaplan International English
Kaplan International est un organisme de séjours linguistiques, spécialisé...
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...
Euridis Business School - Paris Lyon Toulouse
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.