En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > APB

Fin annoncée d'APB en 2018 : mais par quoi remplacer l'algorithme tant décrié ?

Le site d'inscription dans le supérieur APB (Admission post bac) était a bout de souffle : prérequis, meilleure orientation... par quoi le remplacer ?

La ministre a annoncé dimanche la fin du logiciel qui affecte les élèves dans le supérieur. Les syndicats étudiants refusent tout net qu'il se transforme en outil de sélection.

Les élèves qui font leur rentrée ce lundi en terminale n'utiliseront plus le logiciel admission postbac (APB). Sorte de gare de triage informatique des lycéens, il permettait, dès janvier, de formuler des souhaits pour accéder aux écoles supérieures ou à la fac. Mais APB était tellement critiqué que la ministre de l'Enseignement supérieur a signé dimanche son avis de décès dans une interview au Journal du dimanche. Dénonçant un système « à bout de souffle », Frédérique Vidal annonce que les procédures d'affectation des bacheliers seront modifiées.

LIRE AUSSI
> Comment ABP a été créé

Alors que les universités sont saturées et que 6000 jeunes diplômés ne savent toujours pas s'ils auront leur place en amphi, la ministre veut rebaptiser le logiciel maudit et revoir les règles de fond en comble. « Ce n'est pas tant le logiciel qui pose problème que le nombre de places dans certaines filières par rapport à la demande », réagit Lilâ Le Bas, présidente du syndicat étudiant Unef.

Un «système d'exclusion»


Frédérique Vidal estime que « les filières universitaires ne sont pas faites pour accueillir tous les bacheliers sans préparation » et juge « nécessaire » de regarder les acquis de chaque élève, notamment « ses notes, sa capacité de travail, sa motivation », avant de lui ouvrir les portes de la fac. A charge ensuite pour les universités de comparer ce bagage avec les « prérequis demandés » dans la filière souhaitée. Une sélection qui ne dit pas son nom pour les syndicats étudiants.

LIRE AUSSI
> Julie, Antoine, Emilie... Ils ont eu leur bac, mais pas de place en fac

« Identifier les carences d'un bachelier et l'aider à intégrer la filière qu'il souhaite est une bonne chose, mais sélectionner les élèves pour les empêcher d'accéder à cette formation est une ligne rouge à ne pas dépasser et nous descendrions alors dans la rue pour dénoncer ce système d'exclusion », prévient Jimmy Losfeld, président de la Fage, le syndicat majoritaire des étudiants. La présidente de l'Unef ne dit pas autre chose. « Empêcher un jeune d'aller dans la filière de son choix, c'est l'échec à la clé, estime Lilâ Le Bas. Il est hors de question de réformer APB pour créer un logiciel de sélection des étudiants. »

Aider les élèves à s'orienter


Onze groupes de travail, réunissant enseignants, étudiants, universitaires et parents d'élèves planchent actuellement sur ces nouvelles modalités d'entrée à la fac et remettront leurs propositions au gouvernement à la mi-octobre. Outre la question épineuse de la sélection, les discussions portent sur un chiffre : « 60 % » des étudiants échouent à l'issue de leur première année. La preuve, pour le vice-président national de la fédération des parents d'élèves FCPE, qu'ils ont mal été orientés. Hervé-Jean Le Niger juge donc que la priorité est de rouvrir au lycée des « centres d'information et d'orientation ».

LIRE AUSSI
> Les formations qui recrutent hors APB

Présidente nationale des parents d'élèves de l'enseignement catholique, Caroline Saliou estime elle aussi que les élèves ne sont pas assez accompagnés. « Pour qu'ils ne se retrouvent pas après le bac dans des filières qui ne leur correspondent pas, il faut les aider à choisir leur voie dès la seconde. »

Consultez aussi :

APB - Procédure complémentaire d'Admission Post Bac
Inscription en septembre - Où s'inscrire à la rentrée ?
Date de la rentrée 2017 et dates des vacances 2017 / 2018


Réagir sur le Forum Admission Post Bac
Le Parisien

Le Parisien
04.09.2017

Retour au dossier APB
APB : Fin annoncée d'APB en 2018 : mais par quoi remplacer l'algorithme tant décrié ?
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

APB : consultez aussi...

orientation
APB : 3 étudiants obtiennent au tribunal leur inscription en fac

APB : 3 étudiants obtiennent au tribunal leur inscription en fac

Jugeant le tirage au sort d'APB illégal : un tribunal ordonne la fac de Bordeaux d'accepter l'inscription en Staps des 3 étudiants.

Rentrée à la fac : 3 témoignages de bacheliers naufragés du système

Rentrée à la fac : 3 témoignages de bacheliers naufragés du système

Alors que de nombreux étudiants font leur rentrée universitaire ce lundi dans des amphis bondés, 3000 bacheliers attendent toujours une affectation.

APB : avant la rentrée, 6000 bacheliers n'ont toujours pas de place en fac

APB : avant la rentrée, 6000 bacheliers n'ont toujours pas de place en fac

Alexandre, bon élève de 18 ans, fait partie des 6 000 bacheliers à n’avoir encore aucune proposition sur la plate-forme Admission post-bac pour la rentrée. Sa mention bien au bac ES ne lui est d’aucun secours.

Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Pour mettre fin au tirage au sort à l'entrée de l’université... les prérequis sont ils la bonne solution ?

APB - Procédure complémentaire d'Admission Post Bac

APB - Procédure complémentaire d'Admission Post Bac

Pour les candidats indécis ou déçus, il existe une procédure complémentaire au système des Admissions Post Bac. Elle permet de mettre en relation les étudiants sans formation et les établissements offrant des places.

Orientation. Dans quelles écoles s'inscrire après le bac ?

Orientation. Dans quelles écoles s'inscrire après le bac ?

Vos voeux APB n’ont pas été satisfaits ou vous êtes encore hésitant sur vos choix d’orientation pour la rentrée prochaine ? Pas de panique, il n’est pas trop tard : de nombreux établissements accueillent encore les candidats en juillet et au-delà.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...
ESMAE - Ecole des professionnels du recrutement et de l’intérim
Devenez acteurs des métiers du recrutement et de l’intérim. Les fonctions...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.