En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Ecoles > écoles d'ingénieurs

Ingénieurs : s'initier au management dès les études

Pour évoluer professionnellement, les ingénieurs sont amenés à piloter des équipes et à les faire adhérer à un même projet.

Fini l’image de l’ingénieur solitaire caché derrière ses calculs ! Selon la dernière enquête de la fédération IESF, 51% des hommes et 36% des femmes ingénieurs en activité exercent une responsabilité hiérarchique. Chefs de projet pour 46% d’entre eux, avec des responsabilités à l’international pour un tiers, ils peuvent aussi diriger un bureau d’étude ou un service commercial, notamment dans les industries à haute valeur ajoutée technologique.

Certains étudiants anticipent cette évolution et choisissent de s’initier au management dès leurs études en optant pour les doubles diplômes délivrés par les écoles d’ingénieurs en partenariat avec les écoles de commerce (Centrale & Paris-Essec, Ecole des mines & ParisTech-HEC, Télécom Bretagne & Ecole de management de Grenoble). Aujourd’hui, 19% des ingénieurs sont manageurs dès leur premier emploi.

Mais comment un ingénieur, en poste et apprécié pour ses compétences techniques, peut-il accéder à ce statut de manageur, souvent symbole de réussite ? Dans les grands groupes, les ingénieurs bénéficient des formations internes grâce aux universités maison qui transmettent une culture managériale commune à l’ensemble de leurs salariés. « Au travers de notre université et de la plate-forme e-campus manageur, nous leur donnons les clés pour apprendre à piloter des hommes, à gérer des organisations et à développer leurs qualités personnelles », explique Nicole Verdier Naves, directrice dirigeants manageurs et mobilité internationale du groupe EDF. Grâce à la plate-forme d’e-learning, ils peuvent, selon leurs besoins, accéder à des modules de formation sur des thèmes tels que l’entretien d’évaluation ou la gestion du temps.

Formation maison ou en externe ?



Autre piste, en dehors des formations maison, les ingénieurs peuvent acquérir les compétences qui leur manquent en gestion, finance ou organisation dans le cadre de la formation continue en université en IAE (institut d’administration des entreprises) ou en passant un master spécialisé en école de commerce. Et ceux qui aspirent à des postes de direction de très haut niveau se tourneront vers les MBA (master of business administration). Ils pourront opter pour les cours du soir ou pour un congé individuel de formation d’un an minimum.

Mais avant de se lancer dans ces formations, il faut se motiver. Jacques Aloue, directeur des ressources humaines de Capgemini, société de conseil et de services en informatique, prévient : « La direction d’équipe ne s’apprend pas dans les livres. Un ingénieur-manageur doit cumuler des connaissances techniques qui lui procurent l’autorité de compétence avec une bonne capacité d’écoute des collaborateurs et des clients. »

Un point de vue que partage Nicolas Leroy, directeur de la division ingénieurs et supply chain du cabinet Michael Page : « Aucune formation ne peut donner la fibre du management. Pour exercer cette fonction, il est indispensable d’avoir le sens des responsabilités et envie de développer les compétences de ses collaborateurs. Il faut être solidaire de la direction et relayer sa stratégie. Et parfois être capable de gérer l’insatisfaction des équipes. »

TEMOIGNAGE

« Mon supérieur hiérarchique a été mon mentor »


Philippe COUDERC, 42 ans, dessinateur projeteur béton armé au sein du bureau d’études Grif, Neuilly Plaisance (Seine-Saint-Denis)

Stéphane Pannetrat est un homme épanoui. Ingénieur en électronique, diplômé de Polytech Paris-Sud, il a réussi à allier sa passion pour les technologies de pointe et son sens de la communication.

Sa carrière a commencé en 2000 chez Alcatel par une mission d’ingénieur en recherche et développement, spécialisé dans les radiofréquences. « Travaillant à la conception d’une nouvelle version de téléphone mobile GPRS, j’étais en contact avec des interlocuteurs variés, ingénieurs spécialistes des circuits intégrés, de la normalisation ou de l’électronique des composants. J’ai pris goût à ce travail d’équipe », confie-t-il.

« J’ai suivi une formation pour faire passer les entretiens individuels annuels »


Puis, il entre chez Sagem pour développer le « premier projet de smartphone au monde ». Comme il est le seul spécialiste des radiofréquences, la direction lui donne carte blanche. « A ce moment a débuté ma carrière de manageur, estime-t-il. Initié à la stratégie de l’entreprise, j’ai mis en place des solutions techniques sur la ligne de production de Sagem à Taïwan, conseillant les clients sur place. Mais surtout j’ai pu développer une expertise dans la mesure de champs électromagnétiques et, à la faveur d’une restructuration, on m’a confié la création ex nihilo d’un laboratoire de mesure de radiocommunications ». Stéphane Pannetrat a constitué et piloté une équipe de douze personnes. « Mon supérieur hiérarchique a joué le rôle de mentor, m’initiant à la gestion des équipes et de projet. J’ai suivi une formation pour faire passer les entretiens individuels annuels. Je me suis également passionné pour la process communication, technique qui permet d’améliorer l’efficacité de la communication interpersonnelle », précise-t-il. Car Stéphane a une conviction : « Pour mobiliser une équipe autour d’un projet, il faut donner à chacun des objectifs qui correspondent à ses attentes en adaptant sa communication à chaque individu. »

Une conviction qu’il continue de défendre au sein de l’entreprise qu’il a créée, ART Fi, start-up de produits innovants de mesure de champs électromagnétiques. Il y pilote douze personnes, docteurs en physique, ingénieurs en informatique ou en chimie et gagne environ 6000 € brut par mois.


Dossier réalisé par Fabienne Tisserand Agence Accroche-Com’
publié le 25 mars 2013 au sein du supplément Le Parisien Economie / Aujourd'hui en France Economie


Réagir sur le Forum Orientation

LE PARISIEN
10.04.2013

Retour au dossier écoles d'ingénieurs
écoles d'ingénieurs : Ingénieurs : s'initier au management dès les études
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

écoles d'ingénieurs : consultez aussi...

orientation
Bachelor & Ecoles d'ingénieurs : « La France manque de cadres intermédiaires »

Bachelor & Ecoles d'ingénieurs : « La France manque de cadres intermédiaires »

Dans le cadre de notre dossier spécial Bachelor " la formation qui monte" - Témoignage de Sylvain Orsat, Directeur général de l’EIGSI La Rochelle (école d’ingénieurs)

Bachelor : les écoles d'ingénieurs aussi

Bachelor : les écoles d'ingénieurs aussi

Depuis environ deux ans, le bachelor fait son apparition dans les écoles d’ingénieurs. L’École nationale supérieure des arts et métiers (Ensam) a été la première, en 2014, à créer un bachelor de technologie.

Ecole d'ingénieurs : à l'école de la cyberdéfense

Ecole d'ingénieurs : à l'école de la cyberdéfense

A Vannes, un cursus unique en France prépare des étudiants à contrer les attaques informatiques pouvant viser les entreprises et les services publics sensibles. Le nerf d’une nouvelle guerre.

Cybersécurité : étudiants et talents recherchés !

Cybersécurité : étudiants et talents recherchés !

Informatique et Cybersécurité : la France veut booster la filière pour sensibiliser les entreprises et développer les talents. De nombreuses formations d'excellence existent en France.

Intégrer une école d'ingenieurs : l'EISTI

Intégrer une école d'ingenieurs : l'EISTI

Numérique, mathématiques, management... pourquoi devenir ingénieur et pourquoi l'EISTI. Présentation du métier d'ingénieur et de l'école EISTI et ses formations en 6 questions / réponses. (publi info)

Energies renouvelables : des formations prisées à tous les niveaux

Energies renouvelables : des formations prisées à tous les niveaux

Malgré la part belle aux ingénieurs, des profils moins diplômés sont très sollicités dans le secteur des énergies renouvelables. Les formations et métiers concernés.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM, École Supérieure des SYstèmes de Management, est une école de la...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
ENGDE - Ecole supérieure de gestion et expertise comptable
Etablissement d'enseignement supérieur privé spécialisé depuis 1965 dans...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.