Accueil > Orientation > écoles

Frais de scolarité d'écoles : jusqu'où grimperont-ils ?

Une grande école coûte cher. Et ces dernières années ont encore vu de “belles” augmentations… Pourtant, on devine les limites de cette inflation.

Une grande école coûte cher. Et ces dernières années ont encore vu de “belles” augmentations… Pourtant, on devine les limites de cette inflation.

En vingt ans, ils ont été multipliés par deux et demi *. Les frais de scola­rité des écoles atteignent aujourd’hui des sommets, avec une moyenne se situant autour de 10 500 € l’année. Un investissement lourd pour les étudiants et un reproche récurrent fait aux formations.
Comment justifient-elles ces augmentations (environ + 15 % en 3 ans) ?
Le jeu en vaut-il toujours la chandelle ?

Pour Loïck Roche, vice-président de la Conférence des grandes écoles et directeur général de Grenoble EM, il faut placer les choses dans leur contexte : « Une année à l’université coûte à l’État entre 11 000 et 14 000 €, toutes disciplines confondues. C’est la même somme pour une école de management. »

Un développement coûteux


La seule différence étant bien sûr le payeur, contribuables d’un côté, particuliers de l’autre, même si les deux ne s’excluent pas… L’augmentation de ces dernières années s’explique avant tout par la stratégie des écoles. Plongées dans le grand bain mondial, elles ont cherché un développement international, souvent coûteux. Certaines, comme l’Essec ou Skema Business School, ont même créé leurs propres campus à Singapour, en Chine ou au Brésil. Ensuite, la dimension “Recherche” étant un critère incontournable des classements, toutes rivalisent aussi pour attirer les meilleurs chercheurs (dont le salaire augmente mécaniquement) et les accueillir dans des laboratoires de pointe.

Des frais très disparates


Ces investissements pèsent sur le budget des écoles « qui misent beaucoup sur le marché de la formation continue, lequel ne grossit pas aussi vite qu’attendu ». Devant cette situation, l’augmentation des frais de scolarité reste la solution la plus simple et la plus rapide.
Les frais exigés sont néanmoins disparates. L’EM Lyon, HEC et l’Edhec, l’Essec et ESCP Europe sont en tête des PGE (Programmes Grande école) les plus chers. Il faudra y débourser plus de 14 000 € par an, soit 42 000 € pour trois ans. Et l’augmentation est sensible puisque, en trois années seulement, les frais ont progressé de 20 % à HEC et l’Edhec, de 52 % à l’EM Lyon.
Du côté des moins chères, on retrouve toujours Télécom EM, avec 6 650 € l’année (19 650 € pour l’ensemble du cursus). Des nombreuses autres écoles coûtent autour de 8 000 € l’année, comme ESC Troyes, ISG, Istec… Quand Toulouse BS, Rennes SB ou Inseec Business School affichent des frais autour de 10 000 €**. Les formations les plus réputées s’appuient aussi sur leur retour sur investissement. Un diplômé de l’Essec touchera plus de 45 000 € par an pour son premier poste,
60 000 € trois ans plus tard. Cependant le rapport qualité/prix doit rester en phase avec la société, au risque de détourner les étudiants vers d’autres formations, comme les IAE (Instituts d’administration des entreprises). Déjà on entrevoit certaines limites : « Les écoles de haut de classement peuvent se permettre des augmentations car leur retour sur investissement reste excellent. Beaucoup d’autres atteignent un seuil où elles ne peuvent plus augmenter qu’à la marge », distingue Loïck Roche, qui prévoit une relative accalmie ces prochaines années. Mais l’excellence a bien un prix.

CHIFFRE
31 500 € c’est la somme moyenne à débourser pour les trois années d’un programme Grande école. (Source : Diplomeo, 2017-2018)



Interview

« Le crowdfunding pour financer ses études, ça a du sens »


Herbert Castéran Directeur général de EM Strasbourg

Vous avez annoncé un partenariat avec KissKissBankBank. De quoi s’agit-il ?
Nous lançons en effet un partenariat avec cette entreprise, l’un des leaders du financement participatif en France. L’idée vient de notre positionnement : EM Strasbourg veut être le révélateur de la personnalité et des qualités de l’étudiant.
Au-delà de lui donner des compétences, que fait-on réellement pour l’accompagner et lui ouvrir le champ des possibles ? L’aider à trouver des financements pour venir étudier chez nous est l’une des réponses.

Comment l’idée est-elle née ?
La genèse de ce partenariat, c’est une rencontre avec Adrien Aumont, l’un des cofondateurs de KissKissBankBank, qui est venu à l’école donner une conférence sur l’entrepreneuriat, un sujet qu’il connaît bien ! Autour de cette rencontre, nous nous sommes rendu compte que nous partagions beaucoup de perspectives. Étudier, cela représente des frais, mais c’est avant tout un investissement, un projet. Le crowdfunding pour financer ses études, ça a du sens.

Que proposez-vous aux étudiants ?
Dès la rentrée prochaine, ils auront un accès exclusif à la plateforme pour lancer leur collecte de fonds. Ils peuvent l’utiliser pour financer tout ou partie de leur formation, mais aussi pour tous les projets qu’ils souhaitent, acquérir un ordinateur, du matériel dont ils ont besoin… L’avantage est qu’ils seront certains de toucher la totalité de l’argent qu’ils auront récolté, car les frais de la plateforme seront intégralement pris en charge.
Nous souhaitons donner le maximum de visibilité à ce système, qui est aussi un moyen de dire aux jeunes : votre énergie et votre personnalité nous intéressent, exprimez-les !


Palmarès des Grandes Ecoles de Commerce - Le Parisien Etudiant


Tendances 2018

Classement 2018 des Ecoles de Commerce de Grade Master : Notre classement annuel pour s'y retrouver.
→ Classements thématiques : Top 10 des écoles pour l'international, Top 10 des écoles Investissements, Top 10 Excellence académique, Top 10 : relations entreprises.
→ Prestige, pédagogie, conseils de profs... comment choisissez-vous votre école ?
→ Ecoles de commerce : après les fusions, les rapprochements stratégiques...
→ Rapprochements d'écoles : explications de Peter Todd, directeur général de HEC
→ International. Les écoles de commerce françaises ont la cote dans le monde
Frais de scolarité des écoles : jusqu'où grimperont-ils ?
Pégagogie :
→ Fini le cloisonnement. ingénieur-manager, le mix gagnant
→ Amphi et pédagogie : à quand la fin des cours ?
→ Gros investissement personnel et gros budgets : indispensables associations étudiantes
English first : on les appelle désormais Business Schools et ce n’est pas un hasard
Alternance et écoles de commerce : une formule très économique
Insertion pro :
Insertion professionnelle des diplômés : les voyants sont au vert
→ Déjà patrons, les étudiants à fond dans la création d’entreprise
Reconversions. Ils ont craqué ! Portraits de créateurs surprenants et talentueux.
Rencontre avec Michel-Edouard Leclerc, président du conseil d'administration de NEOMA Business School


Réagir sur le Forum Ecoles
Le Parisien

Le Parisien
16.05.2018

Retour au dossier écoles
écoles : Frais de scolarité d'écoles : jusqu'où grimperont-ils ?
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

écoles : consultez aussi...

Choisir Éco-Gestion à la fac et maximiser son parcours en intégrant une Grande École de Commerce

Choisir Éco-Gestion à la fac et maximiser son parcours en intégrant une Grande École de Commerce

Alain Piller va vous dévoiler les trucs et astuces pour avoir de bonnes notes, les techniques pour combler rapidement vos faiblesses en maths et ce qu'il faut faire pour valoriser votre dossier, afin d'intégrer HEC, l'ESSEC, l'ESCP Europe etc ...

Rennes School of Business : international, alternance, pédagogie... ce qui va changer à la rentrée 2019

Rennes School of Business : international, alternance, pédagogie... ce qui va changer à la rentrée 2019

Trois questions à Béatrice Rabet, directrice des programmes de l'école Rennes School of Business

La Rochelle Business School : « Former des leaders dotés d’une vraie conscience RSE »

La Rochelle Business School : « Former des leaders dotés d’une vraie conscience RSE »

3 questions à Sébastien Chantelot, directeur général de La Rochelle Business School (groupe Excelia)

Ecoles de commerce : le nombre d'apprentis explose dans les grandes écoles

Ecoles de commerce : le nombre d'apprentis explose dans les grandes écoles

Désormais, toutes les écoles les plus prestigieuses en proposent (à l’exception notable d’HEC). La formule a tout de la bonne idée, permettant à l’étudiant de ne payer aucun frais de scolarité...

Ecoles de commerce : terres de start-up, les naissances se multiplient.

Ecoles de commerce : terres de start-up, les naissances se multiplient.

Entreprenariat. Ils n’ont pas attendu pour lancer leur projet. Dans les Business Schools, les naissances se multiplient.

L’Edhec Business School : « Les expériences à l’étranger doivent être réellement immersives »

L’Edhec Business School : « Les expériences à l’étranger doivent être réellement immersives »

Interview Richard Perrin, directeur international de l’Edhec Business School.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
IPI - Lyon - Ecole d'informatique
IPI Lyon vous accueille au sein du CAMPUS HEP Lyon – René Cassin, situé à...
GLION - Institut de Hautes Etudes
Des formations qui font la différence Étudier à Glion vous préparera à...
IMSI - Lyon - Institut du Management des Services Immobiliers
Depuis sa création en 1999, l’IMSI forme des étudiants qui occupent tous...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements