En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > écoles

Génération Z : tous entrepreneurs !

Internet à facilité la création d'entreprise et les projets innovants... les écoles développent cette fibre

orientation ecoles Génération Z : tous entrepreneurs ! Internet à facilité la création d'entreprise et les projets innovants... les écoles développent cette fibre etudiant entrepreuneur, nouvelle generation entrepreneur, ecole de commerce et creation entreprise, pepiniere, association etudiante, junior entreprise, incubateur

Si les business schools forment avant tout des managers opérationnels, prêts à intégrer les PME comme les grands groupes, la dimension entrepreneuriale occupe une place de premier plan dans leur offre. Parcours et filières, accompagnement des créateurs, programmes de sensibilisation : voici les dernières innovations des écoles.

Tenace, capable de repérer des opportunités d’affaires et sachant s’entourer des bonnes personnes : ce sont les compétences indispensables aux créateurs d’entreprise. » Pour Amine Chelly, responsable de l’incubateur et du parcours Étudiant-Entrepreneur de l’EDC Paris, l’une des missions des écoles de commerce est de stimuler l’esprit entrepreneurial. Avec succès, dans le cas de l’EDC Paris : en trois ans, le nombre de créations d’entreprise portées par des étudiants et des jeunes diplômés a pratiquement doublé, pour atteindre une quarantaine en 2013.
Si la tendance générale reste modeste – moins de 1 % des jeunes managers se lancent dans l’aventure, d’après la Conférence des Grandes Écoles –, les conditions sont réunies pour une montée en puissance, comme les opportunités de business sur le digital ou encore le goût de l’indépendance et de l’autonomie qui caractérise les générations Y et Z. « Une grande partie des emplois de demain proviendra de la création d’entreprise, il faut donc être présent sur ce terrain », complète Jean-Michel Ledru, responsable de l’incubateur de l’EDHEC.

Spécialisations et compétitions


Les écoles ne s’y trompent pas, en multipliant les programmes et les services à destination des étudiants. Chaque année, des spécialisations dédiées à l’entrepreneuriat sont créées. Pour la rentrée 2013, l’ESC Rennes propose un MSc Innovation and entrepreneurship conçu avec l’Insa, associant des étudiants en ingénierie et en management, tandis que l’ESC Pau a développé avec Wichita State University, aux États-Unis, un parcours International entrepreneurship.
En dehors des filières dédiées, les business schools conçoivent des dispositifs innovants, propices aux exercices en condition réelle. C’est le cas de l’ESC Montpellier, qui co-organise cette année le Start-up week-end avec Polytech Montpellier. Une compétition qui permet à des étudiants de tester leur projet de création d’entreprise et de lui donner forme en trois jours, grâce à l’aide de professionnels.

Soutenir les start-up prometteuses


Un autre dispositif se développe également : l’incubateur. Il s’agit d’une structure d’accompagnement aux créations d’entreprise, « une start-up au service de la réussite de projets de start-up », selon la formule de Jean-Michel Ledru. Chaque école apporte sa touche personnelle. L’incubateur de l’EDHEC prévoit ainsi un accompagnement dans la durée, « depuis la genèse de l’idée jusqu’à trois ans après la création, complété par un suivi de deux ans destiné à soutenir les entreprises les plus prometteuses dans leurs démarches de levée de fonds et d’exploration de nouveaux marchés ».
L’ESSEC, pour sa part, s’appuie sur le programme Essec Ventures : 35 partenaires – business angels, juristes, etc. –, qui mettent leur expertise au service des jeunes créateurs. « Après un incubateur, sur le campus de Cergy-Pontoise, et une pépinière sur le site de La Défense, nous allons bientôt inaugurer une structure au cœur de Paris pour accompagner les projets très rapidement matures », détaille Julien Morel, directeur d’ESSEC Ventures. Dans le cadre de leur alliance, Audencia et l’École centrale de Nantes disposent désormais d’un incubateur commun, Symbiose, qui comme son nom l’indique, concerne des projets portés par des élèves ingénieurs et managers. « La trentaine de projets actuellement incubés bénéficie ainsi d’un enrichissement mutuel », estime Franck Vidal, directeur général d’Audencia.

La sensibilisation pour tous les managers


Cette fibre entrepreneuriale, sur laquelle de nombreuses écoles mettent l’accent, n’est pas réservée aux seuls créateurs ou repreneurs d’entreprise. « Notre première mission est de battre en brèche des idées reçues, estime Maxime Jore, enseignant-chercheur en dynamique entrepreneuriale à Novancia Business School. L’entrepreneuriat n’est pas réservé à certains profils et ne se résume pas à la création d’entreprise. »
Pour ce spécialiste, plusieurs actions pédagogiques peuvent contribuer à cette prise de conscience, comme les mises en situation centrées sur la créativité ou contribuant au décentrement – par exemple, la recherche d’analogies avec un exercice réel d’escalade. Autre exemple, le Concours des jeunes pousses mis en œuvre par l’ESDES, qui prévoit le montage de plusieurs projets d’entreprise par les étudiants de 3e année, soumis ensuite à un jury de professionnels.

De l’entrepreneuriat à l’intrapreneuriat


La sensibilisation passe aussi – et même avant tout, pour certains directeurs – par les associations étudiantes. « De véritables entreprises étudiantes », corrige Andrés Atenza, directeur général de l’ISC Paris. L’école en a fait l’élément fondateur de sa pédagogie, dédiant aux 23 entreprises un bâtiment, des ressources et un directeur animant une équipe de trois experts. Si un parcours spécifique est proposé aux étudiants qui dirigent les entreprises, avec formation et évaluation à la clé, l’objectif principal est de sensibiliser TOUS les étudiants à cette culture.

« Cette expérience associative est un accélérateur de maturité et de confiance en soi, qui permet d’acquérir du savoir-faire et du savoir-être utiles dans tous les contextes professionnels, estime Andrés Atenza. Les anciens le confirment en témoignant des bénéfices observés au quotidien, en termes de pragmatisme et de goût du risque. » Une dynamique intrapreneuriale, propre à faire de chaque manager un acteur de l’innovation et du changement.

G.M.

3 QUESTIONS À…



Francis Bécard, directeur général du Groupe ESC Troyes



« Mes propositions pour l’entrepreneuriat dans l’enseignement supérieur »

Pourquoi avez-vous publié un livre recensant 30 propositions autour de l’entrepreneuriat, la transversalité et l’ouverture sociale ?
Trop souvent, les critiques portant sur l’enseignement supérieur ne prévoient pas d’alternatives. Je voulais partir des expérimentations menées depuis 20 ans par l’ESC Troyes pour élaborer des idées, dont la confrontation permet d’avancer concrètement. La parole est plus souvent donnée aux grandes structures, alors que ce sont les start-up qui sont porteuses d’innovations de rupture. Les grands thèmes que j’aborde ne sont d’ailleurs pas déconnectés : par exemple, les incubateurs d’entreprises les plus intéressants intègrent la transversalité, avec des projets portés par des équipes transversales.

Concernant l’entrepreneuriat, vous proposez de changer de paradigme pédagogique et de faciliter les ponts avec la recherche. Quel type d’action y contribue ?
La fibre entrepreneuriale doit être stimulée dès le secondaire, par exemple en encadrant des projets de mini-entreprise proposés par des lycéens. Une de mes propositions concerne la création d’une filière entrepreneur-études, à l’image de celle de sport-études. Comme pour les sportifs de haut niveau, mieux vaut commencer aussi tôt que possible. En ce qui concerne la recherche, on peut par exemple créer un label “pépinière de jeunes chercheurs” ou développer l’apprentissage de problèmes complexes.

Vos propositions sont-elles faciles à concrétiser ?
Certaines ont des impacts structurels et budgétaires, d’autres sont en avance sur le temps et visent donc à ouvrir la réflexion. Mais d’autres nécessitent seulement un peu de bonne volonté ! Par exemple, notre opération “Un jour, un patron, un étudiant”, qui offre à nos étudiants l’opportunité d’échanger avec des entrepreneurs et qui rencontre un vrai succès depuis sa mise en œuvre. n Propos recueillis par G.M.
Francis Bécard, Le Groupe Esc Troyes et le droit à l’expérimentation, téléchargeable sur : mixerlescultures.fr/files/LivreBlanc.pdf


DOSSIER SPECIAL
PALMARES DES ECOLES DE COMMERCE 2014

» Classement des Ecoles de Commerce de Grade Master
 
» Rentrée 2014 : les nouveautés des écoles de commerce
» Les actions des grandes écoles pour renforcer l'insertion des diplômés
» Ecoles de commerce : les nouveaux enjeux numériques
» Expérience à l'international : avec ou sans double diplôme ?
» Etranger : reportage sur le campus de SKEMA à Suzhou
» Ecoles : Junior entreprises, assos… la vie après l'amphi
ecoles
» Bernard Belletante, (EMLyon) - « Inventer de nouveaux business models »
» Bernard Ramanantsoa (HEC) - "Nos étudiants veulent plus de mobilité et d'instantanéité"
» KEDGE : Interview de Thomas Froehlicher, nouveau directeur général et François Pierson, Président du Conseil d’administration
Admissions / Oraux en école de commerce :
» Ecole de commerce : avec ou sans prépa ?
» Admission parallèle après un Bac+2 à Bac+4
» Oraux - Réussir votre entretien d'admission à une école
 
Réagir sur notre forum Ecoles de Commerce


Réagir sur le Forum Ecoles

LE PARISIEN
27.05.2013

Retour au dossier écoles
écoles : Génération Z : tous entrepreneurs !
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

écoles : consultez aussi...

orientation
Orientation. Dans quelles écoles s'inscrire après le bac ?

Orientation. Dans quelles écoles s'inscrire après le bac ?

Vos voeux APB n’ont pas été satisfaits ou vous êtes encore hésitant sur vos choix d’orientation pour la rentrée prochaine ? Pas de panique, il n’est pas trop tard : de nombreux établissements accueillent encore les candidats en juillet et au-delà.

Participez au Trophée de la meilleure association étudiante 2017

Participez au Trophée de la meilleure association étudiante 2017

C’est parti ! Le Classement des associations est de retour pour sa 6e édition !

Écoles. La spécialisation, un critère majeur pour bien choisir sa future école

Écoles. La spécialisation, un critère majeur pour bien choisir sa future école

Différentiation. Les grandes écoles développent des expertises dans des domaines précis en plus de la formation généraliste en management qu'elles dispensent.

Écoles. Les nouveautés et initiatives des Grandes Ecoles de Commerce en 2017

Écoles. Les nouveautés et initiatives des Grandes Ecoles de Commerce en 2017

Les grandes écoles de commerce fourmillent d’idées. Voici un florilège des actions qu’elles ont prises durant l’année pour renforcer leur développement, en France et dans le monde.

9e édition du Palmarès des Ecoles de Commerce du Parisien

9e édition du Palmarès des Ecoles de Commerce du Parisien

Le Parisien - Aujourd’hui en France publie la version 2017 de son Palmarès des Grandes Ecoles de Commerce. Post-prépa, post-bac... comment se positionnent les établissements les uns par rapport aux autres ?

Écoles. Des fabriques à start-upeurs, incubés et choyés

Écoles. Des fabriques à start-upeurs, incubés et choyés

Pour encourager l’esprit entrepreneurial, les écoles de management multiplient les dispositifs dédiés à la création d’entreprise.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...
Sup de Vente, l'école supérieure de vente de la CCI Paris Ile-de-France
Forte d’une expérience de plus de 25 ans, Sup de Vente est aujourd’hui...
ENGDE - Ecole supérieure de gestion et expertise comptable
Etablissement d'enseignement supérieur privé spécialisé depuis 1965 dans...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.