En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Pratique

Gossip, l'appli qui fait peur aux profs... et aux élèves !

Tout savoir sur ce nouveau réseau social (appli mobile) "Gossip" très controversé.

orientation mieux-travailler Gossip, l'appli qui fait peur aux profs... et aux élèves ! Tout savoir sur ce nouveau réseau social (appli mobile) "Gossip" très controversé. appli gossip c quoi

L’application Gossip, « c’est simple, gratuit, simultané : c’est l’interface idéale pour faire mal », juge Clément, un lycéen amiénois. (PhotoPQR/« Ouest-France »/Thomas Bregardis.)

Consultez aussi :

Le ministère de l’Education a mis hier en garde contre cette application que les ados utilisent pour faire circuler rumeurs et médisances. Des lycéens réclament son interdiction.

Comme souvent, les adultes sont tombés de l’armoire. Une fois n’est pas coutume, beaucoup d’étudiants aussi. « Gossip ? Jamais entendu parler ! » Du coup, tout le monde s’est rué sur son smartphone, hier, pour découvrir l’application sulfureuse qui a incité le ministère de l’Education nationale à exiger des rectorats la plus grande vigilance.

Classée deuxième « recherche du moment » sur l’AppStore (Apple), Gossip reste téléchargeable mais a laissé les curieux sur leur faim : elle est désormais hors service, le temps, assure un message, de « mettre en place un système de modération plus élaboré ». En clair, de revoir cette application dont le but est ouvertement malsain : faire circuler anonymement des médisances sur des personnes identifiées (nommées et parfois même filmées) auprès de leur réseau d’amis.

Une appli qui encourage le harcèlement


« Gossip » signifie potins en anglais. Et, si peu d’ados le savent, tous ont déjà regardé un épisode de la série TV « Gossip Girl », dont les six saisons relatent la vie de la jeunesse dorée des écoles privées new-yorkaises bouleversée par les ragots d’une blogueuse anonyme. Aux Etats-Unis, une application baptisée « Secret » a permis pendant presque deux ans aux fans de la série de s’essayer à ce petit jeu au sein de leur cercle d’amis. Accusée d’encourager le harcèlement, « Secret » a été fermée en avril… un mois après qu’une certaine Cindy Mouly lance une application du même genre en France, gratuite et interdite aux moins de 16 ans. Gossip a vu le jour en mars et décollé en mai. Et Cindy Mouly, dépassée par la polémique, est aujourd’hui injoignable.

Comment ça marche ?


S’inscrire, c’est autoriser Gossip à accéder à tous vos contacts, dans le téléphone ou sur votre compte Facebook. Ensuite, chaque fois qu’une main anonyme coche une personne figurant dans vos contacts pour médire à son propos, le « post » (en 140 signes) ou la « preuve » (photo/vidéo compromettante) apparaît pendant dix secondes sur votre écran. La vacherie est la règle, même si tous les envois se terminent par « xoxo, sans rancune ». C’est comme ça que Clément, en terminale ES au lycée Providence à Amiens (Somme), a commencé à voir apparaître « Untel est gay » ou « Machine couche avec tout le monde » sur les portables de ses copains. « Pour éviter que des trucs circulent dans ton dos, tu finis par télécharger l’appli aussi », explique ce bon élève, un peu écœuré par le principe. « Les rumeurs défilent et concernent forcément des gens que tu connais, mais l’auteur du commérage, lui, reste anonyme. C’est simple, gratuit, simultané : c’est l’interface idéale pour faire mal. »

L'appli Gossip a-t-elle déjà fait des dégâts ?


La photo d’une jeune fille avachie assortie du commentaire « Truc s’est mise minable samedi » et qui fait le tour du lycée, ça laisse des traces. Mais la plupart des médisances se réfèrent à la vie sexuelle des cibles, ce qui est encore plus sensible. Ces derniers temps, Gossip aurait enregistré 10 000 téléchargements par jour. Pour autant, l’association e-Enfance, habituellement vite alertée lorsqu’un jeu idiot sur Internet fait des victimes, n’a pas reçu un seul coup de fil. « Il n’y a pas eu de drame, mais ça aurait pu », estime Ulysse Dablemont, porte-parole du syndicat lycéen Fidl, qui a réclamé hier l’interdiction de cette appli. « Partout où quelqu’un la télécharge, ça contamine son établissement en deux jours. C’est parti d’un collège privé catholique de Strasbourg (Bas-Rhin), où tout le monde s’est retrouvé ciblé par des rumeurs. Puis l’ambiance est devenue parano au lycée Jacques-Prévert, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine)… Si on laisse faire, tous les établissements seront sur Gossip à la rentrée. »

L’application Gossip temporairement suspendu, sa conceptrice risque gros



L’application Gossip temporairement suspendu... par BFMTV


Réagir sur le Forum Orientation

LE PARISIEN
05.06.2015

Retour au dossier Pratique
Pratique : Gossip, l'appli qui fait peur aux profs... et aux élèves !
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Pratique : consultez aussi...

orientation
Sport Campus : le sport féminin à l'honneur dans les écoles d'ingénieurs du Plateau de Saclay

Sport Campus : le sport féminin à l'honneur dans les écoles d'ingénieurs du Plateau de Saclay

Samedi 29 avril, le sport féminin était mis à l'honneur lors du tournoi organisé par l'Institut d'Optique Graduate School, école d’ingénieurs - également connue sous le nom de Supoptique - du plateau de Saclay.

Sport Campus : les meilleurs étudiants s’affrontent aussi… à cheval !

Sport Campus : les meilleurs étudiants s’affrontent aussi… à cheval !

Lors du Jumping de l’X, organisé du 4 au 7 mai sur le campus de Polytechnique, aura lieu une confrontation sportive unique : le Trophée des Grandes Ecoles. Cette épreuve étudiante se déroulera samedi 6 mai à 19h.

20 ans du 4L Trophy : "Une générosité débordante !"

20 ans du 4L Trophy : "Une générosité débordante !"

Déjà 20 ans au compteur pour le 4L Trophy ! L'édition 2017, qui s'est déroulée du 16 au 26 février, s'avère une année record sur le plan solidaire

Sport Campus : Le renouveau de la boxe en France se confirme : succès de la HEC Fight Cup

Sport Campus : Le renouveau de la boxe en France se confirme : succès de la HEC Fight Cup

Jeudi 16 mars 2017 à 19h30, HEC Paris remporte la première édition de la HEC Fight Cup, premier tournoi de boxe anglaise et de boxe française opposant les Grandes Écoles parisiennes par équipe.

Sport Campus : Sciences Po Paris remporte pour la 6e fois consécutive le Critérium Inter-IEP

Sport Campus : Sciences Po Paris remporte pour la 6e fois consécutive le Critérium Inter-IEP

Dimanche 26 mars 2017, 23h37 – Avec plus de 300 points d’avance sur Bordeaux et Grenoble, Sciences Po Paris remporte haut la main le CRIT et soulève pour la sixième fois consécutive l’amphore et le trophée du meilleur Sciences Po de France.

Ces jeunes qui veulent changer le monde

Ces jeunes qui veulent changer le monde

Ils ont entre 13 et 21 ans et marquent déjà leur époque. Dans son « Manifeste de la jeunesse », Johny Pitts, journaliste à la télévision anglaise, écrivain et photographe, fait le portrait de dix adolescents qui ont fait sensation ces derniers mois

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
CLCF - Conservatoire Libre du Cinéma Français
La longue histoire du CLCF depuis 1963 n’en fait pas une vieille dame indigne...
Ecole EGO
« La grande illusion du monde des affaires est de croire que l’on peut...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.