Accueil > Orientation > écoles

Grandes Ecoles : la course aux labels (Amba, Equis ou AACSB...)

Accréditations : Amba, Equis ou AACSB... pour les écoles, ces sigles sont des graals. Pour les étudiants, une aide dans le choix de leur école.

Certaines sont nationales (comme le Visa et Grade de Master), d’autres internationales. Pour les écoles, les obtenir est un objectif vital. « Elles », ce sont les accréditations, soit la reconnaissance par tous de l’excellence de l’établissement (pour Equis et AACSB) ou d’une de leur formation (pour Epas et Amba).
Les trois « couronnes » internationales ont chacune leurs spécificités. Il y a AACSB, l’Américain, très axé sur les chiffres : nombre de professeurs par étudiant, pourcentage de doctorants, personnel d’encadrement… Il y a ensuite Equis, l’Européen, lequel s’attache davantage à la qualité académique et aux travaux de recherche. Quant au Britannique Amba, il accrédite essentiellement des formations de top niveau comme les MBA (ainsi que certains masters). Les liens de l’école avec le monde professionnel l’intéressent donc en premier lieu. Si leur importance pour chaque accréditeur peut varier, les
critères passés au crible demeurent peu ou prou les mêmes.

NOUS SOMMES BONS !


Les incontournables : niveau académique des professeurs (et leurs publications scientifiques), insertion professionnelle des étudiants, qualité des partenaires internationaux, liens avec les entreprises. L’établissement doit en outre accompagner ses diplômés dans la durée, suivre leur carrière et animer un réseau d’anciens élèves dynamique.
Avec quinze écoles de management triplement accréditées, la France occupe la première place mondiale, devant le Royaume-Uni. Pourquoi un tel succès ? « Parce que nous sommes bons ! », affirme Florence Legros, directrice d’ICN Business School, à Nancy. « Le système éducatif français a sans doute ses problèmes mais forme, in fine, des professionnels reconnus dans le monde entier. » ICN compte déjà deux des précieuses couronnes, Equis et Amba. Son rapport à AACSB vient d’être accepté : « Nous recevrons leur visite début 2020 et, si tout se passe bien, nous aurons nos trois couronnes », espère Florence Legros.
Pour les décrocher, les écoles emploient les grands moyens, avec un service dédié pouvant compter jusqu’à dix personnes à temps plein, toutes consacrées à la conquête des accréditations et leur reconduction tous les cinq ans.

La reconnaissance comme garantie


Sur le fond, ces agréments sont parfois controversés. « Le système d’accréditation s’intéresse davantage au fonctionnement d’une école qu’à son enseignement », regrette Armand Derhy, directeur de PSB (Paris School of Business), qui compte deux couronnes. « Ce qui les rend importantes, c’est que tout le monde en parle et qu’elles ont une influence, un peu exagérée à mon avis, sur les classements », regrette-t-il, tout en reconnaissant l’utilité des institutions indépendantes pour garantir la qualité des cursus. Car si, sur les plaquettes promotionnelles, toute école est excellente, une sécurité supplémentaire n’est pas de trop pour les futurs étudiants quand ils choisissent une formation qui coûte en moyenne 10 000 € par an.

CHIFFRE :
15 écoles françaises ont décroché la « triple couronne », soit les trois accréditations internationales Equis, Amba et AACSB.

« La qualité est un engagement de chaque instant »


3 questions à Julie Perrin-Halot directrice Qualité, planification stratégique et internationalisation de GEM

Pourquoi consacrer tant d’efforts à décrocher ces accréditations ?
Les écoles privées ne sont pas strictement encadrées par l’État. Les labels ont donc un côté très sécurisant pour les étudiants. Les accréditations internationales le sont d’autant plus que nous accueillons des étudiants de tous les pays qui doivent pouvoir se repérer dans l’offre existante. C’est pourquoi nous y consacrons beaucoup de moyens, avec une équipe de sept personnes dédiée à ce sujet.

Où en est GEM ?
Nous avons nos trois couronnes et venons de les renouveler pour cinq ans. Mais déjà, le temps des accréditations nationales commence ! Plus généralement, la qualité est un engagement de chaque instant. Nous veillons en permanence à délivrer le meilleur enseignement possible. Décrocher un label n’est pas qu’une contrainte, c’est aussi un outil de pilotage, qui nous aide à conserver la même exigence à travers le temps.

Les écoles françaises se distinguent. Pourquoi ?
C’est lié à un ensemble de facteurs, comme la qualité des enseignements en France, des classes préparatoires…
Cela tient aussi aux bonnes relations que les écoles françaises entretiennent ensemble.
Au niveau international, nous nous soutenons. Personnellement, je n’hésite pas à partager nos méthodes avec des confrères d’autres écoles s’ils me le demandent. Car nous savons très bien que le succès d’une école française profite à toutes les autres.


Palmarès des Ecoles de Commerce 2019
Le Parisien Etudiant


Tendances 2019

Classement 2019 des Ecoles de Commerce de Grade Master : Notre classement annuel pour s'y retrouver.
→ Classements thématiques : Top 10 des écoles pour l'international, Top 10 des écoles sans prépa, Top 10 Excellence académique, Top 10 : relations entreprises.
La course aux labels des Ecoles de Commerce : Amba, Equis ou AACSB, cela vous parle ?

Tendances 2019
→ Ça se passe dans les Business Schools : les nouveautés 2019
Des défis majeurs pour les écoles : concurrence, transformation digitale, fin des aides publiques...
International : les formules proposées aux étudiants en Ecoles de Commerce
→ Gouvernance des écoles de commerce : les femmes aux manettes
Intelligence Artificielle : les écoles du nouveau monde

La grande ouverture
Alternance. Le nombre d'apprentis explose dans les grandes écoles de Commerce
Responsables et solidaires, les étudiants d'écoles de commerce s’engagent
Origine sociale, parité… Les Grandes écoles disent chercher la mixité. Comment s’y prennent-elles ?

Insertion pro :
→ Ecoles de commerce : terres de start-up, les naissances se multiplient.
→ Emploi : une insertion professionnelle toujours au top
→ Employeurs : Ces entreprises dont rêvent les jeunes diplômés

Pratique :
Comment financer efficacement ses études : les pistes, pour alléger le budget de ses parents
Oraux d'écoles - Comment évoquer ses qualités et ses défauts en entretien de motivation ?
Oraux d'écoles - les conseils pour bien préparer son oral d'admission
Quiz de révisions - logique, français, anglais... testez vos connaissances pour les concours des écoles de commerce


Réagir sur le Forum Ecoles
Le Parisien

Le Parisien
14.05.2019

Retour au dossier écoles
écoles : Grandes Ecoles : la course aux labels (Amba, Equis ou AACSB...)
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

écoles : consultez aussi...

Rennes School of Business : international, alternance, pédagogie... ce qui va changer à la rentrée 2019

Rennes School of Business : international, alternance, pédagogie... ce qui va changer à la rentrée 2019

Trois questions à Béatrice Rabet, directrice des programmes de l'école Rennes School of Business

La Rochelle Business School : « Former des leaders dotés d’une vraie conscience RSE »

La Rochelle Business School : « Former des leaders dotés d’une vraie conscience RSE »

3 questions à Sébastien Chantelot, directeur général de La Rochelle Business School (groupe Excelia)

Ecoles de commerce : le nombre d'apprentis explose dans les grandes écoles

Ecoles de commerce : le nombre d'apprentis explose dans les grandes écoles

Désormais, toutes les écoles les plus prestigieuses en proposent (à l’exception notable d’HEC). La formule a tout de la bonne idée, permettant à l’étudiant de ne payer aucun frais de scolarité...

Ecoles de commerce : terres de start-up, les naissances se multiplient.

Ecoles de commerce : terres de start-up, les naissances se multiplient.

Entreprenariat. Ils n’ont pas attendu pour lancer leur projet. Dans les Business Schools, les naissances se multiplient.

L’Edhec Business School : « Les expériences à l’étranger doivent être réellement immersives »

L’Edhec Business School : « Les expériences à l’étranger doivent être réellement immersives »

Interview Richard Perrin, directeur international de l’Edhec Business School.

EMLV : « Préparer nos étudiants aux grandes transformations qu’entraînera l’IA »

EMLV : « Préparer nos étudiants aux grandes transformations qu’entraînera l’IA »

3 questions à Sébastien Tran, directeur général d’EMLV, Pôle Léonard de Vinci, Paris

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Euridis Business School - Paris Lyon Toulouse Aix-Marseille et Nantes
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...
ISCPA - Toulouse - Institut supérieur des médias
L'ISCPA, école des médias du Groupe IGS (Paris - Lyon - Toulouse), dispense...
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements