En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > écoles

Hackhaton « Nec Mergitur » : derrière leurs écrans, ces étudiants ont fait la guerre aux terroristes.

L'Ecole 42 a organisé un marathon numérique pour aider à gérer les situations de crise... voici le résultat

orientation ecoles Hackhaton « Nec Mergitur » : derrière leurs écrans, ces étudiants ont fait la guerre aux terroristes. L'Ecole 42 a organisé un marathon numérique pour aider à gérer les situations de crise... voici le résultat  hackhaton, nec mergitur, ecole 42, marathon numérique, geo alert, attentats, developpeur informatique appli attentats

Développeurs, informaticiens, designers Web, étudiants... Tous ont participé au hackathon « Nec Mergitur » afin de trouver de nouveaux outils permettant de gérer les situations de crise type attentat.

Consultez aussi :

Ils ont carburé pendant 48 heures aux boissons énergétiques et aux lignes de code informatique. Quatre cents fanas de high-tech ont participé ce week-end au hackhaton « Nec Mergitur » à l'Ecole 42 (XVII e) : un marathon numérique inédit copiloté par la Ville et la préfecture de police de Paris. Objectif : développer en un temps record de nouveaux outils de gestion de l’urgence et d’information du public en cas de crise, type attentat. Dix projets pourraient devenir opérationnels après une sélection minutieuse.

Le numérique au service des secours...


« Avec le 13 novembre, on s’est rendu compte qu’il fallait améliorer certaines choses : comment intervenir plus vite, ne pas arriver à la saturation des centres d’appels, comment faire le tri entre les infos fiables et les rumeurs propagées par les réseaux sociaux, égrène Emmanuel Grégoire, adjoint à la maire (PS) de Paris chargé des ressources humaines. Ce hackhaton est un excellent format pour faire travailler les gens ensemble. »

Des dizaines de « défis » ont ainsi été lancés par la préfecture de police, mais aussi les hôpitaux de Paris ou des salles de spectacle. « La Croix-Rouge a ainsi demandé que l’on réfléchisse à un outil pour connaître, en cas de crise, où sont ses bénévoles et en combien de temps ils sont disponibles. Aujourd’hui, cela se fait par téléphone » explique Jean-Philippe Clément, coordinateur de ce hackhaton.

...contrer la propagande djihadiste sur Internet


Au rez-de-chaussée, un petit groupe travaille sur les « contre-discours » pour lutter contre la propagande djihadiste. « Aujourd’hui, Daech balance des trucs sur Twitter et personne ne mène le combat, soupire Adrien, 25 ans, développeur dans une start-up. On bosse donc sur un outil de veille qui générerait des messages automatiques à la fois pédagogiques mais aussi humoristiques. »

Au deuxième étage, Robinson, 27 ans, étudiant à l’Ecole 42, planche lui sur une meilleure gestion des files d’attente devant le Zénith. A chaque table, des experts (associations de victimes, responsable de réseaux sociaux, psys) passent pour répondre aux questions. « Une commission de déontologie composée de juristes a même été mise sur pied pour préciser les conditions d’utilisation des données, précise Taline Aprikian, de la préfecture de police. Car il ne s’agit pas d’aboutir à de belles idées sur le papier. On veut des projets réalistes et faciles à mettre en œuvre. »

« C’était l’occasion de faire quelque chose de concret »

Laurent Bossavit, 45 ans, informaticien et participant du hackathon

Capitaine du défi n°42, Laurent Bossavit motive ses coéquipiers ultraconcentrés derrière leurs écrans. Samedi après-midi, il lui restait 24 heures pour peaufiner sa technologie « Géo Alert », visant à informer de manière géolocalisée le grand public en cas de crise.

« Lorsque j’ai eu connaissance de ce hackhaton, j’ai répondu présent tout de suite, confie cet informaticien de 45 ans qui travaille comme coach pour l’Etat. D’abord par réflexe citoyen, étant un habitant du XI e, mais aussi parce qu’on avait besoin de mes compétences. C’était l’occasion de faire quelque chose de concret avec des gens que je ne connais pas forcément. »

En compagnie de Marc, Eric, David, Kevin, Thomas et Christophe, il a ainsi développé une idée originale. « En résumé, c’est mes applis préférées, la sécurité en plus, explique le quadra. On cible la génération Bataclan qui utilise déjà des applications pour réserver un spectacle, aller au restaurant, ou prendre un Vélib’. On veut négocier avec les éditeurs de ces applis pour qu’elles intègrent un système d’alerte géolocalisée quand il y a un danger dans la zone où l’utilisateur veut se rendre. » Ainsi, le message des pouvoirs publics afin d’éviter ou d’évacuer un périmètre précis s’adresserait spécifiquement aux personnes réellement concernées. « Ce qui est intéressant, souligne Laurent, c’est que cela ne nécessite pas de télécharger une application spéciale sécurité qui peut être considérée comme intrusive. »


Julien Duffé

Consultez aussi

=> Attentats : « Aux armes citoyens »… beaucoup disent oui !
=> Ils se préparent aux métiers de la sécurité
=> 4L Trophy : action et solidarité... des valeurs qui seront chères aux participants 2016
Tests Métiers
=> Etes-vous fait pour devenir Développeur informatique ?
=> Etes-vous fait pour devenir Policier ?
=> Etes-vous fait pour devenir Pompier ?
=> Les métiers de la sécurité et de la défense

Métiers liés : Développeur web, Développeur informatique, Intégrateur web,


Réagir sur le Forum Ecoles

LE PARISIEN
25.01.2016

Retour au dossier écoles
écoles : Hackhaton « Nec Mergitur » : derrière leurs écrans, ces étudiants ont fait la guerre aux terroristes.
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

écoles : consultez aussi...

orientation
Orientation. Dans quelles écoles s'inscrire après le bac ?

Orientation. Dans quelles écoles s'inscrire après le bac ?

Vos voeux APB n’ont pas été satisfaits ou vous êtes encore hésitant sur vos choix d’orientation pour la rentrée prochaine ? Pas de panique, il n’est pas trop tard : de nombreux établissements accueillent encore les candidats en juillet et au-delà.

Participez au Trophée de la meilleure association étudiante 2017

Participez au Trophée de la meilleure association étudiante 2017

C’est parti ! Le Classement des associations est de retour pour sa 6e édition !

Écoles. La spécialisation, un critère majeur pour bien choisir sa future école

Écoles. La spécialisation, un critère majeur pour bien choisir sa future école

Différentiation. Les grandes écoles développent des expertises dans des domaines précis en plus de la formation généraliste en management qu'elles dispensent.

Écoles. Les nouveautés et initiatives des Grandes Ecoles de Commerce en 2017

Écoles. Les nouveautés et initiatives des Grandes Ecoles de Commerce en 2017

Les grandes écoles de commerce fourmillent d’idées. Voici un florilège des actions qu’elles ont prises durant l’année pour renforcer leur développement, en France et dans le monde.

9e édition du Palmarès des Ecoles de Commerce du Parisien

9e édition du Palmarès des Ecoles de Commerce du Parisien

Le Parisien - Aujourd’hui en France publie la version 2017 de son Palmarès des Grandes Ecoles de Commerce. Post-prépa, post-bac... comment se positionnent les établissements les uns par rapport aux autres ?

Écoles. Des fabriques à start-upeurs, incubés et choyés

Écoles. Des fabriques à start-upeurs, incubés et choyés

Pour encourager l’esprit entrepreneurial, les écoles de management multiplient les dispositifs dédiés à la création d’entreprise.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...
Euridis Business School - Paris Lyon Toulouse
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.