En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formations

Handicap : « Nous proposons un concours dès la classe de terminale »

Un établissement grenoblois souhaite recruter dès la classe de terminale à travers le dispositif Passerelle handicap

orientation formation Handicap : « Nous proposons un concours dès la classe de terminale » Un établissement grenoblois souhaite recruter dès la classe de terminale à travers le dispositif Passerelle handicap handicap, concours, ecole de management, ecole de management handicap

Selon Laëtitia Czapski, le dispositif Passerelle handicap n’est pas un passe-droit mais un accompagnement au long cours. (DR.)

Consultez aussi :

Comme l’ensemble des écoles supérieures de commerce françaises, Grenoble école de management recrute au niveau bac + 2 pour trois ans d’études. « Mais à ce niveau, les dés sont déjà lancés pour nombre de jeunes handicapés, remarque Laëtitia Czapski, chargée de la diversité et du handicap. Beaucoup se sont vu prédire les pires difficultés dans le secondaire et n’envisagent pas de poursuivre très loin leurs études. »
Avec une demi-douzaine d’autres écoles, l’établissement grenoblois a donc imaginé recruter dès la classe de terminale à travers le dispositif Passerelle handicap de la banque d’épreuves communes Passerelle.

Les lycéens intéressés par la formation en école de commerce sont invités à passer un concours de niveau bac, intitulé Passerelle handicap, comprenant des épreuves écrites (anglais, logique, culture générale) et orales (langues et entretien de motivation).

« Entre un et cinq jeunes par an entrent dans notre dispositif Passerelle handicap »



Les candidats admis suivent les deux premières années de formation post-bac dans un établissement partenaire de l’Ecole de commerce et préparent un diplôme de type BTS ou DUT. « Nous les considérons cependant déjà comme nos élèves, insiste Laëtitia Czapski. Nous leur proposons de venir régulièrement dans nos locaux pour participer à des événements associatifs, rencontrer des entreprises partenaires, travailler à la bibliothèque, etc. Je les reçois aussi individuellement pour les aider à construire leur projet professionnel. » A l’issue des deux ans, s’ils ont obtenu leur diplôme, les jeunes intègrent, sans passer de nouveau concours, le programme de l’Ecole supérieure de commerce.

Encore méconnu, le concours Passerelle handicap attire peu de candidats : à Grenoble, « entre un et cinq jeunes par an entrent dans le dispositif », note Laëtitia Czapski.

« Certains lycéens en situation de handicap n’ont pas envie d’une voie réservée potentiellement stigmatisante. Il ne s’agit pas de leur accorder un passe-droit, mais de leur offrir un accompagnement qui leur permette de poursuivre le plus loin possible et sereinement leurs études », conclut-elle.

EN SAVOIR PLUS


Le portail étudiant du handicap, créé par la FEDEEH (Fédération étudiante pour une dynamique études et emploi avec un handicap), présente le programme Phares de tutorat étudiant auprès de lycéens handicapés :

www.fedeeh.org

L’association Tremplin accompagne les lycéens et étudiants en situation de handicap dans leurs projets de formation et d’insertion professionnelle :

www.tremplin-handicap.fr

Le site des écoles de la banque d’épreuves communes Passerelle informe sur les modalités du dispositif Passerelle handicap, les 8 écoles participantes et les entreprises partenaires qui apportent un soutien financier aux étudiants :

www.passerelle-esc.com

Le site dédié au handicap de l’Essec présente les actions du groupe en faveur des étudiants handicapés :

http://handicap.essec.edu/

L’application Total Accès, conçue par l’Onisep, donne aux jeunes déficients visuels ou aveugles toute l’information sur les études et les métiers depuis un smartphone :

mobile.onisep.fr/totalacces/


Dossier réalisé par Laurence Merland Agence Accroche-Com’
Article paru dans le supplément éco SPECIAL HANDICAP du Parisien / Aujourd'hui en France daté du lundi 18 novembre 2013


Réagir sur le Forum Orientation

LE PARISIEN
18.11.2013

Retour au dossier Formations
Formations : Handicap : « Nous proposons un concours dès la classe de terminale »
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Formations : consultez aussi...

orientation
International. Découvrir et s'enrichir des cultures des autres continents

International. Découvrir et s'enrichir des cultures des autres continents

En échange universitaire, sur un campus à l’étranger ou en stage en entreprise, les possibilités d’acquérir une expérience multiculturelle sont variées.

Écoles. Les business schools misent sur l'alternance

Écoles. Les business schools misent sur l'alternance

La formule a trouvé sa place dans les écoles de commerce. Pour les étudiants, c’est avoir un pied dans l’entreprise et pouvoir mettre en application les apprentissages théoriques.

Pourquoi les plus prestigieuses business schools sont-elles américaines ?

Pourquoi les plus prestigieuses business schools sont-elles américaines ?

L'invité - Rick Levin : ancien président de l’Université Yale et directeur général de Coursera. Faut-il être riche pour entrer dans les meilleures business schools ?

APB - Une pétition contre le tirage au sort des étudiants

APB - Une pétition contre le tirage au sort des étudiants

Une circulaire parue discrètement fin avril, officialise la méthode de sélection par "tirage au sort" pour l'entrée à l'Université... beaucoup d'étudiants s'en insurgent et une pétition vient d'être lancé pour demander au nouveau gouvernement d'agir.

APB : Nos conseils pour ordonner vos voeux d'orientation

APB : Nos conseils pour ordonner vos voeux d'orientation

Vous avez jusqu'au 31 mai minuit pour modifier l’ordre de leurs vœux dans le logiciel d’orientation post-bac APB. Un moment stratégique pour les élèves. Les solutions pour s’en sortir.

Alternance. Une mauvaise image auprès des familles

Alternance. Une mauvaise image auprès des familles

François Hollande avait fixé l’objectif de 500 000 apprentis. Mais en 2016, seuls 405 000 élèves ont signé un contrat leur permettant de suivre une formation tout en travaillant dans leur domaine.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L’EISTI est une école d’Ingénieurs en Informatique et en Mathématiques...
Audencia Business School
Audencia Business School : Innovative leaders for a responsible...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.