En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Universités

IAE : le mix parfait entre grande école et université

Les 31 instituts d’administration des entreprises (IAE) allient les avantages des écoles de management et la force de la recherche des universités.

Les instituts d’administration des entreprises (IAE) aussi appellé "Ecole Universitaire de Management" sont des écoles de management dans l’université.
Ils marient les attraits des grandes écoles comme la proximité avec le monde professionnel et ceux de l’université avec des enseignements au plus haut niveau académique nourris par la recherche.

Ils proposent une offre de formations généralistes ou spécialisées dans les disciplines du management : audit, management public, finance, systèmes d’information, logistique, stratégie, marketing ou encore RH.

IAE - quel style d'enseignement ?


Les IAE privilégient les petites promotions pour chaque formation généralement une trentaine d’inscrits pour favoriser l’interaction et le suivi de chaque étudiant.
Ils présentent un autre avantage : des coûts de scolarité conformes à ceux de l’université, soit 245 € par an en master, alors que le coût réel de la formation est évalué à 8 000 €.
Néanmoins, certains instituts demandent une contribution pour l’usage des outils multimédia (accès à l’intranet, cours à distance, etc.) de 800 € par an, mais qui n’est pas obligatoire.
Les cours sont délivrés par des enseignants chercheurs et des praticiens de l’entreprise. «Etudier en IAE, c’est la garantie d’un adossement à la recherche grâce à notre ancrage universitaire, et de formations professionnalisantes», résume Christine Pochet, directeur de l’IAE de Paris.
Car, comme l’explique Pascal Louvet, directeur de l'IAE de Grenoble (Isère), « les enseignants-chercheurs proposent une évolution continue des savoirs grâce à leurs travaux et leurs relations avec les entreprises. Nos diplômés sont ainsi en mesure d’apporter des connaissances et compétences à la pointe aux entreprises.»

IAE - Quelle insertion professionnelle ?


«Le nombre restreint d’élèves est lié à notre préoccupation de recruter en fonction des débouchés réels sur le marché du travail», affirme Pierre Louart.
Les IAE ont, à l’instar des écoles, établi de longue date des relations privilégiées avec le secteur économique.
Le taux moyen d’insertion professionnelle (CDI ou CDD) des diplômés des IAE à six mois est de 83%, selon une enquête de 2011.
Une autre datant de 2009 a montré que 65% des diplômés sont recrutés par l’entreprise où ils ont effectué leur précédent stage ou dans laquelle ils ont travaillé en alternance.

Comment intégrer un IAE ?


Comme toute école, les IAE recrutent sur sélection, le taux d’admission variant de 10% à 30%.
«On n’entre pas directement après le bac",explique Pierre Louart, directeur de celui de Lille et président du réseau des IAE. "Ils recrutent pour une entrée en licence 3 ou en master après un diplôme initial en gestion, sciences économiques, droit, etc.»
Le tri est opéré sur dossier par chaque IAE. Il faut également passer un test d’aptitude aux études universitaires en gestion, le Score IAE-Message.
L’inscription se fait en ligne sur iae-message.fr Les candidats passent ensuite un entretien à l’IAE où ils ont été sélectionnés à la suite de l’examen de leur dossier.



Morgane RIDOU,
24 ans, élève en master 1 de marketing à l’IAE de Grenoble (Isère)


Qu’est-ce qui vous a décidée à intégrer un IAE ?
J’ai obtenu un DUT en gestion des entreprises et des administrations à Grenoble (Isère) puis une double licence en marketing à l’Australian Catholic University de Sydney, dans le cadre d’un accord avec mon université.
J’y ai découvert un enseignement fondé sur le travail personnel, la réflexion sur des articles scientifiques et la réalisation de projets confiés par des entreprises.
Je souhaitais poursuivre des études longues mariant concret et recherche. C’est pour cela que j’ai préféré un IAE à une école de management.

Comment se sont passées les sélections ?
J’ai postulé à l’IAE de Grenoble avec l’idée de préparer un master en marketing, puis de poursuivre en thèse, pour le défi intellectuel. Je souhaite devenir chargée d’études en institut ou entreprise.
J’ai composé mon dossier, avec mes notes depuis le bac, et j’ai joint un test en aptitude aux études en gestion, le TAGE MAGE (qui se substitue au test Score IAE-Message).
Pour le master en marketing, il n’y a pas d’entretien.

Quels sont les attraits de votre formation en IAE ?
Les cours sont dispensés par des enseignants-chercheurs et des praticiens d’entreprise. Nous pouvons donc avoir des cours et échanges très complémentaires avec eux.
L’ambiance est très bonne entre élèves, dénuée de toute compétition. Il est de plus très enrichissant d’étudier avec des élèves venus de licences variées : droit, psychologie, stratégie, affaires internationales.
Nous avons un bâtiment dédié au sein de l’université, comme une école. L’ambiance est animée par les associations, des soirées, des sorties, des activités sportives communes.


Dossier réalisé par ARIANE DESPIERRES-FÉRY
Article paru dans le Parisien Economie du lundi 19 mars 2012

En savoir plus :
Vous pouvez visiter le site du réseau iae : www.reseau-iae.org.


Réagir sur le Forum Universités

Contact
26.03.2012

Retour au dossier Universités
Universités : IAE : le mix parfait entre grande école et université : Imprimer
Derniers articles "Universités"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Universités : consultez aussi...

orientation
Vidéo. La rentrée à la fac : les amphis débordent...

Vidéo. La rentrée à la fac : les amphis débordent...

Amphis bondés, wifi saturé, étudiants au sol : les conséquences de la surpopulation universitaire à la rentrée 2016.

Cergy : au moins 20 % de premières années en plus à l’université

Cergy : au moins 20 % de premières années en plus à l’université

« La fac, c’est vraiment différent de ce qu’on a connu avant ! On découvre les BDE (NDLR : bureaux des étudiants) et tout ce qu’on n’avait pas au lycée. » Comme Dimitri, un habitant de Luzarches de 17 ans, plusieurs milliers de nouveaux étudiants font...

Universités : faute de places, les étudiants ne parviennent pas à s'inscrire

Universités : faute de places, les étudiants ne parviennent pas à s'inscrire

En cette rentrée, les facs accueillent 30 000 étudiants en plus. Faute de place, certains restent sur le carreau, comme Thomas, à Saint-Denis.

Journées du Patrimoine 2016 : les universités et grandes écoles ouvrent leurs portes

Journées du Patrimoine 2016 : les universités et grandes écoles ouvrent leurs portes

Découvrez les campus qui se bougent pour la 33e édition des Journées Européennes du Patrimoine qui permettent de pousser les portes de lieux insolites, souvent inaccessibles ou avec des visites guidées spéciales.

Classement mondial QS : notes en baisse pour les Universités françaises

Classement mondial QS : notes en baisse pour les Universités françaises

Classement mondial des meilleures Universités selon QS : les universités anglo-saxonnes dominent le top 20 alors que les universités / écoles françaises dégringolent... explications !

Campus : le casse-tête de la sécurité à la fac

Campus : le casse-tête de la sécurité à la fac

30 M€ vont être réaffectés aux campus en France - La sécurité est le mot clé prioritaire de la rentrée 2016

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...
ESMAE - Ecole formation ressources humaines, métiers de l'emploi
Devenez acteurs des métiers de l’intérim et du recrutement. Les fonctions...
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.