En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Jobs / Stages > Témoignages - Job étudiant : Ma vie...

Jobs/Stages

Témoignages - Job étudiant : Ma vie d’étudiant et de salarié

Comment réussir à concilier cette double activité sans pénaliser ses résultats académiques ?

Près d’un jeune sur deux jongle entre études supérieures et job à temps partiel. Comment réussir à concilier cette double activité sans pénaliser ses résultats académiques ? Éléments de réponse avec Alice et Julien.

Pour Julien Habib, la fin du mois de mai a été marquée par les derniers partiels de l’année. Le début des vacances ? Loin de là : cet étudiant de l’école de management IFAG (Institut de formation aux affaires et à la gestion à Paris) a fait le choix de travailler tout l’été, du dimanche au jeudi, dans un hôtel en tant que réceptionniste. « Chaque samedi, je rejoins le magasin d’optique qui m’a embauché en mars, à l’accueil des clients », complète le jeune homme de 22 ans. Ce ne sont pas les premiers jobs qu’il a occupés pendant sa première année d’études. Début 2016, il passait ses vendredis soirs et samedis dans une grande surface, au rayon charcuterie et traiteur.

Un planning modulable


« Le fait de travailler en fin de semaine est compatible avec les études, précise Julien Habib. La seule difficulté concernait les travaux de groupe, qu’il fallait organiser et planifier durant la semaine, après les cours. Mais avec un minimum de communication et d’anticipation pour se répartir les tâches, tout se passe bien. »
C’est en échangeant avec la direction de l’École Conte (Paris), où elle suit un programme de bachelor en design textile, qu’Alice Béteille a réalisé qu’elle pouvait prendre un job à temps partiel. « Ils proposent une formule à la carte, avec la possibilité de suivre moins de cours », explique l’étudiante de 24 ans. Elle a donc intégré une grande enseigne de matériel sportif qui propose des horaires modulables aux étudiants. « Je fournis mon planning de cours et ils s’adaptent à mes disponibilités. Je travaille généralement le samedi, et en semaine je peux aussi bien réceptionner les marchandises tôt le matin que tenir la caisse jusqu’à la fermeture. »

Multiplier les candidatures


Si ses 15 heures hebdomadaires se répartissent différemment d’une semaine à l’autre, il existe une constante : la nécessité de bûcher, le soir, pour avancer sur les projets d’études et compenser ainsi le manque de temps durant la journée et le week-end.
Concilier job et études est donc possible, à condition de trouver un emploi qui ne pénalise pas la réussite scolaire. Alice Béteille conseille de ne négliger aucune piste et de postuler dans de nombreux endroits pour obtenir plusieurs propositions. « Au cours des entretiens, il faut s’assurer que l’employeur est vraiment disposé – et habitué – à adapter les horaires en fonction de l’emploi du temps. Un job, même nécessaire, ne doit pas gâcher les études ! » > g.m.

ZOOM
Enquête sur l’activité rémunérée des étudiants
D’après une étude menée par l’OVE (Observatoire de la vie étudiante), en 2013, 45 % des étudiants ont exercé une activité rémunérée au cours de l’année universitaire. Près des trois quarts d’entre eux estiment qu’elle permet d’améliorer leur niveau de vie, et la moitié la juge même indispensable pour vivre. Mais la dimension financière n’est pas la seule à entrer en ligne de compte : l’acquisition d’une expérience professionnelle est également une motivation forte pour sept étudiants sur dix.
Sans surprise, un job a un impact non négligeable sur les études. Les jeunes sans activité rémunérée consacrent en moyenne trois heures de plus par semaine aux cours et deux heures de plus au travail personnel. Si les exemples d’Alice et Julien montrent qu’on peut allier études et emploi, tous les étudiants ne partagent pas cette opinion : la majorité aimerait consacrer plus de temps au travail personnel et moins à l’activité rémunérée.


Trouver son emploi sur Jobaviz


Lancé il y a quatre ans par le Cnous (Centre national des œuvres universitaires et scolaires), le site Jobaviz agrège environ 55 000 annonces de jobs étudiants sur l’ensemble du territoire. « Le site va prochainement évoluer, avec une CVthèque et un code couleurs attribué aux annonces pour signaler celles qui sont plus ou moins compatibles avec les études, en termes de volume horaire », précise Olivier Bardon, sous-directeur de la vie étudiante.
www.jobaviz.fr


Consultez aussi :

Comment s'organiser après le bac - Cahier spécial Le Parisien Etudiant
Résultats du Bac : s'inscrire en juillet, c’est encore possible !
Que faire sans le bac ? Essayer une autre voie, apprendre un métier...
Résultats du Bac : Financer ses études, mode d'emploi
Job étudiant : Ma vie d’étudiant et de salarié
Logement étudiant : nos conseils pour éviter la galère
Études à l'étranger : faites le bon choix !

Résultats du Bac : gratuit et officiel
L'oral de rattrapage : : nos conseils pour réussir l'entretien


Réagir sur le Forum Job étudiant / stage / emploi

Contact
05.07.2016

Retour au dossier Stages/jobs
Stages/jobs : Témoignages - Job étudiant : Ma vie d’étudiant et de salarié : Imprimer
Derniers articles "Stages/jobs"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Stages/jobs : consultez aussi...

orientation
SchoolMouv : à 22 ans, il révolutionne le cours particulier

SchoolMouv : à 22 ans, il révolutionne le cours particulier

Avec son short, son tee-shirt et ses baskets, Shannon Picardo n’a pas vraiment le look d’un entrepreneur. Ce jeune homme de 22 ans est pourtant à la tête de la start-up SchoolMouv, qui est en passe de révolutionner le secteur du soutien scolaire.

Le bracelet des étudiants compiégnois va révolutionner la course à pied

Le bracelet des étudiants compiégnois va révolutionner la course à pied

Ils entendent rendre la course à pied ludique. La faire aimer aux sportifs du dimanche, « ceux qui n’aiment pas courir ». C’est dans cet esprit que quatre jeunes étudiants de l’Université de technologie de Compiègne (UTC) ont créé un bracelet électroni...

L’innovation de cet étudiant de Polytechnique simplifie la vie des pompiers de Paris

L’innovation de cet étudiant de Polytechnique simplifie la vie des pompiers de Paris

Il a fait basculer la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) dans le XXIe siècle. Fini, la feuille de papier et le stylo pour dresser l’état des lieux lors des incendies. Etienne Dupont, 21 ans, élève en première année du cycle ingénieur de l’école.

Job étudiant : les entreprises qui recrutent à la rentrée

Job étudiant : les entreprises qui recrutent à la rentrée

CDD, CDI à temps partiel... Quelles sont les entreprises qui recrutent actuellement ? De nombreux secteurs recrutent des jeunes en ce moment.

Nettoyage des plages : des jeunes remplacent les machines

Nettoyage des plages : des jeunes remplacent les machines

Aude. Il est 6 heures sur la grande plage des chalets de Gruissan (Aude). Jeanne, Fabien, Guillaume, étudiants du village et saisonniers, partent à l’assaut des détritus. Ils sont armés d’une pince, d’une épuisette et d’un grand sac-poubelle dans lequ...

Des étudiantes au chevet de Lascaux

Des étudiantes au chevet de Lascaux

Elles vont passer leur été à travailler mais c’est pour la bonne cause. Huit étudiantes de l’Institut national des sciences appliquées (Insa) de Toulouse (Haute-Garonne) et de l’université Toulouse-III-Paul-Sabatier planchent actuellement sur un...

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.