En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou traceurs pour améliorer et personnaliser votre expérience, réaliser des statistiques d’audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. En savoir plus

Accueil > Jobs / Stages > Job étudiant... or not ? Tour d'Horizon des...

Jobs/Stages

Job étudiant... or not ? Tour d'Horizon des jobs pas souvent si petits.

Où et comment trouver un petit boulot etudiant ? Témoignages d'étudiants et recruteurs.

Entre les frais de scolarité, la nécessité de se loger ou de se soigner, un petit boulot d’appoint paraît souvent indispensable, surtout si l’on veut vivre sa vie d’étudiant à 100%. Tour d’horizon des jobs, pas souvent si petits.

« A côté de mes cours, je bosse comme régisseur au Stade de France lors d’événements sportifs. Pendant les vacances, je fais aussi du télémarketing. Ce salaire, c’est mon argent de poche ». En 5ème année à l’EBS Paris, Guillaume Blanc arrive à gagner entre 300 et 400 euros par mois. Une moyenne qui peut être revue à la hausse pour les plus motivés. En tant que téléconseiller, travailler 20 heures par semaine (le soir entre 17 et 21 heures + le samedi) équivaut à un salaire mensuel de 800€ brut par mois. Un taux horaire qui peut s’apprécier de quelques euros en cas de maîtrise d’une langue étrangère…
Autres exemples typiques de jobs d’étudiant : hôte ou hôtesse d’accueil, animateurs en grande surface, inventoristes, régisseurs dans un salon...
Pour trouver ces petits boulots, on peut se rendre sur un site internet spécialisé ou alors passer par une agence d’intérim. « La plupart des jobs étudiants sont ouverts à tous les profils, mais certaines qualités spécifiques peuvent être demandées : une parfaite élocution pour travailler dans un centre d’appel, une rigueur sans faille pour les inventaires… », souligne Raphaël Linossier, co-fondateur de J4S, spécialisée sur les missions temporaires.
Idéal : trouver un boulot qui correspond à sa formation. Lors d’opérations ponctuelles (campagnes promotionnelles, démarchage clients…), des agences de communication, des banques ou des laboratoires peuvent en effet avoir besoin d’étudiants en 4ème ou 5ème année. Toujours utile sur son CV.

Job étudiant à mi-temps : "Part-time"


Quel étudiant n’a pas pensé un jour revêtir le bleu de travail d’un fast-food ? Quick, Mc Donald, KFC, Subway… Le choix est large. Les postes que vous pouvez briguer sont connus : équipiers (production, accueil clients…) ou hôtes-hôtesses (accueil client lors des fortes affluences du mercredi et du samedi). Chez Quick, en règle générale, les contrats sont de 20 heures par semaine et chaque étudiant recruté définit avec le manager ses plages de disponibilité.
A la carte ? Oui, à la carte… « Les étudiants représentent environ 51% des équipiers. Nous ne remarquons pas de profil type : de bac à bac+5, ils viennent du droit, de la comptabilité, d’écoles de commerce, de formations scientifiques », explique Pascale Vincent, responsable RH chez Quick.
Autre élément intéressant, la possibilité d’évoluer. « Si un équipier est à l’aise à son poste, il peut rapidement devenir équipier-formateur ou manager. Il aura plus de responsabilités et aussi une rémunération revalorisée ! » ajoute-t-elle. Même son de cloche chez Disney qui puise parmi les étudiants, aussi bien pour des jobs à l’année que durant les vacances. Mais c’est aussi un premier contact avec des futures recrues pour l’ensemble de la maison. La dernière opération de recrutement au Stade Charléty en septembre dernier a d’ailleurs attiré plusieurs milliers d’étudiants, de tout niveau.
Pour les filles, le baby-sitting fait partie des grands classiques mais offre relativement peu de souplesse si l’on fait par exemple la sortie des écoles. N’empêche que chaque année elles sont très nombreuses à « financer » leur année de cette manière. Outre les entreprises privées de service à la personne, le CROUS offre un service placement très performant, qui couvre d’ailleurs tous les secteurs. C’est indéniablement l’adresse à consulter dès le début de sa recherche.

Les bonnes adresses pour trouver un job étudiant


Incontournable, le CROUS de votre région qui concentre tous les services aux étudiants, dont le service emploi démontre chaque année son efficacité dans la mise en relations avec les employeurs : www.crous-paris.fr
Mais aussi :
Job Etudiant : petit boulot, job d’été ou stage… Offres variées en fonction des métiers : vente, restauration, télémarketing, animation… Site : www.jobetudiant.net
Espace Job : idéal pour faire des inventaires dans le secteur de la distribution. Site internet : www.espacejob.com
Jobsenfrance : jobboard résolument orienté vers les petits boulots étudiant. Site : www.jobsenfrance.fr

Consultez aussi :

Job étudiant : Conseils pour bien travailler pendant ses études : contrat de travail, horaires... comment choisir son job étudiant et travailler dans de bonnes conditions.


Quel job étudiant pour financer vos études ? Restauration, Animation, Distribution... Présentation des jobs étudiants pour vous aider à trouver le votre.


Job étudiant : toutes les offres de jobs pour compléter vos revenus pendant l'année

Article issu du Supplément Etudiant du Parisien / Aujourd'hui en France du 22 octobre 2012


Réagir sur le Forum Job étudiant / stage / emploi
Le Parisien

Le Parisien
23.10.2012

Retour au dossier Stages/jobs
Stages/jobs : Job étudiant... or not ? Tour d'Horizon des jobs pas souvent si petits.
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Stages/jobs : consultez aussi...

Le journaliste pigiste : quel statut, quels droits ?

Le journaliste pigiste : quel statut, quels droits ?

Le pigiste est un journaliste salarié payé à la tâche. Un mode de paiement particulier qui se distingue du salaire mensualisé, qu’il faut bien connaître pour faire respecter ses droits.

Travailler dans le numérique : la motivation comme unique qualification

Travailler dans le numérique : la motivation comme unique qualification

Changement de filière, reconversion professionnelle : le numérique recrute des profils de divers horizons. Et vous l’intéressez sûrement.

Le marché du Digital explose : le besoin en recrutement aussi

Le marché du Digital explose : le besoin en recrutement aussi

Le déploiement du Web met les entreprises au pied du mur. Pour être performantes, il leur faut intégrer des talents numériques. Et beaucoup.

Travailler pour une start-up, est-ce vraiment différent ?

Travailler pour une start-up, est-ce vraiment différent ?

Caricaturé pour sa liberté d’organisation, le travail dans le digital n’en est pas moins exigeant. Et suppose un engagement total, hiérarchie ou pas.

Témoignages. L'étudiant digital, c'est moi !

Témoignages. L'étudiant digital, c'est moi !

Conjuguer les talents créatifs et techniques, c’est la spécialité des écoles du numérique. Amandine, Antoine, Guillaume... portraits de trois jeunes passionnés à la conquête du Web.

Ecoles et métiers du numérique : le digital a besoin de vous !

Ecoles et métiers du numérique : le digital a besoin de vous !

Retrouvez ce mardi 16 octobre notre cahier spécial "Métiers : le digital a besoin de vous" disponible en kiosque et sur notre site internet.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISCPA - Institut des Médias de Paris
Ecole de Journalisme (de Bac à Bac+3), de Communication (de Bac à Bac+5), et...
EMC - Ecole supérieure des Métiers de l'Image, du son et de la création 2D.3D
L'EMC est un établissement d'enseignement supérieur privé spécialisé dans...
CFA IGS
Le CFA IGS est un centre de formation en apprentissage situé à Paris qui...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements