En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Jobs / Stages > Jobbing : des étudiants prennent en main leur...

Jobs/Stages

Jobbing : des étudiants prennent en main leur job étudiant

Surfant la vague du Jobing : des étudiants ont créé une coopérative pour trouver des petits boulots.

stages-jobs  Jobbing : des étudiants prennent en main leur job étudiant Surfant la vague du Jobing : des étudiants ont créé une coopérative pour trouver des petits boulots. job d'été, job d ete, entrepreneuriat, coopérative, jobbing

Quimper (Finistère), le 12 août. Nettoyage de voitures, jardinage, déménagement, réparation d’ordinateurs... Douze jeunes ont proposé leurs services.

Consultez aussi :

On est très entreprenant, quand on a 17 ans. C’est ce qu’ont voulu démontrer cet été Gurvan, Laura, Aliénor et les autres, douze jeunes bacheliers et étudiants bretons, en lançant à Quimper la toute première coopérative jeunesse de service française.
Un concept venu du Québec et qui pourrait faire des émules.

Définition du Jobbing : venu des Etats-Unis, le phénomène du jobbing (ou jobing) envahit le monde de l'emploi et des services grâce à internet... Il s'agit du principe de faire réaliser des petites tâches ménagères ou de bricolage... entre particuliers. Tailler une haie, monter un meuble, laver une voiture... payé à l'heure ou à la tâche, l'employeur définit son besoin... Le jobbing => la multiplication des petits jobs !


Las d’envoyer des CV sans succès, ils ont uni leurs forces en se lançant dans cette expérience inédite en France : créer, le temps d’un été, une structure innovante où mineurs et jeunes majeurs âgés de 16 à 21 ans s’épaulent pour trouver du travail. Le tout encadré par des partenaires comme la région Bretagne, le conseil général du Finistère et surtout deux animateurs de Chrysalide, une coopérative d’insertion locale.
Leur mission : trouver des petits boulots à effectuer à plusieurs, avec un salaire décent et déclaré, revenant à 15 € de l’heure pour l’employeur. « L’idée, c’est de proposer aux particuliers, associations et entreprises toutes sortes de services, du baby-sitting au jardinage en passant par le déménagement, le nettoyage de voitures et la réparation d’ordinateurs », précise Laura. Chacun reverse ensuite sa paye dans un pot commun, quel que soit le nombre d’heures effectuées. « A plusieurs, c’est plus facile, on se motive et on a formé une super équipe ! » assure Océane.

Des sous en plus et une coopérative aussi intéressante au plan humain...


Bilan des courses hier avec le dernier conseil d’administration. « La coopérative a été plus enrichissante sur le plan humain… que financier », résume Othman, l’un de leurs encadrants, qui n’exclut pas de relancer une coopérative l’été prochain avec des relais locaux.

Quelles tâches ont-ils donc effectué cet été? En vrac, de la pose de lino dans une radio associative, du débroussaillage de ronces dans des jardins, de la vente de glaces sur les plages du Finistère. « On a touché un peu à tout », se félicite François, 18 ans. « Il y a eu aussi beaucoup de porte-à-porte et de démarchages », renchérissent Laura et Charles. Quitte à se faire claquer de nombreuses portes au nez. « Quand les gens apprennent notre âge, ils sont méfiants. Il faut être diplomates, bien leur expliquer qu’on sait être sérieux, leur donner envie de nous faire confiance », assure Laura.

Difficile de peser face à la concurrence de saisonniers plus âgés et expérimentés qui demandent le même tarif horaire. Compliqué de gérer les heures creuses passées à rédiger des devis et l’organisation de la coopérative. Lors des AG (assemblées générales) hebdomadaires, la manière de travailler et de s’organiser a été décidée par consensus. Le ton a pu monter à propos de l’investissement, parfois inégal, de chacun ou encore les vacances autorisées — deux semaines par personne et pas un jour de plus. Tandis que Charles, 17 ans, est parti à Malte, Laura a passé quelques jours dans un camping breton.
Montant du chiffre d’affaires de la coopérative de Quimper en six semaines? 1600 €. Chacun a touché le même salaire, une somme plutôt modique. Mais la ligne qu’ils ont ajoutée à leur CV vaut de l’or : « création d’une coopérative ».

Pour profiter vous aussi de la vague du jobbing, vous pouvez vous inscrire des sites spécialisés comme www.jemepropose.com ou www.frizbiz.com ...

Bérangère Lepetit

Article paru dans le Parisien daté du 30 août 2013

Consultez aussi :

Job étudiant : toutes les offres de jobs pour compléter vos revenus pendant l'année


Réagir sur le Forum Job étudiant / stage / emploi

LE PARISIEN
02.09.2013

Retour au dossier Stages/jobs
Stages/jobs : Jobbing : des étudiants prennent en main leur job étudiant
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Stages/jobs : consultez aussi...

orientation
Gagnez votre billet pour Viva Technology Paris !

Gagnez votre billet pour Viva Technology Paris !

Le Parisien Etudiant vous invite au plus grand rendez-vous de l'innovation et des startups. Tentez de gagner votre place pour la journée grand public, samedi 17 juin à Paris Expo Porte de Versailles !

Écoles. Des fabriques à start-upeurs, incubés et choyés

Écoles. Des fabriques à start-upeurs, incubés et choyés

Pour encourager l’esprit entrepreneurial, les écoles de management multiplient les dispositifs dédiés à la création d’entreprise.

Recrutement. « Les diplômés d'écoles de commerce ont une grande soif d'entreprendre »

Recrutement. « Les diplômés d'écoles de commerce ont une grande soif d'entreprendre »

Interview : Jennifer Kempf Responsable Recrutement chez Lidl. La grande distribution recrute beaucoup de jeunes diplômés issus des grandes écoles de commerce. Quelles sont leurs qualités ?

Le savoir-être, un atout idéal pour votre CV

Le savoir-être, un atout idéal pour votre CV

Au-delà du savoir-faire, les entreprises attendent des jeunes diplômés un savoir-être. Une qualité à laquelle les écoles préparent de plus en plus.

L'alternance : un booster pour l'emploi - Cahier spécial Le Parisien Etudiant

L'alternance : un booster pour l'emploi - Cahier spécial Le Parisien Etudiant

Très prisée des jeunes comme des entreprises, qui l’utilisent de plus en plus comme un outil de pré-recrutement, l’alternance est un effet de levier pour l’insertion professionnelle. Décryptage d’une formule aux nombreux atouts.

Jobs d'été : 4 offres complètement incroyables

Jobs d'été : 4 offres complètement incroyables

Les recrutements pour des jobs incroyables - mais vrais - se multiplient. Pas moins de quatre « meilleurs boulots » sont proposés en ce moment. Desjobs d'été vraiment cool.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ESMAE - Ecole des professionnels du recrutement et de l’intérim
Devenez acteurs des métiers du recrutement et de l’intérim. Les fonctions...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.