En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Orientation

Julien Doré : « Aux Beaux Arts, j’étais dans un cadre privilégié… »

Parcours - Julien Doré est bien de retour avec son troisième album. Il revient avec nous sur son cursus et délivre ses conseils

Løve, prononcé Louve en danois qui veut dire Lion, est un sublime album qui s’écoute sans modération. Aérien, solaire, mélancolique mais aussi joyeux, ce nouvel opus nous fait voyager de destination en sensation. Déjà disque d’or, l’artiste est impatient de faire vivre toutes ses chansons sur scène à partir du mois de février 2014. Rencontre avec un artiste épanoui.

Genèse d’un album :
Julien Doré part au mois de mai dernier pour trois semaines d’immersion avec sa bande de potes musiciens pour réaliser ce dernier opus. Le studio de Saint Rémy de Provence « La Fabrique » aura été un refuge de création nous confie Julien. Il poursuit : « Nous étions entre nous profondément libres, capables de pouvoir tenter plein de choses différentes. Nous avons vécu un moment à part, décisif pour ce qu’est le disque aujourd’hui. Nous avions suffisamment confiance les uns en vers les autres pour laisser la place aux idées de chacun.

Son parcours :
Julien Doré fait ses études secondaires à Nîmes et y obtient un bac littéraire. « C’est dingue, je ne faisais pas de musique quand j’étais enfant et ado. » reconnait-il. Il entre ensuite à l’Ecole des Beaux Arts de Nîmes et y passe cinq ans. De cette période étudiante il garde certains souvenirs : « Aux Beaux Arts, devenir artiste contemporain, graphiste ou comédien, je n’en savais rien. C’était un cadre privilégié où l’on passait son temps à réfléchir sur le monde dans lequel on vivait. Cela en devenait inquiétant. A cette époque, j’étais indépendant, je travaillais le matin pour gagner ma vie et l’après midi j’allais dans mon atelier. Jusqu’aux Beaux Arts je ne savais pas gérer ma sensibilité. Maintenant je sais ».

Ses conseils :
« Il est très important de ne pas travestir ses idées et ses envies surtout quand elles sont brutes et qu’elles prennent de la place et que sans elles on aura l’impression de vivre moins bien. Il ne faut jamais abandonner ce qui nous anime, la seule chose que l’on sait faire. Il faut du temps, des rencontres et du hasard mais il faut y croire. »

Retrouvez l’interview de Julien Doré par Benjamin DAHAN de la FFBDE


Prochain passage en concert à Paris aux Folies Bergère et tournée dans toute la France


Réagir sur le Forum Orientation

Contact
03.12.2013

Retour au dossier Orientation
Orientation : Julien Doré : « Aux Beaux Arts, j’étais dans un cadre privilégié… » : Imprimer
Derniers articles "Orientation"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Orientation : consultez aussi...

orientation
Vidéo. La rentrée à la fac : les amphis débordent...

Vidéo. La rentrée à la fac : les amphis débordent...

Amphis bondés, wifi saturé, étudiants au sol : les conséquences de la surpopulation universitaire à la rentrée 2016.

Cergy : au moins 20 % de premières années en plus à l’université

Cergy : au moins 20 % de premières années en plus à l’université

« La fac, c’est vraiment différent de ce qu’on a connu avant ! On découvre les BDE (NDLR : bureaux des étudiants) et tout ce qu’on n’avait pas au lycée. » Comme Dimitri, un habitant de Luzarches de 17 ans, plusieurs milliers de nouveaux étudiants font...

Welcome Refugees. A Sciences-po, les réfugiés ont une deuxième chance

Welcome Refugees. A Sciences-po, les réfugiés ont une deuxième chance

Agés de 20 à 40 ans, une vingtaine de Syriens, Afghans, Bangladais, Kenyans et Irakiens ont rejoint le programme « Welcome Refugees » proposé par la prestigieuse école.

Universités : faute de places, les étudiants ne parviennent pas à s'inscrire

Universités : faute de places, les étudiants ne parviennent pas à s'inscrire

En cette rentrée, les facs accueillent 30 000 étudiants en plus. Faute de place, certains restent sur le carreau, comme Thomas, à Saint-Denis.

Journées du Patrimoine 2016 : les universités et grandes écoles ouvrent leurs portes

Journées du Patrimoine 2016 : les universités et grandes écoles ouvrent leurs portes

Découvrez les campus qui se bougent pour la 33e édition des Journées Européennes du Patrimoine qui permettent de pousser les portes de lieux insolites, souvent inaccessibles ou avec des visites guidées spéciales.

Journées Européennes du Patrimoine 2016 : 5 idées de parcours

Journées Européennes du Patrimoine 2016 : 5 idées de parcours

Les 17 et 18 septembre 2016 les journées du Patrimoine reviennent : préparez votre parcours de visites à l'avance ! 4 idées de parcours thématique vous sont proposé pour vous aider à planifier vos visites...

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Euridis Paris
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, l'école du i-management de la CCI Paris Ile-de-France, forme chaque...
ESRA - Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle
Le groupe ESRA est une école de cinéma (Paris, Rennes, Nice) proposant des...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.