En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Orientation

L’esprit d’entreprise entre au collège

L’option découverte professionnelle 3, permet à des collégiens de découvrir le monde du travail. Et de leur donner goût à la création d’entreprise.

L’option découverte professionnelle 3, facultative, permet à des collégiens de découvrir le monde du travail. Et de leur donner goût à la création d’entreprise.

En clôture des Assises de l’entrepreneuriat, le 29 avril, le président François Hollande déclarait vouloir sensibiliser les jeunes à l’esprit d’initiative et d’innovation. Cette préoccupation de rapprocher l’école et les entreprises, largement partagée par les entrepreneurs, était déjà à l’origine de la création en 2005 de l’option facultative découverte professionnelle 3 heures (DP3), proposée en classe de 3e. Contrairement à ce que le libellé pourrait faire penser, il ne s’agit pas d’une préorientation vers le lycée pro : « Cette option est ouverte à tous en 3e, au même titre que le latin ou une troisième langue vivante », explique Jean-François Bieby, du collège Laplace à Créteil (Val-de-Marne). Ce professeur de technologie qui pilote l’option depuis sa création, estime qu’elle permet aux élèves de mieux s’orienter en leur faisant découvrir les métiers et le monde de l’entreprise.

Capitaliser des points pour le brevet

Les collèges ont toute liberté pour mettre en œuvre l’option. Si les professeurs de technologie sont souvent les référents, il est préférable selon la note du ministère que plusieurs enseignants soient impliqués. L’option prend parfois la forme de recherches sur les différents métiers d’un secteur économique ou géographique, qui peuvent aboutir sur un forum des métiers organisé par les élèves en fin d’année… Dans l’académie de Créteil (Seine-et-Marne, Val-de-Marne et Seine-Saint-Denis), un partenariat a été conclu avec l’association Entreprise et progrès (lire ci-dessous). « Le projet consiste à créer une entreprise virtuelle : trouver l’idée, s’assurer qu’elle répond à un besoin, réaliser un business plan. C’est une formule vraiment intéressante », s’enthousiasme Jean-François Bieby. Opinion partagée par Sabrina Bourouiba, professeur de technologie, responsable de l’option au collège Michelet de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) : « Les élèves ont énormément d’idées et ils apprennent beaucoup avec cette option. On voit qu’ils sont satisfaits, car après leur oral ils sont toujours prêts à refaire leur présentation devant d’autres personnes. » En effet, de la création de cercueils en carton, moins coûteux et plus écolos, à la mise en place d’un site proposant à la fois des solutions de garde et des formations pour les jeunes mères célibataires, les projets ne manquent pas. Une option enrichissante donc, et qui comme toutes les autres permet de capitaliser des points pour le brevet.

Dossier réalisé par Dominique Angelini
En partenariat avec CCI PARIS ÎLE-DE-FRANCE

Article paru dans le supplément éco du Parisien daté du lundi 1er juillet 2013


Réagir sur le Forum Orientation

LE PARISIEN
01.07.2013

Retour au dossier Orientation
Orientation : L’esprit d’entreprise entre au collège
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Orientation : consultez aussi...

orientation
Objectif Mars pour sept étudiants de Polytechnique !

Objectif Mars pour sept étudiants de Polytechnique !

Sept étudiants de Polytechnique ont conçu une combinaison qui pourrait permettre de marcher sur la planète rouge. Le tout a été réalisé avec une imprimante 3D.

Aux États-Unis, il rappe sa thèse à Harvard

Aux États-Unis, il rappe sa thèse à Harvard

Le flow a remplacé la présentation figée. Obasi Shaw, étudiant de la prestigieuse université américaine Harvard, a en effet rendu sa thèse de fin d’études sous la forme d’un album de rap

Réseaux : dans cette école, 100 % des diplômés trouvent un travail

Réseaux : dans cette école, 100 % des diplômés trouvent un travail

L’accès au marché de l’emploi est difficile, même pour les jeunes diplômés. Un souci que ne rencontrent visiblement pas les étudiants de la filière très haut débit de l’école L’EA (ex-Itedec) dans cet établissement d’Aubergenville

Entrée en Master : les règles du jeu ont changé

Entrée en Master : les règles du jeu ont changé

Tifany, élève en psychopathologie clinique ne trouve pas de place en master 2

Sélection à l'Université. Ça coince maintenant...

Sélection à l'Université. Ça coince maintenant...

Une réforme mise en place à la rentrée perturbe les inscriptions au niveau bac + 4. Des étudiants galèrent pour trouver une place… Les associations dénoncent un manque d’information.

Les bacheliers en immersion à Polytechnique

Les bacheliers en immersion à Polytechnique

Une quarantaine d’adolescents sont accueillis au sein de la prestigieuse école afin de préparer leurs débuts dans le supérieur.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Euridis Business School - Paris Lyon Toulouse
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...
EMC - Ecole supérieure des métiers de l'image, du son et du multimédia
Visez l’expérience, Vivez l’alternance. Créée en 1989 par Jean-Paul...
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.