En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Universités

L1 Santé - PACES

Présentation de la réforme de la 1ère année de médecine

La rentrée 2010 est synonyme de changement pour les aspirants médecins et pharmaciens : le Ministère de l’Enseignement Supérieur a en effet décidé de lutter contre le taux d’échec en première année de médecine. Elle évolue donc pour mieux orienter les étudiants vers les métiers de santé de leurs choix. Dorénavant, dans toutes les universités de France, tous les étudiants qui veulent faire médecine, sage-femme, dentaire ou pharmacie devront s’inscrire en « L1 santé ».

La L1 Santé, qu’est ce que c’est ?

La L1 Santé regroupe les premières années de médecine et pharmacie et devient la PACES : « Première Année Commune aux Etudes de Santé ». (Fusion de la PCEM1 : première année du premier cycle des études médicales et de PCEP1 : première année du 1e cycle des études de pharmacie). Au passage, la première année L1 santé permet l’intégration des études médicales dans le système LMD (licence-master-doctorat). L’enseignement se découpe sur deux semestres : un tronc commun et une partie spécifique à chacune des quatre filières proposées par la L1 Santé : médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire.

La L1 Santé, pour quoi faire ?

Sur environ 50 000 étudiants inscrits, seuls 7 500 sont reçus en deuxième année, soit 85% d’échec. C’est contre cette statistique qu’a décidé de lutter le Ministère. Cette réforme devrait aussi permettre de faciliter votre orientation en vous aiguillant dès la fin du premier semestre vers la filière qui vous conviendrait le mieux : médecine, pharmacie, sage-femme ou dentaire.

La L1 Santé, comment ça se passe ?

- Au 1er semestre, ce sont les mêmes cours pour tout le monde.

- A la fin du 1er semestre: c’est à l’issue de ce semestre que les premiers changements interviennent : en janvier ou février (selon votre université) : un concours unique sera alors proposé aux étudiants (auparavant il s’agissait uniquement d’un partiel / examen sans orientation possible). Selon les filières, des coefficients différents seront attribués aux matières. Une fois ces examens passés, quatre classements (un par filière) seront publiés par votre université. Vous aurez ainsi une vision plus claire de votre niveau et de vos chances de réussite pour le concours final (en mai ou juin). Vous devrez choisir le ou les concours (de 1 à 4) que vous souhaitez passer à la fin de l'année. Ce choix déterminera les cours suivis au second semestre (tronc commun + cours spécifiques à la filière choisie).

Des procédures de réorientation seront aussi proposés au 15 derniers % des inscrits pour envisager dès maintenant de nouvelles études dans le domaine scientifique.

- Au second semestre : vous suivez des cours communs et 1/3 de vos cours seront spécifiques aux filières choisies.

- A la fin du second semestre : le concours à la fin du second semestre, qui sera donc variable d’un étudiant à l’autre suivant les concours présentés, permet d’établir le classement final dans chaque discipline. Le numerus clausus annuel pour chaque discipline est appliqué aux classements finaux, la liste des reçus est alors connue. (Pas de changement sur le numerus clausus). Chaque filière conserve son nombre de places distinct des autres.

Le redoublement et la L1 Santé ?

Le redoublement, très courant pour la première année de médecine, restera toujours possible. Le redoublement vous permet de repasser l’ensemble de l’année sans aucune conséquence. Cependant, si vous faites partie des derniers des classements, vous ne pourrez pas directement retenter la PACES tout de suite… vous serez réorienté dans une autre licence scientifique pendant un an avant d’être autorisé à nouveau à repasser la L1 Santé.

Comment s’inscrire en L1 Santé ?

Pour vous inscrire en PACES /L1 Santé vous devez être futur bachelier ou détenteurs du Bac ou d’un diplôme équivalent – il est conseillé d’avoir un fort bagage scientifique – si vous n’êtes pas diplômé d’un BAC S il est quasi obligatoire de faire une année d’adaptation pour vous mettre au niveau scientifique – Certaines facultés refusent même l’inscription en L1 Santé si vous n’avez pas de BAC S.
Les inscriptions en L1 Santé ont lieu sur le site officiel : Admission post-bac


Réagir sur le Forum Universités

Pierre Antoine
30.09.2010

Retour au dossier Universités
Universités : L1 Santé - PACES
Imprimer

Universités : consultez aussi...

orientation
Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Sélection à l'université. Des prérequis qui fâchent...

Pour mettre fin au tirage au sort à l'entrée de l’université... les prérequis sont ils la bonne solution ?

Débat. Faut-il instaurer une sélection à la fac ?

Débat. Faut-il instaurer une sélection à la fac ?

Voix Express du Parisien : à votre avis, faut-il instaurer une sélection à l'entrée à l'université ? 5 avis / témoignage... propos recueillis par Margaux Dussaud.

Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Les couacs à répétition ne concernent pas que le bac. Près de 9 000 étudiants en 6 e année de médecine ont été contraints de repasser, hier, deux épreuves d’internat initialement programmées lundi et mercredi.

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a accordé sa première interview au Parisien. L’ancienne présidente de l’université de Nice compte mettre fin dès 2018 à la procédure très décriée de tirage au sort.

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Les jeunes bacheliers qui arrivent à trouver une place à l'université sont confrontés aux aléas de la fac : amphithéâtres bondés, matériel vétuste, manque d'encadrement. Une expérience qui peut vite décourager.

Pourquoi les facs françaises sont saturées

Pourquoi les facs françaises sont saturées

C'est la hantise de ceux qui passent l'épreuve de philosophie du baccalauréat ce jeudi : tous n'auront pas de place dans la fac de leur choix.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Euridis Business School - Paris Lyon Toulouse
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
Ecole EGO
« La grande illusion du monde des affaires est de croire que l’on peut...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.