En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Formation > APB

La face cachée d'APB : les établissements qui abusent des candidats

Certains établissement exigent des candidats des informations, mettent la pression aux étudiants... ce qui est interdit via APB.

Des pressions, quelles pressions ? Officiellement, c’est en toute liberté que les 800 000 lycéens de terminale et étudiants en réorientation vont finaliser, avant dimanche soir minuit, leurs vœux d’orientation pour l’année prochaine. Qu’ils se destinent à une université, une école privée, un BTS ou une classe prépa d’un lycée, ils en passeront forcément par la plate-forme Internet officielle de l’Education nationale, Admission post-bac (APB).

>> Trois conseils pour ordonner ses voeux d'orientation (jusqu'au 31 mai)

Les quelque 2 000 établissements qui y figurent doivent respecter le « droit des candidats » à « classer leurs vœux en toute liberté sans subir une quelconque pression » et à répondre aux propositions qui leur sont faites sans « influence extérieure ».

Mais de la théorie à la pratique, il y a un pas.

Quand la notoriété du diplôme proposé ne suffit pas, certains usent de stratégies à la limite de la légalité, voire carrément en dehors des clous. APB est aussi… un marché, où chacun s’emploie à draguer un maximum d’élèves, de préférence les meilleurs.

Des exemples ? Il y a ce lycée public qui a fait la promotion de sa prépa scientifique auprès d’élèves qui se rêvent chirurgiens ou dentistes et seraient mieux avisés de s’inscrire en médecine. Des écoles privées appellent aussi des candidats en exigeant qu’ils finalisent leur inscription chez eux dans l’urgence, sans attendre la fin de la procédure d’admission… et la perspective qu’une place se libère dans un cursus mieux coté. Ce cas est le plus fréquemment rencontré par les services spécialisés des rectorats, qui recueillent les questions et les doléances des familles sur APB.

Une dizaine de rappel à l'ordre par an


« A chaque fois qu’un abus est avéré, nous prenons attache avec l’institution en cause, et nous la recadrons très fermement, affirme un spécialiste au ministère de l’Education nationale. Il nous remonte une dizaine de cas par an. La menace d’exclusion a suffi jusqu’ici à dissuader les mauvais joueurs. Nous n’avons encore jamais eu à prendre une mesure de radiation contre une école. »

Tous les cas ne remontent pas. Les élèves ne pensent pas toujours à se plaindre et, parfois, ne réalisent même pas la pression exercée sous couvert de conseils avisés. « J’ai vu des profs se féliciter entre eux d’avoir réussi à convaincre tel bon élève de rester dans la prépa locale plutôt que de partir dans la grande ville de la région ou à Paris. C’est souvent un crève-cœur de voir partir les meilleurs ! » raconte Gilbert Longhi, ancien proviseur parisien. Il tempère toutefois : « Tous les conseils des enseignants ne sont pas à ignorer : ils connaissent les capacités de leurs élèves et leur avis peut être utile. »

Mais quand un établissement insiste pour connaître l’ordre dans lequel un élève a placé ses vœux, la ligne jaune est franchie. Que faire ? « Puisque la question n’a pas à être posée, on n’a pas à dire la vérité, conseille Bruno Magliulo, un inspecteur d’académie honoraire fin connaisseur d’APB. Autant répondre qu’on a mis la prépa ou l’école en question en numéro 1. Elle n’a aucun moyen de le vérifier. »

TEMOIGNAGE

« Mon prof m’a dit : ne joue pas avec le feu »


Chloé, en terminale technologique en Ile-de-France, veut faire un BTS »

Chloé (prénom modifié) a longuement hésité avant de trancher pour… la sécurité. Cette bonne élève de terminale, qui habite en région parisienne, a demandé en premier choix sur le portail national de l’Admission post-bac le BTS hôtellerie-restauration proposé par son propre lycée d’origine. Ce n’était pourtant pas sa première idée : la jeune fille penchait pour un établissement de province qu’elle a visité pendant des portes ouvertes, séduite par son hôtel d’application avec de vrais clients et ses infrastructures dernier cri. « C’était mon coup de cœur, mais je n’étais pas certaine d’être prise. J’ai eu peur qu’en cas de refus pour ce BTS mon lycée ne veuille pas me prendre parce que je l’avais classé seulement en deuxième position. » Une crainte que les enseignants de Chloé ont alimentée, au gré de petites phrases distillées ces derniers mois, en classe ou entre deux portes. Des paroles à mi-chemin entre le conseil avisé amical… et le vrai coup de pression.

« Certains profs m’ont fait peur. Mes parents ont reçu un mail pour les avertir que je risquais de ne pas être prise dans mon lycée si je ne le demandais pas en premier choix, rapporte l’adolescente, en pleines révisions du bac. Un autre jour, mon prof principal m’a fait rester à la fin d’un cours et m’a parlé de mes choix pour APB. Il m’a dit textuellement : ne joue pas avec le feu, et m’a expliqué que ma stratégie n’était pas la bonne, qu’il fallait que je demande mon lycée en premier vœu. » Chloé n’était pas tout à fait sûre d’elle : elle a renoncé à son projet initial.

En théorie, pourtant, les lycées n’ont aucun moyen de connaître l’ordre des vœux de leurs élèves. « Mais comme ce sont eux qui nous ont remis nos codes confidentiels au début de l’année, et qui nous ont aidés à créer nos dossiers sur le logiciel, on se dit qu’ils peuvent aller voir facilement s’ils le veulent », explique Chloé. Elle n’a pas la preuve tangible que le lycée a piraté son accès au dossier APB. Ce dont elle est sûre, c’est que l’équipe enseignante a l’air de savoir. Et cela a suffi à l’influencer.


APB : consultez aussi :


Dossier spécial APB : tout savoir sur la procédure !
> Trois conseils pour ordonner ses voeux d'orientation (jusqu'au 31 mai)
> APB - Comment sont sélectionnés les futurs étudiants ?
> APB : quelle stratégie mettre en place pour vos voeux de formation ?
> S'inscrire à la Fac sur APB
> S'inscrire en Ecoles de Commerce sur APB
> S'inscrire en BTS ou DUT sur APB
> S'inscrire en prépa sur APB
> S'inscrire en médecine ou formations paramédicales
> S'inscrire pour une formation en alternance sur APB
> Frais d'inscription lors de la procédure Admission post bac
> Procédure complémentaire d'APB
> Comment changer d'académie sur Admission-postbac ?


Réagir sur le Forum Admission Post Bac

Le Parisien
28.05.2015

Retour au dossier APB
APB : La face cachée d'APB : les établissements qui abusent des candidats : Imprimer
Derniers articles "APB"

APB : consultez aussi...

orientation
Le Guide APB 2017 : en route vers le supérieur !

Le Guide APB 2017 : en route vers le supérieur !

Comment réussir son inscription sur APB ? Notre guide spécial APB 2017 à retrouver ce mardi 21 février en kiosque et sur notre site internet.

Inscriptions post bac : les formations qui recrutent hors APB

Inscriptions post bac : les formations qui recrutent hors APB

Bon nombre de formations ne sont pas présentes sur le portail : voici la liste des filières et écoles concernées que vous pouvez contacter directement pour vous inscrire sans passer par APB.

Ecole post-bac : les raisons d’intégrer une formation sans passer par une prépa

Ecole post-bac : les raisons d’intégrer une formation sans passer par une prépa

Les écoles sans prépa présentent beaucoup d’avantages pour les élèves qui veulent éviter deux ans de dur labeur en classes préparatoires. Tour d’horizon de ces établissements qui ont acquis leurs lettres de noblesse

Étudier à l'étranger ça se prépare : conseils et témoignage

Étudier à l'étranger ça se prépare : conseils et témoignage

Anticipation. Devenir bilingue, apprendre autrement, découvrir une autre culture, valoriser son CV…Partir faire ses études au-delà des frontières présente de nombreux avantages, mais ne s’improvise pas.

APB 2017 : 5 conseils pour réussir ses inscriptions post-bac

APB 2017 : 5 conseils pour réussir ses inscriptions post-bac

Jusqu’au 20 mars, les futurs bacheliers vont formuler leurs voeux d’orientation sur l’incontournable portail d’admission postbac. Nos conseils pour affronter ce passage obligé et mettre toutes les chances de son côté afin d’obtenir la formation souhaitée.

Classe prépa : 3 conseils pour optimiser sa rentrée

Classe prépa : 3 conseils pour optimiser sa rentrée

Entretien avec Alain Joyeux - Président de l’APHEC (Association des professeurs des classes préparatoires économiques et commerciales)

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Ecole EGO
« La grande illusion du monde des affaires est de croire que l’on peut...
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.