En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Humeur

La Fille d'Hokwerda - Oek de Jong

humeur  La Fille d'Hokwerda - Oek de Jong

Ce soir-là, Hokwerda lança plusieurs fois sa petite fille par -dessus la haie des roseaux du bord de l'Ee. Il la prenait par un poignet et une cheville, soulevait son corps maigre, la balançait de droite à gauche jusqu'à ce qu'elle ait pris assez d'élan et l'envoyait par-dessus les plumets des roseaux. La petite, le visage mi-ravi mi-angoissé, volait à la renverse à la rencontre de l'eau. Quinze ans après la fille d'Hokwerda est devenue une belle jeune fille solitaire qui vit à Amsterdam. Plus de dix années auparavant, sa mère s'était enfuie avec ses deux enfants pour échapper à ce mari trop souvent violent et incontrôlable. Marquée par sa séparation avec Otto, son père, Line entretient des relations problématiques avec les hommes. Quand Line rencontre Henri, un soudeur de 10 ans son aîné, elle est inexorablement attirée par lui, tout en oscillant entre désir et répulsion. Elle se laisse convaincre par Henri de donner une chance à leur amour. Très vite, leur relation prend une tournure passionnelle ? qui s'exprime essentiellement physiquement. Line ne peut plus se passer d'Henri même si une part d'elle -même reste convaincue que c'est une erreur. Un soir, Henri la laisse seule en compagnie de l'un de ses clients et elle se fait violer. Son manque de réaction face à cette agression dégoûte Line qui se résout à le quitter. Leur histoire reprend brièvement quelques mois plus tard pour s'achever tout aussi vite. Line s'éprend alors de Jelmer, un jeune homme bien sous tous rapports, qui lui apporte la stabilité dont elle rêve depuis des années. Enfin prête à entrer dans le monde adulte, la jeune fille se laisse convaincre de renouer avec son père, afin de tirer un trait sur le passé. Malheureusement, ces retrouvailles tant attendues sont loin de se dérouler comme prévues: après dix-sept ans de séparation, Otto, froid et distant, lui fait sentir qu'elle n'est qu'une étrangère a ses yeux. Le fragile équilibre de Line s'effondre et elle se trouve soudainement happée dans un tourbillon de mensonges et de violence dont l'issue ne peut être que tragique. La Fille de Hokwerda est une histoire d'amour passionnée, noire, érotique. Une histoire d'amour vouée à l'échec dès la première seconde. C'est aussi une réflexion sur le destin et la fatalité : Line et Henri ont tous deux grandi dans la violence, pour eux amour et violence vont de pair. Leur relation commence et s'achève dans la violence, comme s'ils ne pouvaient faire autrement que de répéter les schémas familiaux. L'écriture d'Oek de Jong est belle, claire, précise, voire même incisive. Les scènes de sexe sont décrites de manière directe, les corps sont exposés sous une lumière crue mais jamais vulgaire. Un livre fascinant et dérangeant, où, dès les premières pages, le lecteur, sur le qui-vive, attend la catastrophe. Et se prend à aimer cette attente. Les publications d'Oek de Jong, né en 1952, constituent chaque fois un événement aux Pays-Bas. Après de nombreuses traductions dans d'autres pays d'Europe, La fille d'Hokwerda est son premier livre paru en français.


Réagir sur le Forum Orientation

Raphaelle
11.06.2010

Retour au dossier Humeur
Humeur : La Fille d'Hokwerda - Oek de Jong : Imprimer
Derniers articles "Humeur"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Humeur : consultez aussi...

orientation
Comment se taper la honte en révisant à la bibliothèque

Comment se taper la honte en révisant à la bibliothèque

Ça pourrait vous arriver ! Le trio Les inachevés nous montre ce qui arrive en BU (Bibliothèque Universitaire) quand on branche mal ses écouteurs ! Attention les oreilles !

Partiels à la Fac de Nantes : couac dans la distribution des sujets...

Partiels à la Fac de Nantes : couac dans la distribution des sujets...

Première année d'anglais LLCE à nantes. A la place des sujets de grammaire en Anglais : les étudiants ont pu découvrir le corrigé... une erreur extrêmement rare mais qui énerve bien les étudiants !

Le chauffage enfin de retour à l'Université de Droit de Caen

Le chauffage enfin de retour à l'Université de Droit de Caen

La panne, qui durait depuis octobre, révèle la vétusté des bâtiments. Depuis la mi-octobre, presque 3 000 étudiants en droit de la fac de Caen suivent des cours dans des salles non chauffées.

Mannequin challenge : le buzz atteint aussi les étudiants français

Mannequin challenge : le buzz atteint aussi les étudiants français

La nouvelle mode des réseaux sociaux : le «Mannequin Challenge», lancé par des étudiants aux Etats-Unis atteint maintenant l'hexagone. Voici les meilleurs challenge réussit par des étudiants français.

Lara Croft professeur à la  London School of Economics !

Lara Croft professeur à la London School of Economics !

Plus d’un étudiant rêverait d’avoir Lara Croft comme prof à l’université ! Le rêve est devenu réalité : il vous suffit de vous inscrire à la prestigieuse université londonienne : la London School of Economics (LSE).

#Brevet 2016 : le meilleur du pire sur Twitter après l'Histoire-Géo

#Brevet 2016 : le meilleur du pire sur Twitter après l'Histoire-Géo

Ce vendredi matin, les collégiens ont passé leur dernière épreuve de Brevet. Le sujet en a réjoui plus d'un ! Les élèves partent en vacances l'esprit léger...

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L'EISTI conjugue sciences de l'information, mathématiques, physique,...
ESO - Ecole Supérieure d'Ostéopathie
L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Supostéo) est l'école d'ostéopathie...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.