En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Se Loger > La Maison des Générations : étudiants et...

Se Loger

La Maison des Générations : étudiants et retraités vont vivre ensemble

Paris 4e - Quai des Celestins - première experience de cohabitation entre jeunes travailleurs et personnes agées à Paris

se-loger  La Maison des Générations : étudiants et retraités vont vivre ensemble Paris 4e - Quai des Celestins - première experience de cohabitation entre jeunes travailleurs et personnes agées à Paris La maison des générations quai des Célestins, résidence inter générationnelle paris

Entrée de la résidence - 32 quai des Célestins Paris 4e

Consultez aussi :

Située quai des Célestins au coeur de Paris dans le 4e arrondissement, la première "Maison des Générations" de la capitale vient d'ouvrir ses portes. Elle accueille, depuis le 1er février, de jeunes travailleurs de 18 à 32 ans. En mars prochain, des personnes âgées viendront à leur tour emménager dans cette maison des générations de 92 logements. Petite visite et rencontre avec une des toutes premières résidentes.

Ne dites par « résidence  intergénérationnel », ça, c’était le XXe siècle. Parcourez plutôt la Maison des Générations, dont les murs blancs des années 1930 regardent la Seine et l’Ile-Saint-Louis d’un côté, le Marais de l’autre. Demain, les premiers locataires emménageront dans cet ensemble autrefois dévolu à des bureaux de la ville de Paris, et dont les deux bâtiments, rénovés et repensés de l’intérieur, ont été réunis par une cour intérieure.

Cette cour, commune et couverte d’un toit de verre, c’est un peu le symbole de la nouvelle vocation de cette « résidence des Célestins » : faire cohabiter jeunes et vieux, étudiants ou travailleurs « débutants » et retraités. Séparés par deux voire trois générations, par le manque ou le plein d’expérience, les souvenirs à raconter, et par une cour intérieure, tous s’apprêtent à s’installer dans la première résidence de ce genre dans la capitale.


Crédits: Jean Baptiste Gurliat / Mairie de Paris

La salle d’activités, leurs points de ralliement
Car aux Célestins, ce sera chacun chez soi, mais tous ensemble. La cour intérieure, le « cyberespace », la « papothèque » au décor plus feutré et propice aux petites conversations, ou encore la salle d’activités, seront leurs points de ralliement.

Les jeunes travailleurs - en premier emploi ou en formation, accompagnés dans leurs projets par l’Association ALJT -, sont les premiers à s’installer dans l’une des deux ailes aux 47 logements. Parquet, kitchenette équipée et carrelée de rouge, fenêtres à double vitrage, petit balcon, lampes à basse consommation, local vélos, ascenseur et vidéophone… De quoi effacer l’image ancestrale des « FJT ».

Le 1er mars 2014, pour cause de calendrier de la commission d’attribution des logements sociaux, les 45 logements de l’autre aile verront arriver les « anciens ». Tous des retraités autonomes, locataires des 40 studios et des 5 F 2 aussi modernes et spacieux de cette résidence gérée par l’association Coallia. La « spécialiste de l’insertion et de l’autonomie par le logement », précise sa directrice, en insistant sur « la possibilité de créer une véritable mixité, dans l’idée que jeunes et retraités s’entraident, profitent de tas d’espaces communs tout en pouvant rester chez soi ».


Crédits: Jean Baptiste Gurliat / Mairie de Paris

Cette première, la Ville de Paris aura mis près de deux ans pour la concrétiser. « C’est exemplaire de ce que l’on peut faire de mieux, dans un lieu appartenant à la ville, pour permettre aux gens de vivre bien ensemble », s’enthousiasme Liliane Capelle, adjointe chargée des personnes âgées à la mairie de Paris. « Et que cela se fasse en plein cœur de Paris, ce n’est pas anodin ». Tous les logements sont en effet habilités à l’aide sociale.

« Ils nous feront profiter de leur expérience »


Christian, 19 ans, service volontaire
Cette vue sur la Seine, les toits du vieux Paris, la petite terrasse commune, la kitchenette rouge vif… Christian s’apprête à passer de son foyer de jeunes travailleurs de Belleville, « confortable mais pas Top », à une studette de la résidence des Célestins. Et il connaît sa chance, ce jeune Allemand de Düsseldorf, venu passer une année à Paris en Service volontaire européen, juste après son baccalauréat. « Comme j’hésite encore à rester plus longtemps ici, après le volontariat, je voulais quitter le foyer. J’ai fait une demande de logement à la mairie, et j’ai appris que j’étais sélectionné pour obtenir une place ici ! » sourit le jeune homme, dont le loyer sera pris en charge par le centre d’animation qui l’emploie, à deux pas de la résidence des Célestins. Poser ses valises dans une maison intergénérationnelle, c’est pour Christian une expérience aussi inédite qu’enthousiasmante : « En Allemagne cela existe, mais il y en a peu, pourtant ce doit être très enrichissant. En tout cas moi ça me plaît beaucoup de pouvoir échanger, de se connaître un peu mieux avec des gens qui pourront nous faire profiter de leur expérience de la vie, tandis que nous, les jeunes, on pourra les aider au quotidien. L’expérience, c’est ce qui nous manque ! Je trouve que l’on vit dans une société ou les vieux sont souvent mis à l’écart, surtout quand ils vivent seuls. Cette maison où l’on sera chacun chez soi mais en pouvant se retrouver, c’est vraiment le bon équilibre ».


« C’est un modèle en or ! »


Haïfa, 24 ans, en formation
Chez ses parents, c’était devenu petit. Alors quand l’agence d’intérim qui lui trouve déjà ses jobs d’étudiante, en marge de sa formation au diplôme d’animation sociale, lui a proposé une place à la résidence des Célestins, Haïfa n’a pas hésité. « L’échange, entre humains c’est essentiel, estime la brune championne de boxe thaï, qui envisage déjà de proposer « d’animer un atelier, pou tout le monde, les jeunes comme les vieux ! » Amoureuse de son indépendance mais volontiers partageuse, Haïfa est convaincue que « l’expérience sera bénéfique pour tous. Je me dis que nous aussi, un jour nous serons vieux, et qu’on sera heureux de côtoyer des jeunes… A Paris ce type d’échange est rarement possible, à part dans les maisons de quartiers peut-être, alors c’est un modèle en or ! Moi cela ne m’inquiète pas, d’ailleurs le diplôme que je prépare m’amènera à travailler avec des enfants autant qu’avec des personnes âgées, c’est ce qui est intéressant ».


Réagir sur le Forum Se loger / logement

LE PARISIEN
14.02.2014

Retour au dossier Se loger
Se loger : La Maison des Générations : étudiants et retraités vont vivre ensemble
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Se loger : consultez aussi...

orientation
Cook ta Coloc : des coquillettes au vin blanc pour un diner entre potes !

Cook ta Coloc : des coquillettes au vin blanc pour un diner entre potes !

"Diner entre potes" - Le chef cuisinier Gregory Cuilleron va nous montrer sa façon de préparer des petits coquillettos, une recette simple et rapide pour des diners entre potes réussis. Pour l'occasion, nous sommes à Lyon chez Camille, Julie et Paul.

Cook ta Coloc : Apéro dinatoire

Cook ta Coloc : Apéro dinatoire

"Apéro dinatoire" Aujourd'hui à Marseille chez Marie et Marine, nous allons voir comment préparer des croquettes de riz avec la chef de cuisine Georgiana Viou

Cook ta Coloc' : les idées recettes spéciales pour étudiants

Cook ta Coloc' : les idées recettes spéciales pour étudiants

"Faim de mois" Aujourd'hui nous sommes chez Emma, Guillaume et Laura avec le chef Alexis Braconnier qui va nous montrer sa recette des gnocchis de semoule

Logement. Voici la résidence étudiante du futur

Logement. Voici la résidence étudiante du futur

166 studios doivent voir le jour à la rentrée 2018 à Toulouse dans un bâtiment connecté et écoresponsable. Les locataires pourront suivre en temps réel sur un tableau les horaires des bus.

Logement : 3 solutions pour déménager serein et pas cher

Logement : 3 solutions pour déménager serein et pas cher

Pour déménager, vous devez trouver la meilleure des solutions pour vous et votre budget. Pour cela, plusieurs alternatives sont possibles, comparez la meilleure solution pour vous !

Logement étudiant : l'encadrement des loyers ne crève pas le plafond

Logement étudiant : l'encadrement des loyers ne crève pas le plafond

Lille met en place aujourd’hui l’encadrement des loyers, un an et demi après Paris avec un bilan en demi-teinte.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Atelier Prép'art
Le projet de Prép’Art est de délivrer un enseignement culturel et...
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
ENGDE - Ecole supérieure de gestion et expertise comptable
Etablissement d'enseignement supérieur privé spécialisé depuis 1965 dans...


COLOCATION : PETITES ANNONCES

Je cherche une colocation
J'ai un appartement
appartager

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.