Orientationécoles

La MANAA (Mise à Niveau en Arts Appliqués)

Si vous visez un BTS ou en DMA des arts appliqués... les bacheliers généraux doivent passer par une année de mise à niveau en Arts Appliqués

Pour accéder à un BTS des arts appliqués ou un DMA (diplôme des métiers d’art). Si vous n’avez pas un bac de la spécialité STD2A, un BT ou un BMA, vous devrez faire une année de mise à niveau en arts appliqué : la MANAA... présentation de cette première année post-bac.

Les BTS, DMA et ensuite le DSAA (Diplôme Supérieur d'arts appliqués) mettent la créativité et le savoir-faire artistique au service de projets projets professionnels concrets (design et mode, cinéma d'animation, design d'illustration...), compter 2 à 5 ans d'études selon le bac d'origine et le diplôme visé. L'accès à ces formations est sélectif la MANAA a pour but de vous permettre d'obtenir le meilleur dossier pour postuler à ces formations.

Pourquoi faire une MANAA ?


Si après des études généralistes vous souhaitez vous orienter vers des formations plus artistiques. La MANAA permet de mettre à niveau les bacheliers qui n’ont pas suivi de formation artistique (L, ES et S notamment, mais aussi bacheliers pro), avant leur entrée en BTS ou en DMA des arts appliqués. Si vous avez un Bac STD2A, BT (Brevet technicien), Bac Pro artisanat et métiers d'art de spécialité proche ou BMA (Brevet des métiers d'art) vous pouvez postuler directement aux BTS et DMA.
Les MANAA peuvent aussi vous mener vers une grandes école d'art (Ensad, Ensba, Ensci, Beaux Arts...). Ces écoles recrutent sur concours et une année de prépa est souvent conseillée pour réussir ces concours très très sélectifs. Contrairement au MANAA, une prépa artistique classique vous préparera spécialement pour les concours des écoles les plus réputées.

La MANAA : emploi du temps


Les enseignements, pendant 1 an, représentent 33 heures hebdomadaires qui se répartissent entre les cours d'expression plastique (volume, couleur, graphisme…) et d'histoire de l’art. Tout comme les arts appliqués, étudiés sous l’angle des différentes problématiques : la communication visuelle, le design d’objet, l’aménagement de l’espace, le stylisme de mode, etc... Des cours de maths, de sciences appliqués, d’anglais et de culture générale complètent le programme mais ne sont pas majoritaires.
Le rythme est très soutenu avec en plus 2 à 3h de travail personnel par jour qui servent au final à affiner son style, son projet créatif... et au final son book qui servira lors de vos dossiers d'inscriptions.
Croquis, photo, peinture, modelage… autant de réalisations qui permettent aux étudiants de peaufiner leur technique et leur style.

Où faire sa MANAA ?


Vous pouvez faire une année de MANAA au sein des écoles/lycées que vous souhaitez intégrer ensuite comme l'école Boulle, Estienne, Olivier de serre... le mieux est de connaitre la formation BTS ou DMA visée et de leur demander à eux la liste des MANAA qu'ils recommandent, chaque établissement ayant sa spécialité (sa touche créative à elle).
Près de 65 lycées publics ou privés sous contrat et une trentaine hors contrat proposent une classe de mise à niveau en arts appliqués. La scolarité est gratuite dans le public ; dans le privé sous contrat, compter 1800 euros environ l’année.
Attention, pour les MANAA dans des lycées hors contrat : elles ne donnent accès qu’à leur propre cursus de BTS, et ne permettent pas de postuler ailleurs. Le coût de la formation peut y être très très élevé.


Marie, 21 ans, élève en 1ere année de DMA costumier-réalisation
au lycée La Source, à Nogent-sur-Marne.


Inscription en MANAA via Parcoursup


L’inscription en MANAA se fait via le portail/procédure Parcoursup. Les étudiants sont d’abord recrutés en MANAA sur dossier scolaire.
Quel est le niveau demandé pour s'inscrire en MANAA ? Dans le public, on demande une moyenne de 12 ou 14 sur 20 ; dans le privé la moyenne peut être plus basse. Le profil de bac n’a aucune importance, mais de bons résultats sont exigés dans toutes les disciplines... et une option artistique ou un cours dans un établissement externe (de dessin ou d'art) sont des atouts importants pour votre dossier.
Aussi votre lettre de motivation transmise via Parcoursup est très importante pour appuyer votre démarche et ainsi convaincre de votre logique de parcours. (Format recommandé : recto/verso format A4 maximum). Nos conseils et exemple de lettre de motivation pour une MANAA
Enfin le dossier artistique est examiné dans un second temps. Il peut être le support de la discussion avec le jury, si un entretien ou même des exercices sont prévus par l’établissement.

Les débouchés d'une MANAA


Les élèves de MANAA postulent ensuite dans l’une des 6 spécialités de BTS d'arts appliqués (concepteur en art et industrie céramique ; design de mode, textile et environnement ; design d’espace ; design de produits ; design de communication, espace et volume ; design graphique.) ou bien dans l’une des 13 spécialités de DMA (arts graphiques, le cirque, le décor, la création de bijoux, d’objets d’art, de marionnettes, de costumes, d’instruments de musique ou de films d’animation...).
Ces formations étant sélectives, vous n'avez aucune garantie d’admission. Il est donc conseillé de postuler en parallèle à l’entrée des écoles supérieures d’art, publiques ou privées (inscriptions entre décembre et mars sur dossier aussi).

Consultez aussi :


L'application mobile Nomad Education : pour vous aider à réviser et à préparer les concours d’entrée aux écoles d’art.

Métiers liés : Designer, Animateur 2D et 3D, Designer textile, Artiste Photographe,

GABRIEL

Gabriel
12.12.2017

Retour au dossier écoles
écoles : La MANAA (Mise à Niveau en Arts Appliqués)
Imprimer

Commentaires / Réactions

2 Commentaires :

écoles : consultez aussi...

Quelle économie, entreprises, métiers… demain ?

Quelle économie, entreprises, métiers… demain ?

Vidéos en partenariat avec l'école de management EBS PARIS. Les étudiants s’interrogent sur leur avenir, leur impact sur le monde de demain.

Coronavirus et grandes écoles. « Notre rôle est de former des diplômés capables de faire face aux crises »

Coronavirus et grandes écoles. « Notre rôle est de former des diplômés capables de faire face aux crises »

Comment va se dérouler la rentrée dans les grandes écoles ? Quelles seront les grandes transformations ? Comment les entreprises vont réagir ?

Stages et Coronavirus. Comment les écoles et étudiants s'adaptent

Stages et Coronavirus. Comment les écoles et étudiants s'adaptent

A cause de l’épidémie de Covid-19, beaucoup d’étudiants se sont trouvés confrontés à des annulations de stages, ou à l’impossibilité d’en trouver un, notamment pour cet été.

Quand les étudiants de l'Essec innovent chez Engie

Quand les étudiants de l'Essec innovent chez Engie

Les étudiants de l'Essec ont fait fort. En imaginant une méthode d’analyse des données internes, ils ont éclairé la DRH sur l’engagement des 170 000 salariés. Retour sur cette initiative assez unique avec Gerard Guinamand, Chief Data Officer d’Engie.

Coronavirus. « Rassurer les candidats sur leur employabilité »

Coronavirus. « Rassurer les candidats sur leur employabilité »

En cette période de crise sanitaire, de nombreux étudiants en poursuite d’études pour la rentrée 2020-21 se questionnent sur leur recrutement, leur intégration, leur sécurité au sein de leur future école et l’assurance d’une bonne continuité pédagogique.

Alternance. Comment les écoles peuvent vous aider à trouver

Alternance. Comment les écoles peuvent vous aider à trouver

Avec l’essor de l’alternance, le placement des étudiants est devenu un enjeu stratégique. Les formations sont à pied d’œuvre.

Ecoles à la Une

CFA ACE
Le CFA ACE accueille chaque année 1000 jeunes pour les préparer efficacement...
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, école publique la CCI Paris Île-de-France, forme plus de 1400...
EM Normandie
Créée en 1871 au Havre, l’EM Normandie est l'une des plus anciennes écoles...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.