En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Universités

Parcours - Laurie Cholewa : « J’ai préféré la fac à l’école. »

Laurie Cholewa, animatrice sur Chérie FM, sera maîtresse de cérémonie pour un concert de charité.

Laurie Cholewa, l’animatrice vient de faire elle aussi sa rentrée dans la matinale de Chérie FM aux cotés de Vincent Cerutti. Ce sera pourtant en maîtresse de cérémonie que nous la retrouverons ce jeudi 18 septembre à l’Olympia pour un concert de charité.

Laurie Cholewa a pris l’habitude depuis quatre semaines de mettre son réveil à 4h15 du matin pour animer le morning d’une célèbre station de radio. Entre télé et radio, Laurie a une rentrée sur les chapeaux de roue. Malgré ce planning chargé, elle a réussi à organiser la troisième édition du concert « Leurs Voix pour l’Espoir » qui aura lieu ce jeudi à l’Olympia au profit de la recherche contre le cancer du pancréas, maladie qui aura emporté son papa il y a cinq ans.

Son parcours :


Au lycée, Laurie est du genre à travailler un mois avant les conseils de classe mais s’assure néanmoins l’obtention de son Bac économique et social. Elle a le déclic quand elle choisit d’aller en faculté de droit. « C’était la première fois que je choisissais ce que je voulais étudier. J’aimais ça, je me suis mis à travailler et j’ai eu toutes mes années de droit ». A l’époque, elle veut devenir avocate pénaliste et va donc faire ses études à la Sorbonne avec cette idée en tête. Pendant sa troisième année, elle passe des castings pour Ciné Cinéma pour se faire de l’argent de poche. Alors qu’elle vient de décrocher sa maitrise de droit, on lui propose une place sur Direct 8, où elle touche un peu à tout. Animation, journalisme, production, montage, presse écrite, elle appréhende toutes les facettes du métier.

Ses souvenirs :


« La faculté c’est génial. On est enfin libre et on peut partir en vacances sans les parents. La faculté nous responsabilise et chacun a son rythme. De plus, le quartier de la Sorbonne est sympa avec la bibliothèque et les cafés. Je crois que ce sont les meilleures années de ma vie. J’ai de loin préféré la fac à l’école. »

Ses conseils :


« Il faut rester prudent. J’ai passé des années très difficiles et j’ai eu des moments où je me demandais ce que j’allais faire de ma vie. Il n’y pas énormément d’élus dans mon métier. Ce qui m’a toujours donné de la force, c’est que j’avais ma maitrise de droit. Je me suis toujours dit que je pourrais faire autre chose car j’ai un petit bagage. Cela m’a toujours rassuré. »

Son interview par Benjamin DAHAN :




Réagir sur le Forum Universités

LE PARISIEN
17.09.2014

Retour au dossier Universités
Universités : Parcours - Laurie Cholewa : « J’ai préféré la fac à l’école. »
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Universités : consultez aussi...

orientation
Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Examen du concours de médecine : incidents à répétition sur les sujets

Les couacs à répétition ne concernent pas que le bac. Près de 9 000 étudiants en 6 e année de médecine ont été contraints de repasser, hier, deux épreuves d’internat initialement programmées lundi et mercredi.

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

APB - La ministre Frédérique Vidal veut mettre fin au tirage au sort à la fac

Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a accordé sa première interview au Parisien. L’ancienne présidente de l’université de Nice compte mettre fin dès 2018 à la procédure très décriée de tirage au sort.

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Facs saturées : «Il y avait des étudiants jusque sur l'estrade»

Les jeunes bacheliers qui arrivent à trouver une place à l'université sont confrontés aux aléas de la fac : amphithéâtres bondés, matériel vétuste, manque d'encadrement. Une expérience qui peut vite décourager.

Pourquoi les facs françaises sont saturées

Pourquoi les facs françaises sont saturées

C'est la hantise de ceux qui passent l'épreuve de philosophie du baccalauréat ce jeudi : tous n'auront pas de place dans la fac de leur choix.

APB. Tirage au sort en médecine : plus de 800 étudiants en liste d'attente

APB. Tirage au sort en médecine : plus de 800 étudiants en liste d'attente

857 jeunes remplissant toutes les conditions pour entrer en licence de santé ont pourtant été retoqués, après tirage au sort. Face au tollé, le ministère a promis hier de leur trouver une solution

Soigner son orthographe fait aussi progresser en maths

Soigner son orthographe fait aussi progresser en maths

Une étude montre que l'entraînement à la grammaire et à la syntaxe aide à réduire l'échec universitaire.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Ecole EGO
« La grande illusion du monde des affaires est de croire que l’on peut...
Euridis Business School - Paris Lyon Toulouse
Euridis Business School est la grande école de commerce spécialisée dans la...
ENGDE - Ecole supérieure de gestion et expertise comptable
Etablissement d'enseignement supérieur privé spécialisé depuis 1965 dans...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.