En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Mieux-travailler > 4L Trophy 2017

« Le 4L Trophy est avant tout une course humanitaire »

Cécile DANIEL et Lucie TAUPIN-TRUELLE, 21 ans, étudiantes en 1re année à Télécom Sud Paris à Evry (Essonne)

Dans deux jours, mercredi 12, elles ont rendez-vous à Poitiers (Vienne), au camp de départ où toutes les voitures doivent être vérifiées avant de s’élancer jeudi vers l’Espagne et le Maroc. Ces 2 Demoiselles en 4L — toutes les équipes du 4L Trophy se donnent un surnom — prendront le volant de leur Renault vert pomme pour un périple de 6 000 km. En 1ère année à Télécom SudParis à Evry (Essonne), Cécile Daniel et Lucie Taupin-Truelle, 21 ans chacune, sont inscrites à ce raid réservé aux étudiants de moins de 26 ans de toutes nationalités.

« C’est en passant les oraux pour intégrer une école d’ingénieurs, en juillet dernier, que j’ai découvert cette course dans la plaquette d’information de plusieurs établissements, explique Cécile. C’est l’aspect humanitaire qui m’a séduite. » Chaque équipage embarque en effet du matériel scolaire ou sportif pour les enfants marocains, qui est remis sur place à une association.

Un budget de 8 000 €


A la rentrée, la future ingénieur sympathise avec une autre élève et elles décident de se lancer. « Tout le monde nous a conseillé d’attendre la 2 e année pour avoir le temps de réunir la somme, mais on a foncé. » Car participer au 4L Trophy suppose de réunir environ 8 000 € entre l’inscription (3 200 €), l’achat du véhicule (2 000 €) et sa remise en état, l’essence et les péages, ainsi que les cahiers destinés aux enfants. Sur le campus, une autre équipe a installé un stand de crêpes pour se financer. Cécile et Lucie choisissent de revendre sur les marchés et les brocantes les stylos à bille proposés par les organisateurs au prix de 0,35 €. Le père de Lucie qui travaille à Rungis (Val-de-Marne) leur ouvre les portes de cet immense marché de gros. « On est allées de hall en hall à la rencontre des professionnels, qui ont été très accueillants. De fil en aiguille, plusieurs mandataires ont accepté de nous sponsoriser à hauteur de 400 € chacun », explique Cécile. Une somme complétée par d’autres sources, notamment familiales.

Parallèlement, les deux jeunes femmes se mettent en quête d’une 4L qu’elles trouvent à Flers, en Normandie. « La mettre aux normes du Trophy nous a coûté 1 000 €. Il a fallu changer les amortisseurs et les longerons (NDLR : pièce maîtresse du châssis) », explique cette récente pro de la mécanique qui a passé son permis l’été dernier.

Pas le temps en revanche de prendre des cours de conduite sur sable comme elles l’avaient envisagé. C’est un copain des parents, bon connaisseur du désert, qui s’est chargé de leur inculquer les règles de base. Le rallye comprend en effet une boucle de 6 étapes dans le Sud marocain. Pour gagner des points, inutile de rouler vite. L’objectif est de s’en sortir au mieux avec l’itinéraire indiqué, muni d’une carte et d’une boussole, mais sans le secours du GPS. Après la traversée de la France et de l’Espagne, les 1 323 équipages inscrits ont rendez-vous à Algesiras pour embarquer sur le ferry à destination de Tanger. L’arrivée est prévue le 21 février à Marrakech. « On ne fait pas ça pour gagner, partir est déjà une victoire car on n’avait pas beaucoup de temps pour monter notre projet », précise Cécile, qui ne dédaignerait pourtant pas le prix réservé aux équipages féminins, très minoritaires dans cette course.

Les 2 Demoiselles ont-elles pensé à leur CV et à l’impact positif que la participation au 4L Trophy pourrait avoir sur un futur employeur ? « Sur le moment, pas du tout. Mais maintenant, on mesure l’organisation et la motivation nécessaires. Nous avons appris beaucoup de choses sur la façon de s’adresser aux entreprises et de monter un projet dans un temps très limité. »


Réagir sur le Forum Actualités / Humeur

Le Parisien
10.02.2014

Retour au dossier 4L Trophy 2017
4L Trophy 2017 : « Le 4L Trophy est avant tout une course humanitaire »
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

4L Trophy 2017 : consultez aussi...

orientation
Best of du 4L Trophy 2017 : les plus belles photos de l'aventure

Best of du 4L Trophy 2017 : les plus belles photos de l'aventure

Le best of en photos de la 20e édition du rallye raid étudiant reliant Biarritz à Marrakech : 1450 équipages ont pris le départ le 16 février dernier.

4L Trophy 2017 : la 20e édition du 4L Trophy, c’est fini !

4L Trophy 2017 : la 20e édition du 4L Trophy, c’est fini !

Samedi 25 février : journée libre à Marrakech avant la grande soirée de clôture pour fêter dignement la fin de cette belle aventure !

4l Trophy 2017 : arrivée à Marrakech, sur la place Bab el Jdid, l’ambiance est festive !

4l Trophy 2017 : arrivée à Marrakech, sur la place Bab el Jdid, l’ambiance est festive !

Vendredi 24 février : les 4L arrivent enfin à Marrakech ! Le finish ! Dernière ligne droite pour les participants ! Direction : Marrakech, ville d’arrivée du rallye !

4L Trophy 2017 : la première étape marathon, la dernière épreuve de compétition !

4L Trophy 2017 : la première étape marathon, la dernière épreuve de compétition !

Jeudi 23 février. Attendue, rêvée, redoutée… La mythique étape marathon, sa nuit en bivouac autonome, s’élance ce jeudi. Près de 230 km de spéciale attendent les participants. Magique !

4L Trophy 2017 : les voitures sont maintenant géolocalisables

4L Trophy 2017 : les voitures sont maintenant géolocalisables

Mercredi 22 février 2017 : les équipages inversent les parcours pour cette quatrième journée de compétition ! C’est déjà bientôt la fin du rallye, il faut profiter à tout prix !

4L Trophy 2017 : l'heure des « bacs à sable » a sonné !

4L Trophy 2017 : l'heure des « bacs à sable » a sonné !

Mardi 21 février : les Trophistes avaient bac aujourd’hui. Pas philo ni chimie… mais sable. Le road-book indiquait 104km au programme d’une étape intitulée Erg Chebbi, du nom des montagnes de sables qui bordent le bivouac.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
Ifa A. Chauvin
l'Institut de Formation par Alternance Adolphe Chauvin, implanté à Osny dans...
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.