En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Pratique

Le bracelet des étudiants compiégnois va révolutionner la course à pied

Ils entendent rendre la course à pied ludique. La faire aimer aux sportifs du dimanche, « ceux qui n’aiment pas courir ». C’est dans cet esprit que...

orientation mieux-travailler Le bracelet des étudiants compiégnois va révolutionner la course à pied Ils entendent rendre la course à pied ludique. La faire aimer aux sportifs du dimanche, « ceux qui n’aiment pas courir ». C’est dans cet esprit que... etudiant, entrepreneur, technologie, innovation

L’invention de Maxime Robinet et de ses camarades a été entièrement pensée et réalisée dans les locaux de l’Université de technologie de Compiègne

Consultez aussi :

Ils entendent rendre la course à pied ludique. La faire aimer aux sportifs du dimanche, « ceux qui n’aiment pas courir ». C’est dans cet esprit que quatre jeunes étudiants de l’Université de technologie de Compiègne (UTC) ont créé un bracelet électronique novateur pour les « runners ». Ce dernier vient d’être récompensé du prix Parrot, le Graal de nombreux jeunes inventeurs.

Et si le marché des bracelets et des montres pour sportifs peut sembler saturé, les quatre Compiégnois ont confiance en leur invention. « Notre bracelet est aujourd’hui meilleur et moins cher que ceux qui existent », affirme Maxime Robinet. Il a travaillé pendant près d’un an sur ce projet aux côtés de Thomas Gaujac, Cédric Mascart et Qiao Yang. « Il s’adressera à des gens qui ne veulent pas se ruiner pour acheter un bracelet connecté. Notre objectif est une commercialisation autour de 40 €. »

L’objet est ainsi lié à une application pour smartphone que les étudiants ont créée. Ensuite, l’utilisateur n’a plus qu’à suivre à la lettre son bracelet, lequel lui fixe des objectifs, des défis. « Nous sommes dans l’esprit d’un jeu vidéo, détaille Maxime Robinet. Le but est de concilier l’effort physique avec quelque chose d’amusant. » Sur le bracelet, des LED indiquent ainsi au sportif la direction à prendre ou des objectifs comme des points à aller chercher le plus vite possible. « Le but, c’est d’offrir une interaction avec le réel durant la course. » Le récent succès de l’application Pokémon Go, créée sur le même principe, « laisse en tout cas espérer un succès ».

Pour l’instant, le projet des quatre garçons reste toutefois à l’état de prototype. Mais grâce au prix Parrot, tout va s’accélérer. Cette victoire offre aux quatre Compiégnois une entrée au CES de Las Vegas, La Mecque des nouvelles technologies, en janvier 2017. « L’objectif sera de faire connaître notre projet et de trouver des partenaires », détaille Maxime Robinet. Le quatuor envisage ensuite de commercialiser par ses propres moyens ce bracelet prêt à révolutionner le marché.


Réagir sur le Forum Orientation

Contact
30.08.2016

Retour au dossier Pratique
Pratique : Le bracelet des étudiants compiégnois va révolutionner la course à pied : Imprimer
Derniers articles "Pratique"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Pratique : consultez aussi...

orientation
4L Trophy : en famille pour la 20e édition !

4L Trophy : en famille pour la 20e édition !

Père-fils Pour les 20 ans du 4L Trophy, Alain, 48 ans, et Alexandre, 20 ans, vont participer en duo à la course de 4L organisée chaque année au Maroc.

Université. Et si vous contribuiez à sauver les réserves zoologiques de l'UPMC ?

Université. Et si vous contribuiez à sauver les réserves zoologiques de l'UPMC ?

Pour préserver, réinstaller et mettre en valeur la collection unique de zoologie, connue des scientifiques du monde entier, la Fondation de l’UPMC fait le pari risqué du financement participatif pour récolter la somme de 15 000 €.

En quête de sponsors pour le 4L Trophy

En quête de sponsors pour le 4L Trophy

Les équipages du 4L Trophy 2017 recherchent en ce moment leurs sponsors : exemple ici avec un équipage d'étudiants de l'Université de technologie de Compiègne !

Adok, une start-up née sous X

Adok, une start-up née sous X

« L’IDÉE m’est venue lorsque je faisais des présentations en entreprise : je n’avais qu’une tablette pour cinq ou six participants, c’était tout sauf pratique ! Je me suis dit qu’il fallait trouver un nouvel outil de présentation, plus interactif. »

Loyer, transports... Le coût de la vie augmente encore pour les étudiants

Loyer, transports... Le coût de la vie augmente encore pour les étudiants

L’augmentation du coût de la vie enfonce un peu plus à chaque rentrée les étudiants dans la précarité. » Le constat de l'Union nationale des étudiants de France (Unef), est clair : le coût de la vie étudiante connaît à la rentrée 2016 une nouvelle...

Baby-sitting : Quel salaire négocier ?

Baby-sitting : Quel salaire négocier ?

8,76 € DE L’HEURE. Tel est le tarif net moyen de garde d’enfant en France en 2016, d’après un rapport publié hier par Yoopies. Un chiffre établi à partir des tarifs déclarés par les 350 000 baby-sitters inscrites sur le Facebook de la garde d’enfants.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISCOM
Créé en 1986 à Paris, l’ISCOM, institut supérieur de communication et...
CFA d'Alembert
Le CFA d'Alembert est l'une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui...
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L'EISTI conjugue sciences de l'information, mathématiques, physique,...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.