En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > écoles

Les Bachelors ont la fibre internationale

Une porte ouverte sur le monde : langues, séjours académiques et stages à l’étranger, doubles diplômes, mixité des promotions...

Une porte ouverte sur le monde : langues, séjours académiques et stages à l’étranger, doubles diplômes, mixité des promotions... les Bachelors ont la fibre internationale. Autant d’éléments qui enrichissent le CV, qu’on se destine ou non à une carrière à l’étranger.

Surfant sur la vague de formations post-bac proposées par les business schools, l’ESCP Europe lancera en 2015 un bachelor international. Destiné aux étudiants étrangers, il pourra être suivi sur plusieurs campus de l’école : Londres, Berlin, Madrid et Turin. Ce projet confirme la montée en puissance des programmes orientés sur l’international, à l’image du Bachelor in International Business de GGSB – qui dépend de Grenoble École de Management.
Proposé entièrement en anglais, avec une seconde langue obligatoire, « il attire les jeunes Français qui ont de bonnes compétences linguistiques et une appétence affirmée pour l’étranger, et les étudiants internationaux qui souhaitent étudier dans un pays non anglophone », explique Judith Bouvard, directrice de GGSB. L’un des attraits de ce programme repose sur la flexibilité du lieu de formation : les études peuvent se dérouler sur les campus de Londres, de Grenoble ou, à partir de la rentrée 2014, de Paris.

Des parcours centrés sur un pays

L’EM Normandie a également fait le choix d’un bachelor en management international, tout en proposant trois spécialisations de troisième année, dont deux 100 % anglophones : international business et tourisme. « Nous avons monté ce programme à la demande de la CCI du Havre, qui souhaitait, pour les entreprises du territoire, des middle managers aguerris à l’international », indique Jean-Guy Bernard, directeur général de l’école. Le Havre est en effet connu pour ses activités maritimes et portuaires, d’où le besoin de profils capables de les prendre en charge et de les développer.

Langues vivantes, semestres dans une université partenaire, professeurs et étudiants de différentes nationalités, sensibilisation à l’interculturel… Si la plupart des programmes bachelor intègrent ces mêmes éléments de base, des business schools cherchent à se différencier. Novancia Business School Paris a fait le choix de parcours dédiés à un pays. Après la Chine et le Brésil, l’Espagne et l’Allemagne seront disponibles à la prochaine rentrée. « Ces parcours, proposés aux étudiants de deuxième année, comportent un volet économique – points forts du pays, analyse sectorielle, etc. – et un volet sociétal – développement du savoir-être, compréhension des codes culturels, précise Damien Forterre, responsable du bachelor. Actuellement, environ 15 % des étudiants choisissent un de ces parcours, et cette proportion devrait doubler l’année prochaine. »

Stages à l’étranger et doubles diplômes


Une tendance forte des bachelors orientés vers l’international concerne la possibilité d’effectuer ses stages hors des frontières de l’Hexagone. « Les étudiants cumulent neuf mois de stage au cours de leur formation, et ils sont incités à les réaliser à l’étranger, confirme Jean-Christophe Cattane, responsable du campus lyonnais du bachelor Marketing and Business de l’ESC Dijon. Nous leur fournissons une méthodologie, ainsi que des offres de stage, mais ils se débrouillent bien, et trouvent presque plus facilement qu’en France ! » Cette opportunité d’une expérience atypique peut séduire les recruteurs français ou étrangers, tout comme les doubles diplômes : les étudiants qui suivent une année académique dans une université partenaire peuvent, si les accords le prévoient, obtenir le diplôme de l’établissement. Le Bachelor of International Business Administration de Sup de Co Montpellier offre cette possibilité avec 57 universités et business schools de 21 pays, tandis que les étudiants de troisième année du Bachelor in International Management de France Business School peuvent bénéficier d’un double diplôme. « C’est un vrai “plus” aux yeux des recruteurs, confirme Christine Kratz, directrice du programme bachelor d’ICN Business School. Les diplômés repartent d’ailleurs souvent dans le pays en question, avec un emploi à la clé. »
Tous les étudiants en bachelor ne se destinent pas pour autant à une carrière à l’étranger. « Pour tout diplômé, l’ouverture à d’autres cultures et méthodes de travail est indispensable, qu’il travaille ensuite dans un groupe ou une PME, en France ou à l’international », poursuit Christine Kratz. Une nécessité pour faire sa place dans un environnement économique mondialisé.

Gilles Marchand.

« J’ai créé ma start-up à New York »


Benjamin Guthleben, diplômé 2012 du Bachelor Affaires internationales de l'EM Strasbourg
« Depuis mon adolescence, j’ai toujours eu un esprit entrepreneurial. Une formation bachelor, alliant théorie et pratique, et intégrant une forte orientation internationale, correspondait parfaitement à mes attentes. Mes trois stages de trois mois m’ont permis d’affiner mon projet : une agence de communication web en Alsace, une PME d’Afrique du Sud, fournisseur d’accès Internet, et Havas Worldwide à New York. J’ai décidé de créer TakewInc, un réseau social destiné à aider les étudiants dans leur recherche de stage à l’étranger. Ce sont les circonstances qui m’ont poussé à démarrer mon projet aux États-Unis. À l’issue du dernier semestre de troisième année, que j’ai passé à New York, j’ai eu l’opportunité d’assister à des conférences sur la création d’entreprise, de rencontrer des entrepreneurs qui m’ont conseillé et encouragé. J’ai alors commencé à démarcher des universités et des entreprises américaines. Depuis le mois de juin, je poursuis la prospection en France avant de partir prochainement pour la côte ouest des États-Unis. Cette première phase, avec des contacts prometteurs et déjà cinq partenariats avec des business schools françaises, me conforte dans le choix de la création d’entreprise et m’encourage à aller plus loin. » http://takewinc.com


Dossier spécial Bachelor du Parisien Etudiant


Le Palmarès des Bachelors, le classement fondé sur des critères simples et clairs.
« Le bachelor peut offrir d’aussi belles carrières qu’un bac+5 » - Interview de Claire Souvigné, directrice du bachelor de l’Inseec Business School
L’ADN des bachelors : décryptage des atouts du bachelor.
Bachelor : un diplôme en vogue, les raisons du succès
Un bachelor en quatre ans à l'EM Lyon : interview de Patrice Houdayer
Bachelor : des spécialisations de plus en plus nombreuses + l'avis des recruteurs
Les Bachelors ont la fibre internationale + parcours d'un étudiant à NY.


Réagir sur le Forum Ecoles

LE PARISIEN
03.03.2014

Retour au dossier écoles
écoles : Les Bachelors ont la fibre internationale
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

écoles : consultez aussi...

orientation
Orientation. Dans quelles écoles s'inscrire après le bac ?

Orientation. Dans quelles écoles s'inscrire après le bac ?

Vos voeux APB n’ont pas été satisfaits ou vous êtes encore hésitant sur vos choix d’orientation pour la rentrée prochaine ? Pas de panique, il n’est pas trop tard : de nombreux établissements accueillent encore les candidats en juillet et au-delà.

Participez au Trophée de la meilleure association étudiante 2017

Participez au Trophée de la meilleure association étudiante 2017

C’est parti ! Le Classement des associations est de retour pour sa 6e édition !

Écoles. La spécialisation, un critère majeur pour bien choisir sa future école

Écoles. La spécialisation, un critère majeur pour bien choisir sa future école

Différentiation. Les grandes écoles développent des expertises dans des domaines précis en plus de la formation généraliste en management qu'elles dispensent.

Écoles. Les nouveautés et initiatives des Grandes Ecoles de Commerce en 2017

Écoles. Les nouveautés et initiatives des Grandes Ecoles de Commerce en 2017

Les grandes écoles de commerce fourmillent d’idées. Voici un florilège des actions qu’elles ont prises durant l’année pour renforcer leur développement, en France et dans le monde.

9e édition du Palmarès des Ecoles de Commerce du Parisien

9e édition du Palmarès des Ecoles de Commerce du Parisien

Le Parisien - Aujourd’hui en France publie la version 2017 de son Palmarès des Grandes Ecoles de Commerce. Post-prépa, post-bac... comment se positionnent les établissements les uns par rapport aux autres ?

Écoles. Des fabriques à start-upeurs, incubés et choyés

Écoles. Des fabriques à start-upeurs, incubés et choyés

Pour encourager l’esprit entrepreneurial, les écoles de management multiplient les dispositifs dédiés à la création d’entreprise.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ISTH
Depuis 1954, l'ISTH confirme sa place de leader parmi les grandes classes...
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L’EISTI est une école d’Ingénieurs en Informatique et en Mathématiques...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.