OrientationMieux-travaillerSanté

Les couvertures santé en cinq questions

DECRYPTAGE : 5 questions / réponses sur les couvertures santé pour les étudiants

1. A quoi donne droit la cotisation de 198 euros payée lors de l'inscription universitaire ?
A la Sécurité sociale. Cette cotisation ouvre uniquement l'accès aux remboursements effectués par votre caisse. Mais, attention, la Sécu ne couvre pas tous les frais liés à la santé. Ainsi, pour une consultation de médecin généraliste facturée 22 euros, la Sécurité sociale ne rembourse que 14,40 euros. Même s'ils sont dispensés du paiement de cette somme, les étudiants de moins de 20 ans et les boursiers bénéficient aussi des garanties de base de la Sécurité sociale. Dans tous les cas, pour ne pas trop mettre la main à la poche, mieux vaux se doter d'une assurance santé « complémentaire ».

2. Suis-je obligé de souscrire une complémentaire santé auprès d'une mutuelle étudiante ?
Non. Même si, lors de son inscription à l'université, un étudiant doit désigner la LMDE ou une mutuelle étudiante régionale comme « centre payeur » (gestion des remboursements de la Sécu), il n'est pas obligé d'y souscrire sa complémentaire santé. Il peut se couvrir auprès de tous les organismes qui proposent des assurances santé (mutuelles, assurances, etc.). Mieux, il est parfois plus intéressant pour les étudiants de rester assurés auprès de l'organisme complémentaire dont dépendent leurs parents.

3. Si je souscris à une complémentaire étudiante, dois-je le faire obligatoirement lors de l'inscription à la fac ? Non, mais c'est à vos risques et périls. Certaines mutuelles étudiantes appliquent un principe de rétroactivité des droits pour toute souscription avant le 31 décembre. Autrement dit, si vous tombez malade le 18 octobre et ne vous assurez qu'un mois plus tard, vous serez tout de même remboursé. Néanmoins, face à la multiplication des abus, les mutuelles ont tendance à supprimer cet avantage. Par ailleurs, si vous êtes couvert encore quelques mois par la mutuelle de vos parents, vous pouvez toujours souscrire une complémentaire étudiante en cours d'année universitaire. Le paiement se fera au prorata du nombre de mois restants. Les étudiants sont nombreux à adopter ce système. A la Smerep, la mutuelle étudiante régionale, environ un quart des contrats souscrits se font au cours de l'année scolaire.

4. Les offres des mutuelles étudiantes sont-elles intéressantes ? Cela dépend des formules. Les prix des deux grands réseaux (LMDE et mutuelles régionales) s'échelonnent entre 5 et 45 euros par mois. Les offres les moins onéreuses se concentrent sur le remboursement des soins de base (médecin généraliste, spécialiste, hospitalisation, etc.). Et, à mesure que le prix de l'assurance s'élève, les garanties sont de plus en plus étendues à des soins peu remboursés par la Sécurité sociale (optique, soins dentaires, etc.). Les complémentaires les plus chères sont notamment destinées aux étudiants susceptibles de changer de lunettes au cours de l'année universitaire. Les offres médianes incluent toutes une série d'assurances calibrées pour la vie à la fac. Ainsi, les globe-trotters apprécieront l'assurance rapatriement.

5. Certaines offres affichent des taux de remboursement de 100 % sur certains services. Cela signifie-t-il que tous les frais sont pris en charge par la mutuelle ?
Non. Les contrats des complémentaires étudiantes sont des contrats « responsables ». Ils ne prennent pas en charge les franchises médicales, le « forfait 1 euro », les dépassements d'honoraires et autres diminutions de remboursement pour non-respect du parcours de soin (aller chez un spécialiste sur la recommandation d'un généraliste). Par exemple, dans le cas d'une consultation chez le médecin traitant, le remboursement à 100 % ne porte pas sur les 22 euros réellement déboursés mais sur une base de 21 euros. Gare aux subtilités !

Article issu du Parisien Economie du Lundi 14 septembre 2009

Retour au dossier Santé
Santé : Les couvertures santé en cinq questions
Imprimer

Commentaires / Réactions

Santé : consultez aussi...

Sécu étudiante : « La situation ne s’est pas améliorée »

Sécu étudiante : « La situation ne s’est pas améliorée »

Un an après la réforme de la sécurité sociale étudiante, voici un premier bilan dressé par Pierre Faivre, Porte-parole d'Heyme, la nouvelle mutuelle spéciale jeunes.

Santé. Le régime étudiant de la sécurité sociale disparait

Santé. Le régime étudiant de la sécurité sociale disparait

A partir du 1er septembre le régime spécial de la sécurité sociale étudiante disparait pour au final plus de simplicité pour les étudiants. Les mutuelles complémentaires (non obligatoires) dédiées aux jeunes continuent.

Rythmes scolaires : les lycéens pourront-ils dormir plus ?

Rythmes scolaires : les lycéens pourront-ils dormir plus ?

La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, veut faire commencer les cours des lycéens à 9 heures au lieu de 8 heures pour mieux coller à leur rythme pendant la puberté.

Sécurité sociale : les étudiants deviennent des assurés comme les autres

Sécurité sociale : les étudiants deviennent des assurés comme les autres

La fin annoncée du régime spécifique pour les étudiants, et leur rattachement au régime général, n’entraîne aucune démarche particulière.

Coût de la rentrée 2018 : le baromètre de la FAGE en baisse !

Coût de la rentrée 2018 : le baromètre de la FAGE en baisse !

Cette année la Fédération des associations générales étudiantes (FAGE) note cette année un repli du coût de la vie, selon leur baromètre annuel que nous dévoilons en exclusivité.

A la fac de Nanterre, des soirées qui ne tournent pas en beuveries, ça s’apprend !

A la fac de Nanterre, des soirées qui ne tournent pas en beuveries, ça s’apprend !

Avenir Santé intervient auprès des responsables d’associations étudiantes pour limiter les risques dans l’organisation de leurs soirées.

Ecoles à la Une

CFA ACE
Le CFA ACE accueille chaque année 1000 jeunes pour les préparer efficacement...
Le Village De l'Emploi
Avec une méthode éprouvée depuis 1998 et déjà plus de 5400 carrières...
GLION - Institut de Hautes Etudes
Des formations qui font la différence Étudier à Glion vous préparera à...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.