En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > écoles

Les écoles du numérique : recrutements et formations en plein boom...

Numérique : anti-crise ! Tour d’horizon de ces formations en plein boom…

orientation ecoles Les écoles du numérique : recrutements et formations en plein boom... Numérique : anti-crise ! Tour d’horizon de ces formations en plein boom… ecole web, ecole metier numerique, ecole numerique, ecole metier internet media, formation internet, ecole commerce numerique  ecole travailler internet

#supdeweb, la dernière née des écoles du net située à Paris. Objectif : totalement pluggée avec les pros.

Consultez aussi :

Techniciens ou cadres, la filière du numérique recrute à tour de bras. Face à cette vague de nouveaux métiers, pour lesquels les entreprises peinent à trouver des compétences, les écoles du web se multiplient. Tour d’horizon de ces formations en plein boom…

Le numérique, nouvel Eldorado des étudiants ? Peut-être tout simplement l’avenir...
Toute l’économie se “digitalise” et les modes de vie se transforment avec une rapidité étonnante. Pas une entreprise, une collectivité, 
une administration ou une organisation qui ne soit aujourd’hui en plein virage numérique. Au final, le besoin en compétences ne fait que commencer.
Pas étonnant dès lors de voir les écoles “du numérique”, “du web” ou “du digital” se multiplier depuis deux ans. En marge des traditionnelles écoles d’ingénieurs – qui s’adaptent également à cette nouvelle donne -, ces structures sont souvent les dernières nées de groupes d’enseignement supérieur privé et s’adossent à des écoles de commerce, de design, de communication, etc. Pionnières du genre, l'École multimédia créée en 1996 pour les futurs chefs de projet, développeurs et graphistes multimédia, ou encore l'Hetic qui forme depuis 10 ans à l’ingénierie et au management de la communication numérique des étudiants issus de filières scientifiques mais aussi commerciales ou littéraires.

Une offre pléthorique


Depuis, l’offre de formation aux métiers du web ne cesse de s’enrichir. Les superstars françaises de la nouvelle économie, Xavier Niel (Free), Jacques-Antoine Granjon (Vente-privee.com) et Marc Simoncini (Meetic), ont inauguré en septembre 2011 leur École européenne des métiers de l’internet (EEMI) en grande pompe, au Palais Brongniart. Le cursus, en trois ans, forme les prochains webmasters, web designers, web marketeurs, architectes web, développeurs, intégrateurs, illustrateurs 3D, community managers, responsables help desk, etc.
Au même moment, le groupe Ionis ouvrait Sup’Internet au Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) proposant des bachelors en “développement et technologies du web”, “création et design web”, “business et marketing internet”. L’École supérieure 
de commerce et d’économie 
numérique faisait également son apparition à Paris, Bordeaux et San Francisco. Le mouvement se confirme en 2012 avec les ouvertures de la _WebschoolFactory, de l'École de communication d’internet et de télévision (ECITV), de #SupdeWeb...

Un tel foisonnement tient à ce que les entreprises (PME comme multinationales, de tous secteurs) peinent à recruter des profils directement opérationnels pour les nouveaux métiers. Et les écoles doivent composer avec des jeunes qui ont « une image très figée des métiers du web. Ils pensent qu’ils vont se retrouver codeurs dans un sous-sol alors qu’ils peuvent travailler chez Louis Vuitton, à l’Opéra de Paris, dans une mairie, une agence de voyage... », constate Alexia Moity, directrice de #SupdeWeb. « Les métiers sont multiples et les potentiels de carrières sont immenses. Ce domaine étant transversal dans l’entreprise, il ouvre des portes sur de nombreuses fonctions. »

Spécialisations


Toutes ces écoles ont en commun une pédagogie très orientée vers les entreprises, avec des intervenants experts issus du monde du travail, des enseignements ponctués par des projets professionnels, des stages, etc. Elles proposent la plupart du temps une première année généraliste, puis des orientations plus spécialisées qui font leur spécificité. L’ECITV du réseau GES met par exemple l’accent sur l’audiovisuel avec l’idée que la convergence entre web et télévision va s’accélérer. Pour preuve, les développements par les géants Google ou Apple d’approches de type “télévision connectée”.
Chacun devrait trouver son bonheur dans l’offre actuelle qui propose aussi bien des formations courtes que des parcours plus longs. David Inquel, directeur de l’école supérieure 
d’informatique Ingesup, conseille, 
« d’aller le plus loin possible pour s’ouvrir l’esprit, prendre confiance en soi, car gagner en maturité prend du temps et conditionne la suite de sa carrière ». Et pour bien choisir, pas de mystère il faut « visiter plusieurs écoles, passer des entretiens, rencontrer des étudiants, des anciens, ressentir l’ambiance lors des journées portes ouvertes ». G.A.

La révolution digitale en chiffres


• Environ 450 000 créations d’emplois directs et indirects à l’horizon 2015*
• 35 000 recrutement en 2012, dont 30 000 cadres**
• 46 500 euros de rémunération, pour une moyenne nationale de 32 000 euros**
• Environ 300 000 emplois nets créés en 15 ans sur les logiciels et services, et 700 000 sur le numérique en général (soit un quart du total des créations nettes d’emplois) *
• Contribution d’internet à la croissance française : 25% en 2010*
• Internet représentera 5,5% du PIB en 2015 avec 129 milliards d’euros, soit plus que le secteur automobile*
Sources :
*« Impact d’internet sur l’économie française », rapport McKinsey 2011
**Chiffres du Syntec numérique

AVIS D'EXPERT
"Le numérique est une exception dans le marasme économique actuel"


Interview de Pierre Cannet, président fondateur du cabinet de recrutement Blue Search Conseil, spécialisé dans le recrutement des métiers de l'internet/multimédia.
Consultez l'interview de Pierre Cannet


A noter -> le 13 mars prochain : Forum Emploi Métier du Numérique à l'école Multimédia

Article issu du Cahier spécial ETUDIANT du supplément Eco Le Parisien / Aujourd'hui en France du 25 février 2013.
Consultez l'ensemble du Cahier spécial ETUDIANT Orientation ici

Le digital recrute en mode « quatre-quarts »


1,5 millions d'emplois concernent le digital selon l'INSEE... avec des créations d'emplois chaque semaine : découvrez ce secteur très ouvert, quels métiers et profils sont concernés.


Les formations pour travailler dans le numérique


Si les métiers du numérique sont encore ouverts aux autodidactes, il est de plus en plus recommandé de suivre une formation adéquate pour accéder à des postes dans le digital. Mais quelle formation suivre ?


Réagir sur le Forum Ecoles

LE PARISIEN
01.03.2013

Retour au dossier écoles
écoles : Les écoles du numérique : recrutements et formations en plein boom...
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

écoles : consultez aussi...

orientation
Témoignages d'étudiants entrepreneurs : ils ont franchi le pas

Témoignages d'étudiants entrepreneurs : ils ont franchi le pas

Déjà sur les bancs de l’école, Victoire, Loïc, Louis-Charles et Murat avaient envie d’entreprendre. Ils ont franchi le pas et racontent l’histoire de leur start-up pleine d’avenir.

Participez au Trophée de la meilleure association étudiante 2017

Participez au Trophée de la meilleure association étudiante 2017

C’est parti ! Le Classement des associations est de retour pour sa 6e édition !

9e édition du Palmarès des Ecoles de Commerce du Parisien

9e édition du Palmarès des Ecoles de Commerce du Parisien

Le Parisien - Aujourd’hui en France publie la version 2017 de son Palmarès des Grandes Ecoles de Commerce. Post-prépa, post-bac... comment se positionnent les établissements les uns par rapport aux autres ?

Écoles. Des fabriques à start-upeurs, incubés et choyés

Écoles. Des fabriques à start-upeurs, incubés et choyés

Pour encourager l’esprit entrepreneurial, les écoles de management multiplient les dispositifs dédiés à la création d’entreprise.

Écoles. Comment financer efficacement ses études

Écoles. Comment financer efficacement ses études

Les écoles de commerce coûtent cher, sans compter le loyer à payer et les frais de transport. Quelques pistes, pour alléger le budget de ses parents

Ces écoles qui jouent la complémentarité des savoirs

Ces écoles qui jouent la complémentarité des savoirs

Afin de créer des synergies avec le monde de l’entreprise et pour stimuler la créativité et l’innovation de leurs élèves, des écoles choisissent de réunir leurs compétences.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
Audencia Business School
Audencia Business School : Innovative leaders for a responsible...
ISIS - Institut Supérieur de l'Image et du Son
L’institut Supérieur de l’Image et du Son, implanté dans le quartier du...
EISTI - Ecole Internationale des Sciences du Traitement de l'Information
L’EISTI est une école d’Ingénieurs en Informatique et en Mathématiques...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

L'actu du site, bons plans, soirées, orientation... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.