Accueil > Orientation > Formations

Les infirmiers et étudiants infirmiers en colère

Grève et manifs pour dénoncer leurs conditions de travail - 700 000 infirmiers concernés - Les 6 revendications des infirmiers et étudiants infirmiers

Dix-huit syndicats infirmiers et associations d'étudiants appellent à manifester ce matin à Paris contre la dégradation de leurs conditions de travail. Voici le résumé de leur situation et leurs revendications.

Cela n'était plus arrivé depuis... 1988. Mais, aujourd'hui, c'est bien la totalité des 700 000 infirmier(e)s, étudiant(e)s compris, et quel que soit leur mode d'exercice, salarié ou libéral, qui sont appelés à manifester par dix-huit organisations représentatives. Un défilé commun est prévu de la gare Montparnasse jusque sous les fenêtres du ministère de la Santé, avenue de Ségur (VII e). « Il faut vraiment que la situation soit grave pour que l'union se fasse à ce point », reconnaît la porte-parole du mouvement, Nathalie Depoire, présidente de la Coordination nationale infirmière.

La dégradation des conditions de travail


Le déclencheur de ce mouvement a une dimension dramatique : le suicide, cet été, de cinq infirmiers « auxquels la ministre n'a même pas réagi, malgré nos sollicitations », déplore Nathalie Depoire.

Depuis, la ministre, Marisol Touraine, a promis un plan d'amélioration de la qualité de vie au travail pour l'automne. « On l'attend toujours », ironise la porte-parole.




Plus généralement, c'est la dégradation des conditions de travail de la profession que dénoncent les organisations. « On nous dit qu'il y a plus d'infirmiers, c'est faux. En fait, nous en manquions auparavant, maintenant nous avons des infirmiers au chômage parce que les établissements de santé n'ont plus les moyens de les embaucher. Pourtant, il y a eu de nombreux départs à la retraite, de nombreux arrêts maladie et démissions », détaille Nathalie Depoire, qui demande que l'on cesse de parler des chiffres, mais qu'on parle des besoins.

Une délégation sera reçue au ministère à l'issue de la manifestation.

Etudiants Infirmiers en colère : «Les infirmiers n'ont plus le temps de nous former»


Témoigange d'Alexandre Picard, étudiant en 3e année

À 23 ANS, Alexandre Picard rêve encore de devenir infirmier. « Mais je commence à me poser des questions », reconnaît cet étudiant en formation à l'Ifsi de La Roche-sur-Yon, en Vendée. Et pour cause : « En 3e année, on a vingt-cinq semaines de stage. Beaucoup ne trouvent pas de place car les infirmiers des hôpitaux publics n'ont plus le temps de former les étudiants. Ceux qui trouvent sont souvent livrés à eux-mêmes. Faute de personnel, on leur demande souvent de faire le travail d'un aide-soignant, voire d'un infirmier. » Une mauvaise surprise pour Alexandre. « J'ai déjà fait des gardes de nuit de dix heures et il m'arrive de ne pas avoir le temps de prendre ma pause. On m'a même demandé de venir faire un remplacement le week-end », ajoute-t-il, alors qu'il n'aura son diplôme qu'en fin d'année.

Et puis il y a « les revendications des associations d'étudiants », pour lesquelles Alexandre sera présent à Paris ce matin. Parmi ces revendications, l'augmentation des indemnités de stages (40 € par semaine en 3e année), « pas actualisées depuis 2001 quand l'inflation a pris 24 % ! » dénonce-t-il.


6 revendications communes des syndicats infirmiers et associations d'étudiants


Au travers de leur mouvement, les infirmiers et étudiants souhaitent que :
> leur exercice soit sécurisé, quel que soit le secteur d'activité ;
> les conditions d'exercice soient améliorées pour garantir la sécurité et la qualité des soins ;
> leur rôle et compétences soient reconnus ;
> les étudiants puissent bénéficier d'une formation de qualité ;
> les infirmiers libéraux puissent exercer pleinement leurs compétences ;
> la profession soit reconnue financièrement.
Extrait du communiqué commun des syndicats

Daniel Rosenweg

Consultez aussi :

Métier infirmière / infirmier : pas toujours valorisé, mais très aimé !


Métiers liés : Infirmière / Infirmier, Infirmier de bloc opératoire,


Réagir sur le Forum Orientation
Le Parisien

Le Parisien
08.11.2016

Retour au dossier Formations
Formations : Les infirmiers et étudiants infirmiers en colère
Imprimer

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Formations : consultez aussi...

Comment réviser pendant la Coupe du monde féminine de foot ?

Comment réviser pendant la Coupe du monde féminine de foot ?

Les Bleues crèvent l’écran. Robin Morth, directeur opérationnel de PGE PGO explique comment organiser et optimiser ses révisions pendant la Coupe du monde féminine de foot.

Travailler dans le plus bel endroit au monde : l'Australie, l'eldorado des détenteurs de PVT

Travailler dans le plus bel endroit au monde : l'Australie, l'eldorado des détenteurs de PVT

Grâce au PVT vous pouvez maintenant travailler et visiter de nouveaux territoires !

Ecoles de commerce : le nombre d'apprentis explose dans les grandes écoles

Ecoles de commerce : le nombre d'apprentis explose dans les grandes écoles

Désormais, toutes les écoles les plus prestigieuses en proposent (à l’exception notable d’HEC). La formule a tout de la bonne idée, permettant à l’étudiant de ne payer aucun frais de scolarité...

International : les formules proposées aux étudiants en Ecoles de Commerce

International : les formules proposées aux étudiants en Ecoles de Commerce

Quels stages ou quels échanges possibles à l’étranger ? Une question essentielle dans le choix de votre école. Avec toujours plus d’options pour prendre le large.

Langues étrangères : 50% des français pas à l'aise à l'oral... les pistes d'améliorations

Langues étrangères : 50% des français pas à l'aise à l'oral... les pistes d'améliorations

D'après le Conseil National d’Évaluation du Système Scolaire, le niveau de langue des jeunes Français est moyen, voici ses recommandations pour améliorer notre niveau, et surtout à l'oral !

Recherche de contrat en alternance : avez-vous pensé aux PME ?

Recherche de contrat en alternance : avez-vous pensé aux PME ?

Trop d’étudiants concentrent leurs candidatures sur les grands groupes. Or les PME regorgent de belles missions. Exemples.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
ITESCIA - L'école du i-Management
ITESCIA, école publique la CCI Paris Île-de-France, forme plus de 1400...
ENGDE - Ecole supérieure de gestion et expertise comptable
Etablissement d'enseignement supérieur privé spécialisé depuis 1965 dans...
IPI - Lyon - Ecole d'informatique
IPI Lyon vous accueille au sein du CAMPUS HEP Lyon – René Cassin, situé à...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements