Se loger Colocation

Les mauvaises surprises de la colocation

Mieux connaitre les erreurs pour bien vivre sa coloc

Alors que la colocation ne cesse de se développer à Paris, les conflits entre colocataires se multiplient, ce que révèle un rapport de l'Adil 75 rendu public hier.

C'est une aventure sympathique, qui peut virer au cauchemar. En expansion à Paris, la colocation engendre des conflits de plus en plus nombreux. Hier, l'Adil 75* (Agence départementale d'information sur le logement) a publié un rapport qui met en lumière la multiplication des problèmes entre colocs dans la capitale. Selon l'Adil, la ville compte deux fois plus de colocations que le reste de l'Hexagone.

Des étudiants bien sûr la CAF recense 16 % de colocataires parmi les étudiants parisiens qui bénéficient d'allocations mais aussi des actifs parmi les visiteurs du site de colocation Appartager (www.appartager.com), 43 % sont des salariés.

Le problème de la clause de solidarité
« Depuis deux ou trois ans, nous recevons de nombreux appels à l'aide de la part de colocataires, assure René Dutrey, président de l'Adil. Ils se retrouvent piégés parce qu'ils sont dans un univers pas du tout réglementé. » Souvent, ceux qui veulent partager un toit pèchent par excès de confiance. « La plupart privilégient la rencontre, précise René Dutrey. Ils recherchent quelqu'un de sympathique et occultent tout ce qui est juridique. Il y en a même qui ne lisent pas leur contrat de location? »
A l'origine de la plupart des litiges, la clause de solidarité. Elle stipule qu'un contrat de location ne peut arriver à terme que si tous les colocataires quittent le logement. Et, surtout, que chacun est redevable des dettes des autres. « On se retrouve face à des personnes à qui l'on réclame un loyer impayé par d'ex-colocataires? Alors qu'eux ont quitté le logement depuis longtemps », détaille René Dutrey.
Outre le problème de la solidarité, l'Adil constate que de nombreux colocataires n'apparaissent pas sur le bail? Et sont donc privés de tout droit. Il y a aussi, bien sûr, les problèmes d'entente. Et ce que l'Adil appelle l'« apogée du cauchemar » : la colocation contre faveur. C'est-à-dire des propositions de logement partagé à destination de « jeunes filles peu farouches », « femmes ouvertes » ou « aimant rendre service »? « C'est de l'abus de faiblesse », tempête René Dutrey.
C'est contre toutes ces dérives que l'Adil souhaite tirer la sonnette d'alarme. Il plaide pour une réglementation de la colocation. Une mesure qui, selon elle, permettrait de ramener (un peu) la paix dans les foyers.

Catherine Balle

* L'Adil est subventionnée par la Ville de Paris, le ministère du Logement, la Caisse d'allocations familiales et des professionnels du secteur.

Article paru dans le quotidien LeParisien du Mardi 13 octobre 2009

Retour au dossier Colocation
Colocation : Les mauvaises surprises de la colocation
Imprimer

Colocation : consultez aussi...

Logement étudiant : une colocation en échange d'une aide aux devoirs

Logement étudiant : une colocation en échange d'une aide aux devoirs

150 étudiants vont bénéficier de colocations dans le parc social de la Ville, en échange d’une aide aux devoirs auprès de 400 enfants issus des quartiers défavorisés.

Logement étudiant : colocation à bas prix contre soutien scolaire

Logement étudiant : colocation à bas prix contre soutien scolaire

La mairie de Paris a mis en place un dispositif qui permet aux étudiants de trouver un logement bon marché. En échange, ils doivent donner de leur temps à un projet associatif.

Les prix des logements étudiants à la loupe

Les prix des logements étudiants à la loupe

Une étude confirme les fortes disparités sur le territoire, alors que le budget moyen d’un étudiant pour se loger est de 583 €.

Cook ta Coloc : idée recette facile pour un dîner romantique

Cook ta Coloc : idée recette facile pour un dîner romantique

"Dîner Romantique" - Claudia, Victoria et Hugo nous ont invité chez eux à Bordeaux avec le chef Félix Clerc. Hugo a un date, le cuisinier va nous montrer sa façon de faire un dîner romantique grâce à une recette de saumon mariné et avocat en deux façons

Cook ta Coloc : des coquillettes au vin blanc pour un diner entre potes !

Cook ta Coloc : des coquillettes au vin blanc pour un diner entre potes !

"Diner entre potes" - Le chef cuisinier Gregory Cuilleron va nous montrer sa façon de préparer des petits coquillettos, une recette simple et rapide pour des diners entre potes réussis. Pour l'occasion, nous sommes à Lyon chez Camille, Julie et Paul.

Cook ta Coloc : Apéro dinatoire

Cook ta Coloc : Apéro dinatoire

"Apéro dinatoire" Aujourd'hui à Marseille chez Marie et Marine, nous allons voir comment préparer des croquettes de riz avec la chef de cuisine Georgiana Viou

Ecoles à la Une

EDC Paris Business School
EDC Paris Business School est une grande école de commerce et management...
Les Roches Management Hôtelier
DES OPPORTUNITÉS DE CARRIÈRE À L’INTERNATIONAL Nos liens privilégiés...
CFA ACE
Le CFA ACE accueille chaque année 1000 jeunes pour les préparer efficacement...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


Dernières Offres Location

Les dernières offres / logement étudiant

Location t2 Lyon 9ème arrondissement

Rénovée durant l’été 2014, la résidence étudiante Madison Park propose...

Location t1 Échirolles

Environnement : La résidence "Les 5 Fontaines" est située au cœur du centre...

Location studio Mâcon

Vous êtes étudiants ou allez le devenir ? Alors épargnez-vous le casse-tête...

Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.