Accueil > Orientation > Métiers

Les nouveaux métiers des entreprises 2.0

Entreprise 2.0 : quand le numérique crée de nouveaux métiers

A nouvelles techniques, nouvelles pratiques ? Adaptant leurs usages aux fonctionnalités offertes par le numérique, les entreprises négocient un virage important. Qui implique l'émergence de nouveaux métiers, en interne comme chez leurs prestataires.

L'entreprise 2.0 déroule le tapis rouge aux éditeurs de solutions de gestion de contenu et de dématérialisation, aux intégrateurs informatiques, aux professionnels de l'archivage mais aussi aux manageurs de communauté Web

Ingénieurs et consultants sont très recherchés UNE NOUVELLE étape de l'aventure numérique des entreprises est en cours. De la même manière que le fameux Web 2.0 a permis une plus grande interactivité et davantage de collaboration entre les internautes, le développement des technologies pour les entreprises accélère leur mutation. L'entreprise 2.0 se dessine, avec tout d'abord à la clé l'évolution de la gestion du quotidien et de la communication. Car aujourd'hui, on dématérialise. Quoi ? Les courriers entrants, les factures, les relevés? « Les grandes sociétés d'assurance numérisent les constats et déclarations liés à la gestion des sinistres, ainsi que les processus associés », donne comme exemple Stéphane Barberet, directeur des ventes ECM chez IBM. Résultat, un gain de temps et de productivité dans le traitement des affaires courantes, mais également des économies non négligeables de coûts d'impression, d'envoi et de stockage physique du papier.

Autre aspect de cette mutation accélérée : l'entreprise doit ouvrir sa masse d'information dématérialisée à l'interactivité et aux échanges pour ses utilisateurs. « Nous arrivons à la jonction entre la gestion du contenu, assurée par l'informatique, et le travail collaboratif, qui implique les salariés », remarque Patrice Fontaine, chef de marché messagerie et collaboration chez IBM. Conséquence, le passage au 2.0 entraîne de nouveaux usages dans l'entreprise, avec un impact pour les employés. « Le numérique est facile pour les générations qui arrivent sur le marché aujourd'hui, mais il faut éviter un déséquilibre avec les générations précédentes, remarque Hélène Mouiche, chargée d'études senior au sein de Markess international. Il faut donc former les collaborateurs sur les nouveaux outils, voire reclasser certaines personnes car leur métier a évolué. »

Outre ses nouveaux besoins en interne, l'entreprise 2.0 fait appel aux éditeurs de solutions de gestion de contenu et de dématérialisation, aux intégrateurs informatiques ou encore aux professionnels de l'archivage, créant ainsi de nouveaux emplois chez ces prestataires. « L'archivage électronique représente 10 % de notre activité, mais nous avons deux à trois fois plus de dossiers chaque année.

Nous recrutons des ingénieurs en informatique pour accompagner cette mutation et faisons aussi évoluer nos collaborateurs », détaille Xavier Berloty, directeur général de Locarchives. D'autres profils sont encore attendus dans les sociétés et chez les prestataires : consultants et ingénieurs en informatique spécialistes des logiciels de gestion, des logiciels libres ou du mode SAAS (« software as a service », qui délivre les logiciels directement en ligne), spécialistes de la gestion de contenu, ou encore record manageurs et e-documentalistes pour l'archivage légal et l'organisation des informations?

Enfin, les professionnels cherchent également à rapatrier les usages du Web dans l'entreprise. « Ils veulent faire vivre des communautés d'internautes sur leurs sites professionnels, ou encore recréer du lien en interne », explique Alain Garnier, PDG de Jamespot. Les développeurs de blogs, Twitter et autres Facebook internes, mais aussi les manageurs de communauté Web "community manager" sont donc les bienvenus. Un bel avenir pour les amateurs de technologies.

CORALIE DONAS

EN SAVOIR PLUS > Portail des métiers de l'Internet : www.metiers.internet.gouv.fr.
> Association des professionnels du numérique : www.aproged.org.
> Association des professionnels de l'information et de la documentation : www.adbs.fr.
> Exposition Internet au musée de l'Informatique (toit de la Grande Arche, La Défense, Hauts-de-Seine) : www.museeinformatique.fr.

A LIRE
> « Les Métiers de l'informatique », Sandrine Chesnel. Editions Studyrama. 11,95 euros

Article pulié dans LeParisien Economie du 28 septembre 2009 - Cahier Emploi

Métiers liés : Consultant, Ingénieur télécoms et réseaux, Consultant Formateur, Archiviste, Consultant IT, Community Manager,


Réagir sur le Forum Métiers

Contact
03.10.2012

Retour au dossier Métiers
Métiers : Les nouveaux métiers des entreprises 2.0 : Imprimer
Derniers articles "Métiers"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Métiers : consultez aussi...

orientation
Faire de sa passion du sport un métier

Faire de sa passion du sport un métier

Avec plus de 6 500 entreprises et quelque 50 000 salariés, le secteur commercial du sport est une filière à fort développement économique qui embauche... présentation par l'école CNPC : l'Ecole supérieure de commerce du sport

Iveco ouvre son école de vente poids lourds

Iveco ouvre son école de vente poids lourds

Iveco, en partenariat avec le GNFA, vous forme au métier de vendeur confirmé en véhicules industriels pour une expérience et un diplôme reconnus par la profession. Découvrez la nouvelle école de vente "poids lourds"...

« On peut très bien réussir dans sa vie sans être cadre ! »

« On peut très bien réussir dans sa vie sans être cadre ! »

A la tête de Randstad intérim depuis 2009, François Beharel, 43 ans, appelle à plus de souplesse sur le marché du travail.« Il faut aller plus vite, plus fort, plus loin », estime le président du numéro deux de l’intérim en France.

Emploi : La banque de détail veut rajeunir ses troupes

Emploi : La banque de détail veut rajeunir ses troupes

Parmi les 10 000 recrutements prévus cette année, 9 sur 10 concernent des profils avec moins de cinq ans d’expérience. Pour recruter, les banques de détail communiquent de plus en plus sur les réseaux sociaux.

Forgeron, fondeur : ces métiers de l’industrie ont de l’avenir

Forgeron, fondeur : ces métiers de l’industrie ont de l’avenir

Ils ont mauvaise presse et peinent à susciter l’enthousiasme des jeunes. Pourtant, les secteurs de la forge et la fonderie mènent directement vers la case CDI. Nogent-sur-Oise est un des creusets de ces formations.

Les métiers les plus populaires et impopulaires dans le monde

Les métiers les plus populaires et impopulaires dans le monde

Enquête. En France, comme aux Etats-Unis ou en Russie, c’est aux pompiers que l’on fait le plus confiance. Voici le top des métiers qui inspirent le plus ou le moins confiance en France.

CHOISISSEZ VOTRE VILLE

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.

Sites du Groupe Amaury

Paris Job France Football L'equipe ASO Velo magazine Journal du Golf