En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Ecoles > Prépa

Les Prépas scientifiques

Maths sup / Maths spé : les classes préparatoires scientifiques, pour qui et comment ?

ecoles prepa Les Prépas scientifiques Maths sup / Maths spé : les classes préparatoires scientifiques, pour qui et comment ? prepa s, prepa scientifique, classe prepa scientifique, maths sup, maths spé, math sup math spé, taupin, taupe, prepa ecole ingenieur

Prépa scientifique au lycée Moissan : cour de sciences de l'ingénieur

Consultez aussi :

Les classes préparatoires scientifiques aussi communément appelés "maths sup maths spé" représentent la filière d’élite et d'excellence. On y retrouve les meilleurs élèves sortis du Bac. A quelles formations préparent ces classes prépas et dans quelles conditions ? Voici un récapitulatif des avantages et inconvénients de ce cursus ultra exigeant.

Pour entrer dans ces classes prépas scientifiques, il faut avoir suivi une formation à dominante scientifique bien sur : être titulaire d’un bac scientifique, ou, comme on l'observe depuis quelques années : un bac STI2D, STL et STAV.
Les conditions de sélection sont ensuite extrêmement hétérogènes selon les établissements et les options visés. Certains lycées ne prennent que les meilleurs élèves mais d’autres sont plus ouverts aux niveaux intermédiaires.
Plus que d’y entrer, c’est d’y tenir qui est difficile. En effet, il faut ensuite pendant deux ans supporter un rythme de travail dense et des apprentissages conséquents dans les matières scientifiques principales.

Prépas scientifiques : Comment se déroule l’enseignement ?


En classes préparatoires, l’enseignement est très théorique et scolaire. Il faut beaucoup « bachoter » et êtes capable de travailler de façon régulière et soutenue. En général, il y a entre six et huit heures de cours par jours auxquels s’ajoutent au moins trois à quatre heures de travail personnel.
Les cours se succèdent et, deux à trois fois par an, sont sanctionnés par des concours blancs qui testent les élèves sur les épreuves des concours d’école d’ingénieur.
Contrairement à l'université, l'enseignement a lieu dans des classes en petits nombres pour favoriser un suivi fin des élèves...
Les étudiants de classes préparatoires scientifiques sont communément appelés "taupins" car ils travaillent ardemment sans jamais sortir de leur "trou" ( le trou étant les classes prépas scientifiques, aussi appelées "taupes").

Les 9 types de prépas scientifiques


Il existe de nombreux types de prépas scientifiques : voici les 9 principales par ordre d'importance : la MPSI est la plus élitistite, la prépa PCSI accueille le plus grand nombre d’élèves, soit un tiers des inscrits en 1re année de prépa scientifique.

1. La prépa MPSI : mathématiques, physique et sciences de l’ingénieur.
Pour les bacheliers BAC S, passionnés de mathématiques et de physique, mais aussi d'informatique. Avec 18 h par semaine, les maths et la physique sont les 2 matières principales de la voie MPSI avec un axe très abstrait/théorique.
Concours visés : Centrale-Supélec, Concours communs polytechniques/CCP, Concours Ecoles des Mines, Concours e3a, Concours Mines-Ponts, Concours Télécom INT,Concours Travaux publics TPE/EIVP...

2. La prépa PCSI : physique, chimie et sciences de l’ingénieur.
Pour les bacheliers BAC S avec une formation équilibrée entre les différentes disciplines scientifiques, et accorde une large place à l’expérimentation (TP).
Concours visés : Centrale-Supélec, Concours Ecoles des Mines, Concours e3a, Concours Mines-Ponts, Concours Télécom INT,Concours Travaux publics TPE/EIVP...

3. La prépa PTSI : physique, technologie et sciences de l’ingénieur.
Pour les bacheliers BAC S, La prépa PTSI constitue une formation de haut niveau en sciences industrielles et en génie mécanique. Elle permet aux élèves de s’intéresser autant à la prédiction des performances des systèmes industriels qu’à leur conception.
Concours visés : banque d’épreuves communes PT, Arts et Métiers Paris Tech.

4. La prépa PSI : physique et sciences de l’ingénieur
Accessible en 2ème année uniquement : à partir des voies MPSI, PCSI ou PTSI, elle offre une approche transversale des mathématiques, de la physique et des sciences industrielles au service de l’étude d’objets technologiques complexes. La PSI comporte une forte proportion de TP (travaux pratiques).
Concours visés : les plus prestigieuses écoles d'ingénieurs généralistes et spécialisées.

5. La prépa BCPST : biologie, chimie, physique et sciences de la Terre
La prépa des sciences du vivant et des géosciences. Mathématiques mais aussi biologie et géologie. Principalement pour devenir ingénieur agronome ou vétérinaire.
Concours visés : écoles d’agronomie, de chimie, de génie biologique et de géosciences, ainsi qu’aux écoles vétérinaires (ENV).

6. La prépa TPC : technologie, physique et chimie.
Pour les titulaire de Bac STL, la prépa est composée de 2 années "sur mesure" pour permettre aux étudiants d’intégrer une école d’ingénieurs chimistes. Avec une admissibilité qui prend aussi en compte les notes du contrôle continu, le risque d’échec est considérablement réduit.
Concours visés : 14 écoles de chimie et de génie chimique ou l'École internationale du papier, de la communication imprimée et des biomatériaux Grenoble INP-Pagora

7. La prépa TB : technologie et biologie.
La prépa TB accueille des bacheliers technologiques STL et STAV pour devenir ingénieur ou vétérinaire. Lors des concours, les candidats ne sont toutefois pas en concurrence avec ceux de la prépa BCPST, très proche dans ses programmes.
Concours visés : 2 concours dédiés de la banque Agro-Véto, écoles d’ingénieurs en agronomie, génie biologique, techniques agricoles et aux écoles nationales vétérinaires (ENV).

8. La prépa TSI : technologie et sciences industrielles.
Bacheliers STI2D et STL : l’étude de la chaîne de l’énergie, l’analyse de systèmes techniques et la mise en œuvre de solutions technologiques.
Concours visés : concours Centrale-Supélec TSI et concours commun polytechniques (CCP) TSI et l’école normale supérieure (ENS) Cachan.

9. Les prépas ATS (adaptation technicien supérieur) et post-BTSA/BTS/DUT.
Elles permettent à des diplômés bac+2 (titulaires d’un BTS ou d’un DUT industriel, toutes spécialités) de préparer en 1 an les concours des écoles d’ingénieurs. Les écoles d’ingénieurs, qui apprécient les candidats pluridisciplinaires, les accueillent volontiers.

Quels sont les débouchés des classes préparatoires scientifiques ?


Les deux années de classe préparatoire permettent de passer les concours des grandes écoles d’ingénieurs. Il y a aussi des passerelles possibles vers les concours de vétérinaire. Le site SCEI, service concours des écoles d’ingénieurs, vous permet de vous inscrire à différentes banques communes d’épreuves. Vous pouvez passer les concours « Agro-Veto », les banques de concours « physique technologie », la banque dite « Mines-ponts », celle de « Centrale, Supelec », les différentes Ecoles normales supérieures dites ENS, Polytechnique et d’autres écoles associées.
Si vous ne réussissez pas vos concours à bac+2, vous pouvez redoubler la deuxième année de préparations aux concours, on appelle cela « cuber ». Cela permet d’optimiser ses chances d’avoir le concours souhaité. C’est un choix à double tranchant car si vous aviez obtenu de meilleurs résultats lors de votre premier passage, vous n’avez pas la possibilité de conserver vos admissions passées.
La voie scientifique mène à tout ! Vous pouvez également passer les concours d’école de commerce qui ont une passerelle et une banque d’épreuve pour les scientifiques.
Enfin, si vous ne souhaitez pas poursuivre en école vous pouvez réintégrer la faculté au niveau bac + 2 dans l’option principale que vous aurez suivie, mathématiques, physique ou biologie.
Les classes préparatoires scientifiques ne vous ferment quasiment aucune porte et sont pour vos futurs employeurs un gage de votre capacité de travail et de votre résistance à la pression. Elles ne conviennent pas à tout le monde en revanche. Les BTS et Dut peuvent ouvrir à certains concours d’écoles d’ingénieurs et donner moins de pression sur des enseignements plus pratiques. Il faut bien se connaitre avant de faire son choix de cursus.

Quel est le coût des études ?


Le coût varie selon les lycées. Dans les lycées publics, la scolarité est gratuite. Dans les lycées privés, elle est très variable et peut monter jusqu’à plusieurs milliers d’euros par an. Il faut compter au moins 1000 euros également pour les inscriptions aux concours des différentes écoles.

Comment s'inscrire en prépa scientifique ?


Comme pour toutes les CPGE (classes prépas aux grandes écoles) il faut passer via le portail national APB en début d'année avant le Bac pour s'inscrire en prépa scientifiques.
Consultez ici nos conseils pour s'inscrire en classe prépa via APB


Réagir sur le Forum Orientation

Gabriel
28.02.2014

Retour au dossier Prépa
Prépa : Les Prépas scientifiques : Imprimer
Derniers articles "Prépa"

Commentaires / Réactions

 

Prépa : consultez aussi...

orientation
Lycée Climax à Versailles : ouvrir un lycée avec l'ambition de l'excellence

Lycée Climax à Versailles : ouvrir un lycée avec l'ambition de l'excellence

Le directeur et fondateur de la prépa Climax de Versailles, Laurent Berthet, évoque aussi le lycée privé hors contrat qu’il vient de créer à Versailles et qui ouvrira à la rentrée 2015.

Prépa infirmière : Préparer le concours d'infirmier/infirmière

Prépa infirmière : Préparer le concours d'infirmier/infirmière

Prépa d'écoles infirmières : présentation de l'InFDC et ses formations avec son directeur, Dominique Schmauch, qui prépare au concours pour entrer en IFSI.

Une prépa pour l'école 42 !

Une prépa pour l'école 42 !

L'école gratuite du patron de Free fait des émules : victime de son succès, l'entrée qui se voulait ouverte à tous, devient très sélective.

APB - Les astuces pour s'inscrire en prépa

APB - Les astuces pour s'inscrire en prépa

Inscription en Prépa - Afin d’intégrer dès la rentrée scolaire prochaine une première année en classe préparatoire, le site APB admission-postbac.fr est un passage obligé... Suivez le guide !

La MANAA (Mise à Niveau en Arts Appliqués)

La MANAA (Mise à Niveau en Arts Appliqués)

Pour accéder à un BTS des arts appliqués ou un DMA (diplôme des métiers d’art). Si vous n’avez pas un bac de la spécialité (STD2A, BT ou BMA), vous devrez faire une année de mise à niveau en arts appliqué : la MANAA.

Classes Prépa

Classes Prépa

Les classes préparatoires vous forme aux concours de grandes écoles : ingénieurs, commerce, littéraires... avant de vous inscrire en prépa, voici nos conseils et infos pour bien connaitre ce type de formation unique au monde...

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...
ESMAE - Ecole formation ressources humaines, métiers de l'emploi
Devenez acteurs des métiers de l’intérim et du recrutement. Les fonctions...
ESSYM - Ecole Supérieure des Systèmes de Management
L’ESSYM est l’une des 24 écoles de la CCI Paris Île-de-France qui forment...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.