En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies et leur communication à des tiers, afin de vous offrir contenus et publicités liés à vos centres d'intérêt.OkEn savoir plus

Accueil > Orientation > Humeur

Les Rendez-vous, de Christian Oster

humeur  Les Rendez-vous, de Christian Oster

Francis attend une femme, celle qui l'a quitté, il l'attend tellement qu'il ne l'attend plus, elle, mais une autre, la femme de son meilleur ami, Simon. Il attend sa femme dans un café où elle ne viendra pas. Comment pourrait-elle se rendre à des rendez-vous dont elle n'est pas informée de la date et du lieu ? Puis, lassé de cette attente, il décide de soutenir Simon dans l'attente de sa propre femme qui est, elle aussi, partie. Pour être tout à fait précis, Francis préfère attendre le retour de la femme de Simon parce qu'il y a vraisemblablement plus de chance qu'il arrive, et que donc, par nature, cette attente est moins désespérante. Il apparaît évident que la logique de l'absurde, dans laquelle le lecteur est projeté, n'est qu'un prétexte propre à révéler le regard singulier que le narrateur, Francis, porte sur les choses. La mélancolie, l'ennui et la sensibilité de celui-ci le mène à une imagination fertile, tantôt propice à l'aveuglement, tantôt à la lucidité. Son monologue se déroule comme un papyrus qui renfermerait une infinité de secrets intimes et quotidiens ; un monologue aux allures de labyrinthe dans lequel le lecteur se perd entre variations thématiques sur l'attente et variations énigmatiques sur le bonheur. Car si dans ce roman les personnages sont spectateurs de leur propre existence, ceux qui sortent, malgré eux, d'une posture contemplative éprouvent une certaine ivresse. Conjuguant un usage ostensiblement classique de la langue avec une écriture rythmée, Christian Oster, prix Médicis 1999 pour Mon grand appartement, envoûte le lecteur. Oster écrit bien, incontestablement. L'accroche de ce dixième roman est maîtrisée, poétique et incroyablement efficace. Mais ce qui fascine véritablement c'est que la puissance de l'écriture ne faiblit pas, jusqu'à la dernière page. L'auteur torture les mots jusqu'à ce qu'ils rendent l'âme, il décortique les émotions et souligne chaque nuance de la pensée par la ponctuation. Le charme de la magnifique langue et de l'esprit tortueux de Christian Oster opère et le lecteur est conquis. Cette article a été écrit par Eléonore Feld invitée par Paul


Réagir sur le Forum Orientation

Paul
11.06.2010

Retour au dossier Humeur
Humeur : Les Rendez-vous, de Christian Oster : Imprimer
Derniers articles "Humeur"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Humeur : consultez aussi...

orientation
Comment se taper la honte en révisant à la bibliothèque

Comment se taper la honte en révisant à la bibliothèque

Ça pourrait vous arriver ! Le trio Les inachevés nous montre ce qui arrive en BU (Bibliothèque Universitaire) quand on branche mal ses écouteurs ! Attention les oreilles !

Partiels à la Fac de Nantes : couac dans la distribution des sujets...

Partiels à la Fac de Nantes : couac dans la distribution des sujets...

Première année d'anglais LLCE à nantes. A la place des sujets de grammaire en Anglais : les étudiants ont pu découvrir le corrigé... une erreur extrêmement rare mais qui énerve bien les étudiants !

Le chauffage enfin de retour à l'Université de Droit de Caen

Le chauffage enfin de retour à l'Université de Droit de Caen

La panne, qui durait depuis octobre, révèle la vétusté des bâtiments. Depuis la mi-octobre, presque 3 000 étudiants en droit de la fac de Caen suivent des cours dans des salles non chauffées.

Mannequin challenge : le buzz atteint aussi les étudiants français

Mannequin challenge : le buzz atteint aussi les étudiants français

La nouvelle mode des réseaux sociaux : le «Mannequin Challenge», lancé par des étudiants aux Etats-Unis atteint maintenant l'hexagone. Voici les meilleurs challenge réussit par des étudiants français.

Lara Croft professeur à la  London School of Economics !

Lara Croft professeur à la London School of Economics !

Plus d’un étudiant rêverait d’avoir Lara Croft comme prof à l’université ! Le rêve est devenu réalité : il vous suffit de vous inscrire à la prestigieuse université londonienne : la London School of Economics (LSE).

#Brevet 2016 : le meilleur du pire sur Twitter après l'Histoire-Géo

#Brevet 2016 : le meilleur du pire sur Twitter après l'Histoire-Géo

Ce vendredi matin, les collégiens ont passé leur dernière épreuve de Brevet. Le sujet en a réjoui plus d'un ! Les élèves partent en vacances l'esprit léger...

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
CIFACOM - L'école du graphisme, du multimédia et de l'audiovisuel
Passionné par le graphisme, le multimédia ou l'audiovisuel ? Une de nos...
ESMAE - Ecole formation ressources humaines, métiers de l'emploi
Devenez acteurs des métiers de l’intérim et du recrutement. Les fonctions...
IPAG Business School
Située dans l'un des plus beaux quartiers de l'une des plus belles villes du...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.