Accueil > Orientation > Métiers

Les secrétaires bilingues sont une denrée rare

Les secrétaires maitrisant la langue de Goethe sont actuellement très prisées

La meilleure filière pour occuper ce poste est le BTS assistant de manageur. Mais les étudiants qui choisissent de se spécialiser en allemand sont encore trop peu nombreux.

On compte 2500 entreprises allemandes en France, selon la chambre franco-allemande de commerce et d’industrie. Si l’on ajoute à ce chiffre les 2200 sociétés françaises installées en Allemagne et celles qui y exportent, nombreux sont les employeurs à la recherche de secrétaires bilingues. Or, les profils spécialisés sur ce créneau sont rares. Selon un sondage Ifop réalisé en janvier 2012 pour l’ambassade d’Allemagne en France, seuls 3% des Français parlent couramment cette langue.

« Par défaut, les entreprises sont amenées à recruter des personnes parlant anglais et prêtes à apprendre l’allemand », constate Margarete Riegler-Poyet, directrice du service formations de la chambre franco-allemande de commerce et d’industrie.

Formation : flexibilité et ouverture d’esprit


Pour occuper ce poste, la meilleure filière est le BTS assistant de manageur, préparé dans près de 400 établissements en France. En effet, depuis une dizaine d’années, les métiers du secrétariat et de l’assistanat ont vécu une véritable révolution, notamment avec le développement des nouvelles technologies. En 2008, l’Education nationale, avec l’aide de la Fédération française des métiers de l’assistanat et du secrétariat (FFMAS), a remis à plat les formations existantes. Exit le BTS secrétaire bilingue, remplacé par le BTS assistant de manageur, plus complet, pour préparer les étudiants aux multiples facettes de ce métier.

Car la secrétaire, appelée plus volontiers assistante, n’est plus une simple exécutante. Qu’elle exerce ses fonctions auprès d’un dirigeant, d’un cadre ou d’une équipe, elle joue un vrai rôle de soutien.

« L’assistant(e) est un rouage important de l’aide à la décision du manageur. Elle doit être capable de trouver l’information pertinente au bon moment et ce, dans un contexte de travail en réseau », confirme Monique Jany, présidente de la FFMAS. La dimension internationale du métier s’étant fortement développée, l’accent est également mis de plus en plus sur l’aspect interculturel de la fonction. « Nous avons une perception du temps différente. Les Allemands planifient tout. De même, la hiérarchie est moins importante qu’en France. C’est la compétence qui prime », note Margarete Riegler-Poyet.

Salaire d'une secrétaire billingue


Si une formation universitaire en langue allemande ou une expérience à l’étranger sont autant d’atouts à faire valoir, deux qualités sont aussi plus que de rigueur : la flexibilité et l’ouverture d’esprit. Selon le niveau d’expérience, le niveau de responsabilité et la zone géographique, le salaire d’un(e) assistant(e) bilingue avoisine les 22 000 € brut annuels en début de carrière et peut ensuite atteindre 45 000 €.

TEMOIGNAGE

Yuliya MACKRELL,
36 ans, assistance commerciale bilingue chez Digel

Ses missions : traiter les commandes et préparer le showroom

« Je fais le lien entre les commerciaux français
et le siège en Allemagne »


Depuis plus d’un an, Yuliya Mackrell travaille dans le secteur du prêt-à-porter masculin. Diplômée en langues (anglais et allemand) à l’université de Minsk en Biélorussie et à l’université Marc-Bloch de Strasbourg (Bas-Rhin), elle a occupé plusieurs postes d’assistante avant d’intégrer la filiale française de la marque allemande Digel, implantée non loin de Strasbourg. Assistante service après-vente pendant trois ans chez Alcatel-Lucent, elle utilisait essentiellement l’anglais. Aujourd’hui, elle pratique l’allemand au quotidien, tant à l’oral qu’à l’écrit.

« J’assiste deux commerciaux, l’un est en charge de la région Bretagne et l’autre de Rhône-Alpes. Nos échanges se font essentiellement par téléphone ou par mails car ils sont en permanence sur le terrain », explique-t-elle. Ses missions consistent à traiter les commandes, la facturation, les livraisons et à préparer le showroom où sont présentés les produits. Elle est ainsi en contact régulier avec les services informatique, logistique et comptabilité du siège.

Afin de bien connaître les produits de la marque, elle se rend au moins deux fois par an en Allemagne pour découvrir les nouvelles collections. Elle réalise également des traductions écrites à destination des commerciaux, ou des clients, concernant les produits notamment. A ce poste, où il n’y a pas de place pour l’ennui tant les activités sont variées, Yuliya Mackrell gagne 2 200 € brut par mois.


Dossier réalisé par Marie Lepesant
Article paru dans le Parisien Économie du lundi 17 septembre 2012.

Métiers liés : Secrétaire, Secrétaire administratif,


Réagir sur le Forum Métiers

Contact
24.09.2012

Retour au dossier Métiers
Métiers : Les secrétaires bilingues sont une denrée rare : Imprimer
Derniers articles "Métiers"

Commentaires / Réactions

Réagir sur cet article via un commentaire dans notre forum

 

Métiers : consultez aussi...

orientation
Faire de sa passion du sport un métier

Faire de sa passion du sport un métier

Avec plus de 6 500 entreprises et quelque 50 000 salariés, le secteur commercial du sport est une filière à fort développement économique qui embauche... présentation par l'école CNPC : l'Ecole supérieure de commerce du sport

Iveco ouvre son école de vente poids lourds

Iveco ouvre son école de vente poids lourds

Iveco, en partenariat avec le GNFA, vous forme au métier de vendeur confirmé en véhicules industriels pour une expérience et un diplôme reconnus par la profession. Découvrez la nouvelle école de vente "poids lourds"...

« On peut très bien réussir dans sa vie sans être cadre ! »

« On peut très bien réussir dans sa vie sans être cadre ! »

A la tête de Randstad intérim depuis 2009, François Beharel, 43 ans, appelle à plus de souplesse sur le marché du travail.« Il faut aller plus vite, plus fort, plus loin », estime le président du numéro deux de l’intérim en France.

Emploi : La banque de détail veut rajeunir ses troupes

Emploi : La banque de détail veut rajeunir ses troupes

Parmi les 10 000 recrutements prévus cette année, 9 sur 10 concernent des profils avec moins de cinq ans d’expérience. Pour recruter, les banques de détail communiquent de plus en plus sur les réseaux sociaux.

Forgeron, fondeur : ces métiers de l’industrie ont de l’avenir

Forgeron, fondeur : ces métiers de l’industrie ont de l’avenir

Ils ont mauvaise presse et peinent à susciter l’enthousiasme des jeunes. Pourtant, les secteurs de la forge et la fonderie mènent directement vers la case CDI. Nogent-sur-Oise est un des creusets de ces formations.

Les métiers les plus populaires et impopulaires dans le monde

Les métiers les plus populaires et impopulaires dans le monde

Enquête. En France, comme aux Etats-Unis ou en Russie, c’est aux pompiers que l’on fait le plus confiance. Voici le top des métiers qui inspirent le plus ou le moins confiance en France.

CHOISISSEZ VOTRE VILLE

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.

Sites du Groupe Amaury

Paris Job France Football L'equipe ASO Velo magazine Journal du Golf