Le Parisien Etudiant

ETUDIANT
Imprimer cette page
JOBS STAGES
"Génération CV" : les tribulations d'un bac+5 à la recherche d'un emploi
L'histoire d'un gars qui a des diplômes et qui enchaine les entretiens d'embauche : drôle et instructif !
Un livre pour vous rassurer ou pour vous instruire sur les pratiques RH - L'auteur dépeint son expérience de jeune chômeur avec beaucoup d'humour et de recul et dresse un saisissant portrait de la génération Y et au passage dresse un état des lieux des pratiques des DRH selon les secteurs.

Cadre supérieur dans l’audiovisuel, Jonathan Curiel, 30 ans, a connu une période de chômage de huit mois en 2007, malgré un CV impressionnant. Il a choisi de relater cette expérience sur le ton de l’humour à travers une galerie de portraits et de situations savoureux qui dessinent en creux un tableau impitoyable du monde du travail. Le consultant hyper formaté, le financier arrogant, la jeune cadre des ressources humaines un peu perdue, le copain d’école de commerce qui a brillamment réussi… Chaque rencontre renvoie le demandeur d’emploi à sa solitude et à ses doutes.

Vous n'êtes pas opérationnel, vous n'avez pas assez d'expérience...
Sur un ton léger, l’auteur décrit la perte progressive de confiance en soi, le décalage avec « les autres », ceux qui ont un travail, la tentation du repli. Les parents du narrateur assistent impuissants à cette quête d’un CDI qu’ils estimaient aller de soi une fois leur fils diplômé. Au fur et à mesure du livre, le CDI apparaît comme un Graal inatteignable.

A l’angoisse du héros répond la frilosité des recruteurs à la recherche du profil idéal. Jonathan Curiel porte un regard sans concession sur l’accès à l’emploi des jeunes, même diplômés.

Extrait du chapitre : La mise en condition
"Se promouvoir comme des produits de grande surface. Chaque individu est à la fois son propre produit, son attaché de presse et son publicitaire. Je dois donner envie. Génération CV, Génération Ego : il faut désormais se faire une place au milieu de tous ces nouveaux Narcisse.
Il n’y avait auparavant que le CV pour se faire valoir sur le marché et attirer l’attention des recruteurs. La donne a changé aujourd’hui : la conjugaison de l’individualisation autistique et de la surinformation étourdissante rend malheureusement primordiale la présence de chacun sur les sites de réseaux sociaux, personnel et professionnel, pour aguicher les entreprises et les cabinets de recrutement."

Extrait du chapitre : Le journaliste bourru
« C’est bien vous la génération Y, les hyperconnectés, les nouveaux entrepreneurs, les rois des nouvelles technologies ? »« C’est bien vous les multitâches, les zappeurs, la génération SMS ? »
« Oui, oui, bien sûr, c’est nous »


« Génération CV », de Jonathan Curiel, Editions Fayard, 313 pages. 19 €.
Retour au dossier Stages/jobs

Par Gabriel - Le 02.10.2012