Se loger

Logement étudiant en IDF : la région s'engage sur 4000 nouveaux logements sociaux par an

L'Ile-de-France attire toujours plus de jeunes... quelles sont les actions menées par la région pour fluidifier le marché

Trop petit ou trop cher : les jeunes éprouvent plus que d'autres des difficultés à trouver une place sous les toits d'Ile-de-France. Les Franciliens sont bien souvent contraints de rester vivre au domicile familial : un sur deux vit chez ses parents, contre un sur trois en province.

Des provinciaux qui, justement, pour suivre leurs études ou décrocher un emploi, gagnent l'attractive région capitale. Ils sont ainsi près de 60 000 jeunes chaque année à s'installer en Ile-de-France. Autant de nouveaux arrivants également en quête d'un logement dans un marché toujours plus aride. La question de l'insertion sociale des jeunes étant ici en jeu, le conseil régional a décidé de riposter. Actuellement, il n'existe que cinq logements en résidences sociales pour cent étudiants en Ile-de-France, contre huit au niveau national. Face à cette pénurie, la Région s'est engagée à financer la construction de 4 000 logements par an. Des résidences universitaires sortent régulièrement de terre. La fin de la pénurie serait-elle proche ? « Cela permettra déjà de fluidifier le marché et de mettre l'offre davantage en adéquation avec la réalité de la demande », tempère Emmanuelle Cosse, vice-présidente au conseil régional en charge du logement. L'effort cible également les jeunes travailleurs : depuis 2004, 83 millions d'euros ont permis la construction de 7 700 places dédiées. Sans oublier l'autre ambition de la Région : faciliter l'accès des jeunes aux logements du parc privé. L'idée ? Convaincre des propriétaires de louer leurs appartements à un prix inférieur contre garanties.

« L'Ile-de-France attire toujours plus de jeunes »


Emmanuelle Cosse est vice-présidente du conseil régional d'Ile-de-France en charge du logement, de l'habitat, du renouvellement urbain et de l'action foncière.

La Région n'a pas de compétence obligatoire en matière de logement. Pourquoi faire du logement des jeunes une priorité ?


Emmanuelle Cosse : L'Ile-de-France est l'une des régions les plus jeunes d'Europe et elle ne cesse d'attirer étudiants et jeunes travailleurs. Cette attractivité constitue bien évidemment une force pour notre territoire. Ce qui me désole, c'est que nous n'avons pas encore de réponses suffisamment adaptées à cette situation. Nous sommes confrontés à une pénurie de logements sociaux et, depuis dix ans, à une hausse folle des loyers dans le parc privé. Pour les jeunes, l'offre de locations abordables est très faible. Ils sont les premières victimes de la crise du logement. Je pense aux étudiants, mais également aux jeunes travailleurs dont certains sont contraints de dormir dans leur voiture. Voilà pourquoi, même si notre politique de logement est globale, consacrer un budget spécifique à ce public très précarisé est essentiel.

Concrètement, comment la Région compte-t-elle débloquer la situation ?


Emmanuelle Cosse : Les choses ont déjà beaucoup avancé. À titre d'exemple, le Crous de Paris a, en dix ans, doublé sa capacité de logements pour les étudiants. Mais il faut intensifier notre action. Le premier axe de cette politique se traduit par une aide forte à l'investissement pour créer du logement social. Notre objectif est de créer 4 000 nouveaux logements sociaux étudiants par an. En maintenant cet effort sur une période de huit ans, le parc social étudiant répondra véritablement à la demande. Cela aura automatiquement comme conséquence d'infléchir la pression qui existe aujourd'hui sur le parc privé. Faciliter l'accès des jeunes aux logements du privé est également un de nos principaux objectifs.

De quels moyens dispose la Région pour faciliter l'accès au parc privé ?


Emmanuelle Cosse : L'idée est d'expérimenter, à travers un dispositif baptisé Solizen, un système d'intermédiation locative destiné aux jeunes de moins de 30 ans. En soutenant des associations dans cette démarche, la Région souhaite inciter des propriétaires à louer leurs appartements à un prix inférieur au prix du marché d'environ 25 %. Quel intérêt pour les propriétaires ? En cas de désaffection ou de sinistre, un dispositif de garantie est mobilisé.

Misez-vous sur un engagement citoyen de la part de ces propriétaires ?


Emmanuelle Cosse : Les jeunes souffrent d'idées reçues. L'une d'elles, la plus problématique, est qu'ils ne paieraient pas leurs loyers. Pourtant, à la lecture des études réalisées, cela est faux. Nous aimerions ainsi que le regard sur les jeunes change, qu'il y ait une prise de conscience des richesses que ce public peut apporter à nos territoires.

Glen Recourt
Article issu du Cahier spécial logement de décembre 2012

Retour au dossier Se loger
Se loger : Logement étudiant en IDF : la région s'engage sur 4000 nouveaux logements sociaux par an
Imprimer

Commentaires / Réactions

Se loger : consultez aussi...

Logement étudiant. Pourquoi est-il toujours aussi difficile de louer à Paris ?

Logement étudiant. Pourquoi est-il toujours aussi difficile de louer à Paris ?

« 80 % de la demande se concentre sur 20 % des biens. » Studio, 2 pièces... quels sont les biens les plus prisés, et les quartiers les plus recherchés à Paris.

Logements étudiants à la ferme : le bon plan des agriculteurs

Logements étudiants à la ferme : le bon plan des agriculteurs

La chambre d’agriculture incite les exploitants oisiens à créer des logements étudiants au sein de leur domaine. Objectif : valoriser le patrimoine et diversifier les revenus.

Logement étudiant

Logement étudiant

Différentes possibilités de logements sont disponibles pour les étudiants à Paris et en France, Voici les logements possibles avec les contacts et les conseils utiles. Revu en détails des types de logements étudiants et leur avantages.

Lettre pour une demande de logement plus grand

Lettre pour une demande de logement plus grand

Vos enfants sont désormais grands et votre domicile actuel n'est plus approprié ? Faites une demande de relogement en vous servant du modèle de lettre ci-après.

Lettre pour une demande de logement au maire

Lettre pour une demande de logement au maire

Votre domicile actuel ne vous permet plus de vivre dans de bonnes conditions ? Voici un modèle de lettre gratuit pour faire la demande d'un logement au maire de votre ville.

Lettre pour une demande d'attribution d'un logement social

Lettre pour une demande d'attribution d'un logement social

Vous souhaitez changer d'habitation pour une bonne raison ? Vous pouvez faire la demande d'un logement social à un organisme. Voici un modèle de lettre adapté.

Ecoles à la Une

EM Normandie
Créée en 1871 au Havre, l’EM Normandie est l'une des plus anciennes écoles...
L'Ecole Multimedia
Les métiers du multimédia / digital sont au cœur des formations de L'École...
CY Tech
CY SUP assure l’articulation des premiers cycles du territoire avec les...

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


Dernières Offres Location

Les dernières offres / logement étudiant

Location colocation Asnières sur Seine

Je reste une colocataire pour une chambre meublée encore disponible dans un...

Location colocation Annecy

Bel appartement de 58m2 2 chambres avec lits de 140 et grandes...

Location colocation Sedan

Chambre meublée en colocation à louer rue Clément Forissier à deux pas du...

ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter

L'actu du Parisien Etudiant, examens, bons plans, soirées, orientation... *

Inscription réussie - Merci.


* En complétant votre adresse électronique, vous validez les Conditions Générales d’Utilisation et acceptez que Le Parisien, responsable de traitement, traite vos données pour vous permettre de recevoir les actualités Le Parisien Etudiant. Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de protection de vos données personnelles : Politique de confidentialité.