Accueil > Se Loger > Logement étudiant : prenez garde aux vendeurs de...

Se Loger

Logement étudiant : prenez garde aux vendeurs de listes

Attention aux vendeurs de listes ! Ils vous promettent un maximum d'annonces mais surtout de payer avant tout !

Attention aux vendeurs de listes ! Ils vous promettent un maximum d'annonces mais surtout de payer avant tout ! Une fois que vous aurez payé pour une annonce alléchante, le propriétaire aura choisit déjà un autre locataire et les autres annonces seront bidons.

Un business florissant, des méthodes discutables. Les « marchands de listes » sont une nouvelle fois sur la sellette. Leur technique pour gagner de l’argent facilement ? Vendre aux jeunes étudiants fraîchement débarqués dans leur ville universitaire des listes de numéros de téléphones de propriétaires prêts à louer leurs appartements. Le hic, c’est qu’en toute illégalité ils réclament, dans la majorité des cas, le paiement avant la remise de la fameuse liste. Bref, il faut payer pour voir.

Et, plus cocasse, la qualité des listes n’est pas toujours au rendez-vous. Loin de là. L’UFC-Que choisir vient d’en dresser un constat accablant. Se faisant passer pour des étudiants, les membres de cette association de consommateur ont visité dix-huit marchands de listes au terme d’une enquête menée en février et en juin dans dix villes universitaires (Bordeaux, Caen, Dijon, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Rennes, Strasbourg et Toulouse). « Non seulement ils n’apportent aucune garantie à la conclusion effective d’un bail, à la différence d’une agence immobilière mandatée, mais ils se défaussent de leur obligation réelle et légale qui est de fournir exclusivement des biens correspondant aux desiderata du client », déplore l’association. Et d’ajouter : « Les mauvaises pratiques de ces faux agents immobiliers se situent à tous les étages. »

220 € en moyenne et jusqu’à 450 € dans la capitale


Montant des loyers imprécis, peu de logements proposés… Pire, rien ne dit que la liste d’une trentaine de noms achetée à prix d’or — 220 € en moyenne, pouvant monter jusqu’à 450 € à Paris — soit d’une quelconque utilité. « A Lyon, sur les quatre bien pertinents de la liste APL location, trois n’étaient déjà plus disponibles dans les vingt-quatre heures qui suivaient l’achat de la liste », raconte-t-on à l’association.

Le clou du spectacle ? En se basant sur plusieurs critères (loyer, surface, emplacement, disponibilité), l’UFC-Que choisir a comparé ces enseignes à ce que l’on peut gratuitement trouver surInternet. Résultat : les annonces payantes sont moins performantes que le marché gratuit… A la suite d’une étude publiée hier, l’association de consommateur a décidé de porter plainte contre treize enseignes pour « pratiques commerciales trompeuses » et « encaissement anticipé ».

B.C. et A.B.

Consultez aussi dans notre dossier :
Trouver un studio à Paris : un vrai chemin de croix
Un manque criant de places en cité U : "La France a trente ans de retard"
Prenez garde aux vendeurs de listes
Logement étudiant : attention aux arnaques !
Le baromètre des loyers dans les villes étudiantes
Les dernières petites annonces sur notre site
La colocation : mode d'emploi

Article paru le mercredi 29 août 2012 au sein du parisien / Aujourd'hui en France

Réagir sur le Forum Se loger

Contact
29.08.2012

Retour au dossier Se loger
Se loger : Logement étudiant : prenez garde aux vendeurs de listes : Imprimer
Derniers articles "Se loger"

Se loger : consultez aussi...

orientation
Partir étudier à l'étranger : comment se loger ?

Partir étudier à l'étranger : comment se loger ?

Mais une fois franchie avec succès la galère des dossiers à remplir et des formalités administratives plus ou moins clairement expliquées, se pose le problème du logement. Quelles pistes privilégier ?

Recherche de logement étudiant : galère assurée ?

Recherche de logement étudiant : galère assurée ?

La quête d’un toit est-elle toujours un chemin de croix ? Pas sûr... Les étudiants ont plusieurs cartes à jouer pour trouver leur premier appartement.

Comment conclure un bail étudiant (location et colocation) ?

Comment conclure un bail étudiant (location et colocation) ?

Voici quelques conseils juridiques pour conclure un bail étudiant en location ou colocation.

Encadrement des loyers à Paris : qu'est-ce que ça change pour vous ?

Encadrement des loyers à Paris : qu'est-ce que ça change pour vous ?

L'encadrement des loyers à pour but d'éviter les abus dans la fixation des montants des loyers, une mesure qui vise surtout les petites surfaces... et donc potentiellement plus les logements étudiants. A quoi devez-vous vous attendre ?

Logement étudiant : état des lieux avant le rush des recherches

Logement étudiant : état des lieux avant le rush des recherches

Entre les annonces officielles des uns et des autres, quelles sont les disponibilités de l’offre de logements et les différentes possibilités pour les étudiant ?

Logement étudiant : déjouez les pièges et arnaques

Logement étudiant : déjouez les pièges et arnaques

Vous cherchez un logement étudiant à louer : attention aux arnaques qui sont légion, notamment dans la capitale. Listes « bidon », clauses abusives, dépôts de garantie, mandat cash… Check-list des pièges à éviter.

Ecoles à la Une

Coup de projecteur sur...

encoche
AMOS
AMOS est la Première Grande École de Commerce spécialisée dans le...
IFOPI - IFOPI Formation
Faites le choix d'un diplôme reconnu dans toute l'Europe et prenez...
Cours Servais
Depuis sa création en 1891, la vocation du COURS SERVAIS est d’aider les...


COLOCATION : PETITES ANNONCES

Je cherche une colocation
J'ai un appartement
appartager

ANNUAIRE FORMATIONS

Mots clés
Domaine de formation


ZAPPING FLYERS

+ d'événements

Newsletter le Parisien Étudiant

Les soirées, bons plans, actu, orientation, ... *

Votre inscription a bien été prise en compte.
Newsletters du Parisien

* J'accepte de recevoir les communications du Parisien.

Sites du Groupe Amaury

France Football L'equipe ASO Velo magazine Journal du Golf